AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

 Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Conseiller d'orientation qui devrait prendre sa retraite.
|statut civil| : Divorcé avec 3 enfants (+1)
|âge du perso| : 54

Lorsqu'on considère son cochon d'inde plus important que ses enfants, est-ce qu'on a besoin d'aide psychologique docteur?

[ALEXIS] [MARINE] [MARYA/ALEXIS/BOUFFE]

|célébrité| : Clark Gregg
|crédits| : .sassenach
|pseudo/prénom| : Breadfish
|dcs| : Le bad boy & le manipulateur
|nombre de messages| : 276


MessageSujet: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Sam 6 Déc - 21:07



Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo/Margaux
Alexis & Jackson




Dormir en avion, c'était commun pour plusieurs passagers, mais lorsqu'on est en classe économique, c'est moins aisé. Moi je n'avais aucun problème puisque j'étais côté hublot, mais mon fils, ce n'était pas la même histoire. J'étais à sa droite, mais il était accaparé par une vieille dame à sa gauche. Un peu bizarre, elle avait des airs de cette pauvre Dorine, qu'on avait noyé dans la fontaine. Jamais je n'avais vu cette femme, mais c'est ainsi que je l'imaginais. Elle faisait la conversation à Alexis depuis dix bonnes minutes, soit depuis notre décollage. Il ne semblait pas apprécier, bien que je trouvais qu'elle semblait sympathique. Elle racontait ses mésaventures avec sa fille et son gendre, qui lui avaient volés une partie de son argent avant de disparaitre dans la nature. J'aurais beau me plaindre indéfiniment de mes enfants et de leurs problèmes de comportement, au moins aucun d'eux n'était cruel à ce point. Ou peut-être Alexis l'était-il aussi, puisque j'avais de la misère à le cerner. En fait, rien ne m'étonnait venant de sa part. Lorsqu'il m'avait téléphoné pour m'annoncer que Thomas avait disparu, j'avais immédiatement su qu'il était mêlé à sa fuite de l'institut psychiatrique où il avait demandé à séjourner. J'étais donc plus inquiet que je n'étais fâché contre lui. Je savais bien que lui faire des reproches n'allait rien arranger. Nous étions toujours un peu en froid, mais au moins, nous avions maintenant un but commun. C'était justement la raison pour laquelle nous nous rendions à Cuba. Margaux, la mère de mes enfants et mon ex-femme, s'amusait à crier sur tous les toits qu'elle était certaine qu'Alexis avait tué Thomas et que je l'avais aidé à dissimuler le corps. Si nous étions habitués à ce genre de commentaires de sa part, c'était plutôt déplaisant dans les circonstances, puisque la police recherchait Thomas, qui était ''mentalement instable'' d'après son médecin traitant. Des histoires pour être arrêtés par les autorités pour meurtre. Techniquement, Alexis l'avait déjà kidnappé donc ajouter le meurtre à tout ça, ça n'allait pas aider sa cause et la mienne non plus. Heureusement qu'elle avait épargné Coralyne, notre fille. La connaissant, il était aussi vraisemblable qu'elle le ferait plus tard, en étoffant son histoire.  Elle raconterait peut-être que nous lui avions téléphoné pour qu'elle nous aide à trouver un lieu pour l'enterrer sans que personne ne nous voit. J'essayais de rester le plus loin possible de Margaux puisqu'elle ne faisait que faire ressortir le plus mauvais en moi lorsque j'étais en sa présence, mais cette situation devait être réglée coûte que coûte. Nous n'avions pas le luxe de pouvoir éviter cette vieille sorcière.

- Il s'appelle Mr. Armand. Il est roux et il a une tâche de naissance sur le ventre. Il aime beaucoup manger de la moulée, il est végétarien. - La vieille dame continuait de parler à mon fils, comme s'ils étaient de vieux amis d'enfance. C'était bien la réincarnation de Dorine. - Un jour j'ai cru qu'il m'avait parlé. Il miaulait et j'ai cru entendre qu'il voulait se promener dans le jardin. - J'étais sûr qu'Alexis allait finir par se fâcher contre elle et je ne voulais pas que la sécurité de l'avion ne nous refuse le voyage si les choses dégénéraient. Je me suis alors penché pour parler à la vieille dame avant que mon fils ne s'en charge. - No hablamos su lengua - Ne comprenant manifestement pas l'espagnol, elle a haussé les épaules et a demandé à la personne à sa gauche de changer de place avec elle, pour continuer à discuter avec quelqu'un. Elle n'était pas censée se lever, mais les hôtesses ne remarqua pas l'échange de sièges. Une chance que j'étais doué en langues étrangères, sans jeu de mots. C'est un détail que mes enfants ne connaissaient pas, puisque je ne parlais pas en langues étrangères chez moi. Logique. - Sa soeur m'a dit qu'elle était en voyage à Punta Cana. Elle a changé d'hôtel à quatre reprises parce qu'elle était trop exigeante avec les employés. Elle ne sera pas facile à trouver. Ou alors on aura qu'à suivre les cries. - Je ne sais pas pourquoi je m'adressais à lui alors que je lui en voulais toujours pour Thomas, mais aussi pour avoir débarqué sans avertir chez moi et ne pas m'avoir laissé une minute de paix avec Charlotte. Je ne le regardais toujours pas, les yeux rivés sur le hublot.
><'>
electric bird.


I don't have time for their judgement and their stupidity and you know they lay down with their ugly wives in front of their ugly children and look at their loser lives and then they look at me and they say, 'I can't process it' well, no, you never will stop trying, just sit back and enjoy the show. You know?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Dim 14 Déc - 7:57





Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo



La chaleur, rien de plus étouffant en ce moment. Je ne m'aurais pas attendu à autant de chaleur en si peu de temps. J'étais parti, il y avait de cela quelques heures seulement, d'un endroit où la neige commençait à tomber. Maintenant, c'était tout le contraire. J'étais même certain que certaines personnes voulaient voir cette neige descendre du ciel, tellement la journée s'annonçait étouffante. Les deux pieds bien encrés dans le sable, je faisais attention où je déposais ces derniers. La dernière fois où j'avais été sur une plage, je m'en rappelais très bien. J'étais avec Jason, mon petit cousin, et j'avais rencontré une jolie demoiselle. C'était il y a longtemps mais peu importe. Je n'avais jamais remis les pieds sur une plage avant aujourd'hui. Marchant tranquillement vers un point non défini, j'ai terminé ma petite promenade devant un puits. Je m'y suis attardé un moment, ne sachant pas ce que ceci voulait dire. Dans mes plus loin souvenirs, sur une plage, il n'y a aucun puits. M'avançant lentement vers ce dernier pour regarder à l'intérieur, j'ai été plus que surpris d'une trouver une femme. Une vieille femme, cherchant probablement quelque chose. Selon moi, cette dernière y était tombée. Elle me tendait la main, espérant certainement que je puisse l'aider à revenir à la surface. Quelque chose en moi me disait de la laisser là. - Sa soeur m'a dit qu'elle était en voyage à Punta Cana. - La vieille femme décida de me dire quelques mots, ce qui me surpris. La voix qu'elle avait ne ressemblait pas vraiment à ce que j'avais en tête. C'était plutôt sec, plutôt direct et surtout, masculin. - Elle a changé d'hôtel à quatre reprises parce qu'elle était trop exigeante avec les employés. - D'accord... Je ne comprenais plus rien. La dame me tendait toujours la main, espérant que je puisse la prendre et la tirer d'affaire. Mais j'ai préféré la regarder étrangement, attendant la suite des évènements. - Elle ne sera pas facile à trouver. - De pire en pire. J'attendais vivement la suite mais rien ne vient. La vieille dame se retourna, me tournant maintenant le dos, avant de disparaitre, aussi vite qu'elle était arrivée.

- Ou alors on aura qu'à suivre les cries. - - Je te demande pardon? - Je ne suivais plus rien depuis les dernières minutes. Depuis que Jackson et moi étions arrivés dans l'avion, je ne comprenais plus rien. J'avais décidé de m'asseoir à ma place et de dormir, pendant tout le trajet. Pas la peine de me parler, pas la peine de me regarder, je n'allais pas faire causette avec personne. Pas avec la personne de droite et encore moins avec Jackson, assis à ma gauche. C'était en partie de sa faute, si j'avais perdu mon frère. Si Jackson n'aurait pas voulu que je le perde, il n'avait qu'à ne pas le mettre au monde, voilà tout. Je n'allais certainement pas commencer à me sentir coupable pour des conneries de la sorte. Et, en plus, je n'étais pas le seul responsable de la disparition de mon frère. Matteo était tout aussi responsable que moi dans cette situation, même s'il disait le contre. Après avoir répondu ces quelques mots à mon voisin de gauche, j'ai refermé mes yeux, espérant pouvoir retrouver le sommeil rapidement. Je n'avais pas envie de discuter avec lui, je ne voulais pas lui montrer qu'il était intéressant car ce n'était pas le cas. Je voulais uniquement me calmer l'esprit car je savais parfaitement qu'arriver à Cuba, j'allais devoir passer les prochaines heures en famille. Tout ce que je ne désirais pas. J'avais même envie de crier, tellement que tout était absurde. Jackson n'avait pas donné de nouvelles à ses fils pendant un moment et ce n'était que maintenant que nous devenions intéressants pour lui. N'importe quoi! Je n'avais pas envie de lui parler, pas envie de le regarder et encore moins envie de vivre avec lui pendant un certain temps, dans la même chambre d'hôtel. Car, si je l'accompagnais, j'avais été bien clair avec lui. Pas question que je paie n'importe quoi, je n'avais strictement pas l'intention de payer un sous pour cette sortie. Jackson avait alors payé mon billet d'avion et j'étais certain de dormir avec lui, dans la même chambre à coucher, tellement qu'il était chiche. Jackson avait toujours été comme ça, à mes yeux, et allait le rester. À l'âge qu'il était rendu, il ne pouvait pas vraiment faire autrement. - Tu crois vraiment que Margaux va nous laisser l'approcher? - Je ne voulais pas l'appeler maman car pour moi, cette femme ne l'était pas. Elle était méchante, grossière et complètement immature. Je me demande encore aujourd'hui si elle sait qu'elle a trois enfants. Je suis certain que la réponse est non puisqu'elle ne pense qu'à elle mais peu importe, je n'avais pas l'intention de lui poser la question. Et encore moins de lui montrer qu'elle m'intéressait.
made by pandora.


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Conseiller d'orientation qui devrait prendre sa retraite.
|statut civil| : Divorcé avec 3 enfants (+1)
|âge du perso| : 54

Lorsqu'on considère son cochon d'inde plus important que ses enfants, est-ce qu'on a besoin d'aide psychologique docteur?

[ALEXIS] [MARINE] [MARYA/ALEXIS/BOUFFE]

|célébrité| : Clark Gregg
|crédits| : .sassenach
|pseudo/prénom| : Breadfish
|dcs| : Le bad boy & le manipulateur
|nombre de messages| : 276


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Lun 26 Jan - 5:32



Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo/Margaux
Alexis & Jackson




Comme je m'en serais douté, mon fils ne m'écoutait pas. Pas une miette même. Il me lança un regard hébété en me demandant pardon, m'indiquant ainsi qu'il n'avait pas du tout suivit tout ce qui venait d'arriver. J'aurais pu l'envier d'être aussi détendu, mais j'étais moi-même si anxieux de devoir me retrouver face à Margaux que je ne le pouvais pas. Peut-être qu'en fait, il était silencieux pour les mêmes raisons que j'étais sur le qui-vive, mais puisque nous ne nous adressions presque pas la parole, il était difficile d'en être convaincu. Après un nouveau moment de silence, il me demanda si je croyais que sa mère allait nous laisser l'approcher. La connaissant, c'était fort peu probable. Elle allait sûrement faire semblant d'invoquer un serpent ou je ne sais quoi pour nous faire partir ou bien crier au meurtre que nous voulions l'enlever comme nous avions enlevé Tom. Tout était possible avec elle, je ne savais pas exactement à quoi nous allions faire face, mais je savais que sa réaction allait être exagérée et colorée. J'ai levé les yeux au plafond et l'ai fixé un moment pour le faire attendre. S'il n'était pas capable de m'écouter lorsque je lui parlais, je ne voyais pas pourquoi je devais lui répondre dans l'immédiat. Après une minute de silence, je me suis décidé à répondre, comme si je m'étais soudainement réveillé de ma léthargie. Si noter voyage continuait ainsi, nous allions avoir besoin de plus d'un mois pour tenir une conversation, mais ça m'allait très bien. - Ce serait idéal, mais c'est aussi peu probable. - J'ai fait une pause avant de regarder devant moi, un peu fatigué de regarder le plafond. Il était trop drabe pour le contempler si longtemps. - On va plutôt être obligés de la ligoter et de la trainer jusqu'à une ruelle déserte. - Pas une mauvaise idée. Même si j'en avais envie, je n'ai pas ajouté qu'on pouvait aussi la tuer et la laisser dans la ruelle en faisant croire à un règlement de compte ou un vol. Il fallait toujours faire attention aux plaisanteries qu'on faisait en compagnie d'Alexis, puisqu'il prenait tout au premier degré dans ce genre de situation. Il pouvait très bien approuver et la tuer, en prétextant que c'était mon idée. Non pas que cela aurait été une grande perte, mais quand bien même, je ne voulais pas faire de prison pour si peu. Cette femme m'avait déjà assez pourri la vie comme ça. - On aura qu'à lui dire qu'elle a gagné un truc ou je ne sais quoi... - S'il y avait bien une manière d'attirer l'attention de Margaux, c'était avec la luxure. Je me suis retourné vers le hublot, regardant à l'extérieur, mais la voix de l’hôtesse de l'air me força à me retourner. Elle nous demanda si nous avions besoin de quelque chose et j'ai poliment décliné en hochant la tête par la négation. J'espérais juste qu'Alexis ne commence pas à faire des siennes en lui demandant si elle était au menu ou quoi que ce soit de ce genre. Je n'avais pas envie d'être jeté hors de l'avion à cette altitude. S'il faisait un fou de, je pouvais toujours prétendre ne pas le connaître ou le faire passer pour un terroriste.
electric bird.


I don't have time for their judgement and their stupidity and you know they lay down with their ugly wives in front of their ugly children and look at their loser lives and then they look at me and they say, 'I can't process it' well, no, you never will stop trying, just sit back and enjoy the show. You know?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Mar 3 Fév - 4:41





Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo



Je n'écoutais pas Jackson et je m'en contrefichais. Je voulais qu'il puisse comprendre que je ne voulais rien savoir de lui, me refermer comme une huitre devant cet homme indigne, qui se croyait tout permis. Je n'avais pas voulu aller à Cuba pour retrouver Margaux. J'aurais voulu rester en Suisse, profiter de ma nouvelle vie et surtout, déménager. Je n'avais jamais détester mon coloc, Matteo mais depuis quelques jours, je voulais partie de cet endroit maudit. Surtout depuis que Jackson savait où me retrouver. Je n'avais plus aucune raison de ne pas lui ouvrir, plus aucune raison de ne pas lui parler au bar ni aucune raison de ne pas lui répondre au téléphone. Moi qui ne voulait absolument rien savoir de lui, j'étais gâté. - Ce serait idéal, mais c'est aussi peu probable. - Margaux, une femme sans coeur qui ne voulait rien savoir de sa famille. Elle avait mis au monde trois enfants et elle était incapable d'en prendre soin. Il était évident que si jamais l'un de ses enfants finissait par faire de grandes études ou avait un emploi de rêve, ce n'était pas grâce à elle. Ni à Jackson, c'était évident. Non, pas du tout même. - On va plutôt être obligés de la ligoter et de la trainer jusqu'à une ruelle déserte. - Un joli sourire apparu sur mes lèvres. Pour une fois dans toute ma vie, j'étais heureux de rejoindre Margaux. J'allais enfin pouvoir passer la rage qui me hantait depuis des années. J'avais hâte d'arriver et de mettre pied à terre pour enfin la revoir et lui dire ma façon de penser. Est-ce qu'il y avait des magasins de pelles à Cuba? C'était une très bonne question, selon moi. Oui, une superbe question. Devais-je en parler à Jackson ou non? Je continuais de sourire, voyant des tonnes d'image défiler devant moi, tout ce que j'allais pouvoir faire subir à Margaux. La découper en morceau semblait une très bonne idée mais tellement médiocre face à tout ce qu'elle nous avait fat endurer. Nous, ses enfants. - On aura qu'à lui dire qu'elle a gagné un truc ou je ne sais quoi... - J'ai alors perdu mon sourire, me retournant en vitesse vers Jackson, complètement démolis. - Pourquoi? - Oui, pourquoi? - Pourquoi ne pas s'en débarasser pour de bon? J'ai pas l'intention de continuer à jouer au gentil avec elle. Elle a tellement été une mauvaise personne depuis ma naissance que j'ai pas envie de lui offrir un cadeau, d'accord? Et puis, pourquoi elle aurait gagné quelque chose? Tu lui a apporté quelque chose? Pourquoi tu veux lui offrir un truc à elle et non à moi? C'est ta préférée, c'est ça? Tu l'as voit toujours? C'est vraiment monstrueux... C'est horrible! - J'ai croisé les bras devant moi, boudant un peu. L'hôtesse de l'air s'approcha alors de nous, nous demandant si nous avions besoin de quelque chose en particulier. Je l'ai dévisagé un moment, avant de me reprendre, espérant qu'elle puisse m'apporter ce que je demandais. - Qu'importe, quelque chose de fort pour réussir à l'endurer pour le restant du trajet. - J'ai pointé dans la direction de Jackson, en soupirant. Non, mais si l'hôtesse de l'air était fortement jolie, je n'avais pas essayé d'attirer son attention, je ne l'avais pas regardé de la tête aux pieds et bavé lors de son départ. J'ai uniquement fermé les yeux un moment, espérant arriver à chasser certaines images de Jackson et Margaux de ma tête. Il n'était pas question de continuer l'aventure en sachant que cet homme épouvantable avait l'intention de donner des cadeaux à son ex femme et m'avait complètement oublié. Volontaire ou non.
made by pandora.


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Conseiller d'orientation qui devrait prendre sa retraite.
|statut civil| : Divorcé avec 3 enfants (+1)
|âge du perso| : 54

Lorsqu'on considère son cochon d'inde plus important que ses enfants, est-ce qu'on a besoin d'aide psychologique docteur?

[ALEXIS] [MARINE] [MARYA/ALEXIS/BOUFFE]

|célébrité| : Clark Gregg
|crédits| : .sassenach
|pseudo/prénom| : Breadfish
|dcs| : Le bad boy & le manipulateur
|nombre de messages| : 276


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Ven 8 Mai - 2:34



Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo/Margaux
Alexis & Jackson




Vous savez que vous avez donné la vie à un psychopathe lorsqu'il sourit à la mention du mot de meurtre ou à sa définition. Alexis le faisait depuis qu'il était en couche, mais je trouvais le tout de moins en moins perturbant. L'habitude de son comportement, ou la certitude que je ne pourrais jamais rien y changer avait eu raison de mes craintes. S'il finissait en prison à côté de la cellule de Charles Manson, je n'aurais qu'une question: n'avez-vous pas pitié de ce pauvre Charles? Peut-être que j'exagérais un chouia, mais je ne pouvais m'empêcher de l'imaginer badigeonné de sang, riant comme un forcené. Que Tommy soit celui qui avait séjourné en centre et non Alexis était très surprenant. Si j'avais à parier sur l'avenir de l'un de mes enfants, ce serait sur celui de Coralyne, même si son côté possessif m'effraie parfois. Mes fils, eux, sont de vrais forcenés. J'aime tous mes enfants, mais je ne me fais pas trop d'illusion quant à leur niveau de compassion et de bonté, je connais trop bien leurs gênes maternels pour ne pas me méfier. Avec tous ses troubles mentaux, impossible qu'elle ne leur en ai pas légué quelques uns. Je sais que j'ai l'air d'un père indigne à penser de la sorte, mais je l'assume. Je n'ai jamais prétendu vouloir être le père de l'année non plus. Le mot pourquoi retentit soudainement près de moi, me forçant à quitter mes songes pour écouter Alexis, ou faire comme si. - Fais-moi penser à demander les résultats du teste de paternité que j'ai demandé... - Il ne pouvait pas être aussi ridiculement débile et être mon fils. Mon orgueil ne le supporterait pas. - Je parlais de lui mentir. - S'il allait comprendre ou non, je n'en savais rien, mais je ne voulais pas passer le voyage à lui expliquer les nuances du mot mensonge ou même la définition de stratégie. - On va juste aller vers elle et lui faire des reproches. Elle voudra tellement s'indigner qu'elle ne s'enfuira pas. - Elle n'écouterait pas par contre, tout comme Alexis n'écoutait jamais ce que je disais. Ça lui venait d'elle, cette mauvaise habitude, mais je n'étais pas assez cruel pour le lui faire remarquer. - Ou on la fait arrêter en disant qu'elle a torturé des bébés chats. - Il commençait à déteindre sur moi, c'était plutôt troublant. Juste à l'imaginer en prison, j'avais pitié des gardiens. Même si elle séjournerait à Guantánamo. Ne voulant pas lui donner des idées pires que celles que j'avais énoncé, je me suis étiré pour allumer le semblant de télévision qui se trouvait devant moi, autrement dit, le petit écran à la qualité d'image douteuse, bien que c'était normal en plein vol. Je n'ai pas allumé le son, puisque de toute manière, je voulais garder les oreilles aux aguets au cas où Alexis ne ferait des bêtises et ne m'obligerait à le jeter par dessus le hublot. Je m'étais fait la promesse de laisser couler et de ne plus lui porter d'attention, mais je lui ai parlé de nouveau, comme pour combler le silence. - On peut aussi lui tirer dessus. À distance, personne ne nous verra. - C'était une plaisanterie, certes de mauvais goût, mais qui n'était pas déplaisante à imaginer. - Ou on paie un étranger pour qu'il la drague et... laisse tomber ça ne fonctionnera pas, on aura jamais assez d'argent. - Et pourquoi étais-je dont le seul à énoncer des idées? Je ferais mieux de me taire et d'attendre l'inspiration du moment lorsqu'on la retrouverait au lieu d'élaborer des plans impossibles et criminels.

electric bird.


I don't have time for their judgement and their stupidity and you know they lay down with their ugly wives in front of their ugly children and look at their loser lives and then they look at me and they say, 'I can't process it' well, no, you never will stop trying, just sit back and enjoy the show. You know?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Jeu 14 Mai - 2:36





Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo



Pour moi, le mot meurtre, surtout lorsqu'il est question de Margaux, est un mot doux à mes oreilles. Jamais je n'aurais pu rêver mieux. Une pelle, un beau gros troue et après, aurevoir, la vie est belle! Je n'avais jamais aimé cette femme et ce n'était pas maintenant que ceci allait se produire. Il n'était pas question pour moi de lui sourire ou même, encore une fois, devoir dormir dans le même lit qu'elle. À dire que j'avais dut le faire lorsque j'étais encore en couche, c'était assez dégoûtant juste de l'imaginer. - Okidouki! - C'est tout ce que j'ai répondu, pour commencer à Jackson, lorsqu'il me parla de test de paternité. Ceci ne me surprenait pas du tout. Mais alors là, vraiment pas. - C'est pour Coralyne, c'est ça? Parce que des fois, moi aussi, je me demande si elle est véritablement ta fille. Pendant un moment, Margaux à fréquenter ce banquier venu des États-Unis... - J'ai laissé ma phrase en suspend un moment, réfléchissant à mes mots. - ... À moins que ce ne soit ce huissier qui était venu chercher certaines choses de valeurs et qui était reparti les mains vide. C'est possible aussi. - J'ai croisé les bras quelques secondes, avant de continuer. Bon sang ce que j'avais des choses à dire à ce sujet là! - Ha non, celui-là était parti avec l'herpès, il me semble. Oui oui, c'est bien ce qu'il avait dit, lorsqu'il était revenu trois jours plus tard pour crier sur Margaux. Mon Dieu ce que j'avais pu rire à ce moment. - Je me suis mis à rire un petit moment, espérant que Jackson puisse en faire de même. - Lui mentir? Oui, comme elle fait la plupart du temps, lorsqu'elle dit qu'elle a payé les factures et que finalement, elle a donné tout son argent dans les jeux de loteries ou encore, à un petit livreur de pizza pour que ce dernier puisse... laisse tomber, je suis entrain de me donner mal au coeur. À dire que tu as dut coucher au moins deux fois avec elle pour avoir Thomas et moi. À ta place, j'aurais honte! - Je priais de toutes mes forces pour que Jackson puisse me dire que non, qu'il n'avait que Thomas comme fils et moi, que j'avais été adopté. La vie pourrait être tellement plus belle maintenant!

- Torturée des bébés chats? Je ne crois pas que les bébés chats voudraient s'approcher d'elle... C'est une très mauvaise histoire, ton truc. - J'ai réfléchis un moment, avant de taper dans mes mains. J'avais trouvé la solution parfaite! - Tu sais que je peux dire que j'ai été un enfant maltraité, mal nourrit et qui a manqué d'amour pendant toute sa vie? Je peux dire aux autorités que personne ne s'occupait de moi, que mes parents étaient des gens sans coeur et vulgaire. Que ma mère a été arrêté pour grossière indécence et mon père, pour prostitution juvénile. Je suis certain que ça pourrait fonctionner. - Dans mes yeux, Jackson pouvait certainement voir les étoiles qui y brillaient tranquillement. J'étais fier de mes dernières paroles, de ma toute nouvelle idée. Jackson a alors allumé le semblant de téléviseur qui avait devant lui, espérant probablement que je puisse parler seul mais ce n'était pas le cas. Je regardais un peu ce qu'il regardait, espérant que cet émission de mauvais goût puisse se terminer le plus vite possible. - La tirer? - Jackson venait de reprendre parole, n'écoutant plus l'émission de mauvais goût. - Pourquoi devrions-nous gaspiller une balle pour elle? Et puis, tu y as pensé? Pauvre petite balle! Elle n'a rien fait pour mériter un tel châtiment! - Le restant des idées de Jackson était guère mieux. Nous allions devoir l'endurer pendant un moment et surtout, être vus avec elle. Ceci me répugnait mais je n'avais pas vraiment le choix! - Selon toi, qu'est-ce que ça ferait d'être dans la même cellule que Charles Manson? Je me le suis toujours demandé... -
made by pandora.


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Conseiller d'orientation qui devrait prendre sa retraite.
|statut civil| : Divorcé avec 3 enfants (+1)
|âge du perso| : 54

Lorsqu'on considère son cochon d'inde plus important que ses enfants, est-ce qu'on a besoin d'aide psychologique docteur?

[ALEXIS] [MARINE] [MARYA/ALEXIS/BOUFFE]

|célébrité| : Clark Gregg
|crédits| : .sassenach
|pseudo/prénom| : Breadfish
|dcs| : Le bad boy & le manipulateur
|nombre de messages| : 276


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Ven 15 Mai - 12:34



Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo/Margaux
Alexis & Jackson




Alexis n'entendait que ce qu'il voulait. Si je lui disais blanc, il pensait noir. Si je lui disais qu'il était imbécile, il pensait que je le complimentais. Est-ce que c'était nécessaire de lui préciser que je lui parlais de lui et non de Coralyne? Il ne m'écouterait pas, mais puisqu'on abordait le sujet... - C'est pas.... - Je n'étais pas capable d'en placer une. Il trouvait un malin plaisir à énumérer les conquêtes de Margaux, au point que j'étais devenu invisible. - Je sais que.... - Ça continuait, il énumérait toujours, n'écoutant plus que le son de sa voix et rien d'autre, comme s'il se rappelait de merveilleux souvenirs. Tu parles, il se remémorait les infidélités de mon ancienne femme. J'étais passé outre et je plaignais surtout ses anciens amants, mais son audace était déplaisante. Comme si mes états d'âme ne lui importait pas. Il n'avait vraiment aucune considération pour moi, mais ça aussi, c'était devenu une habitude. Je ne m'attendais pas à ce qu'il pense un temps soit peu à mes sentiments. Ce garçon ne pensait qu'à lui. - Ou quand elle a menti en disant qu'elle t'aimait. Non, ça elle te l'a jamais dit, c'est vrai! - Il ne le noterait même pas, mais cette petite vacherie lui montait le moral après celles qu'il venait de supporter. - Oh ça va, toi aussi t'as déjà été saoul au point de ne pas comprendre comment t'as pu descendre aussi bas! - Ce n'était pas tout à fait vrai, Margaux n'avait pas toujours été aussi déplaisante et folle. Il y eut un temps où son petit caractère coloré faisait son charme. C'était avant qu'elle ne devienne obsédée par les permanentes, ne se défigure au botox et abuse de médications douteuses. Ses neurones avaient dépéris en même temps que son allure. Elle faisait maintenant peine à voir, avec des airs de cette défunte Dorine. Mais ce temps était si lointain qu'on ne se rappelait que de la Margaux folle à lier. C'était aussi bien ainsi puisqu'elle avait débuté ses étranges sautes d'humeur suite à son dernier accouchement. Les enfants l'avaient rendue cinglée? À envisager. Elle était devenue obsédée par les apparences et avait développé un besoin irréaliste de redevenir célibataire et sans enfants, tout en conservant le même toit que sa famille.

Je m'y attendais, mais Alexis était loin d'être emballé par mon idée de torture de bébés chats. Moi non plus d'ailleurs. J'aimais trop les félins pour leur faire subir un tel sort, même si c'était pour nous débarrasser de Margaux. Son idée n'était pas la meilleure non plus. On voyait qu'il l'appréciait plus que normal, mais il pouvait l'oublier. Lui qui passe pour la victime, c'était incohérent. Même le plus crédule des policiers ne s'y laisserait pas tromper. - On est à Cuba Alexis, ils en ont rien à faire que tu ai été torturé, sous alimenté ou bien battu quand tu étais en couches. De plus, lorsqu'ils t'interrogeront et apprendront à te connaître, ils vont plutôt nous reprocher de ne pas t'avoir tué avant ta naissance. - Prostitution juvénile, vraiment? Il avait une haute opinion de moi. La télévision m'offrit donc la distraction nécessaire pour oublier que mon fils était aussi con, pendant une demi-seconde, puisqu'il recommença à parler, répondant à mon flot de paroles. J'aurais mieux fait de me taire et le laisser échafauder des plans seul. - De toute manière, je n'ai pas l'intention d'acheter un fusil. - J'étais plutôt antiviolence, même si mes idées laissaient présager le contraire. - Ça sert à rien de faire des plans tant qu'on ne sera pas sur place. Les habitants l'auront peut-être déjà lapidés si on a de la chance. - La suite de la conversation me perturba. À sa question, je l'ai fixé un moment, ne sachant pas quoi lui répondre. C'était vraiment mon fils, qu'avais-je dont fait au ciel pour le mériter? - À peu près la même chose que d'être assis à côté de toi en avion j'imagine. -

electric bird.


I don't have time for their judgement and their stupidity and you know they lay down with their ugly wives in front of their ugly children and look at their loser lives and then they look at me and they say, 'I can't process it' well, no, you never will stop trying, just sit back and enjoy the show. You know?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Dim 24 Mai - 3:11





Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo



- Alors là, tu as raison... C'est la fois où je t'ai appelé papa. - J'ai attendu un petit moment, espérant que l'homme assis à mes côtés puisse se taire enfin. Moi, je parlais sans cesse, espérant avoir le temps de continuer mon monologue et lui, venait tout juste de me parler d'alcool et de descendre les escaliers. Pourquoi me parlait-il de descente de cave, aussi? Je n'avais pas le temps de comprendre ses allusions, surtout si Jackson commençait à dire n'importe quoi. La vieillesse, sans aucun doute. Il se faisait vieux, le petit Jackson. Surtout pour parler de descente de cave, lorsque lui et moi nous parlions de Margaux. À moins que nous puissions pousser Margaux dans les escaliers. Si c'était le cas, j'étais son homme. C'est alors que j'ai eu la brillante idée de lui parler d'un enfant maltraité et seul au monde, espérant faire accuser Margaux pour cette folie. Mais Jackson n'avait pas l'air d'apprécier mon idée. J'étais heureux comme deux, espérant que cette idée soit bien prise en compte. J'étais fier de continuer à avancer sur cette voie, sachant que plus jamais je n'allais avoir de meilleures idées que cette dernière. Mais l'homme assis à mes côtés décida de tout balayer de sa main droite, certainement pour me faire enrager. Il n'était pas capable de comprendre que j'avais raison, comme à mon habitude. Pour une fois que je le mettais au parfum, ce dernier ne voulait rien savoir. De moi et de mes idées? C'était à discuter, c'était possible. Je savais qu'il ne m'avait jamais aimé, ça, ce n'était pas un secret. Car si Jackson aurait eut une petite lueur d'amour pour moi, jamais il n'aurait accepté de me laisser seul avec Margaux, lorsque ce dernier décidait de fuir le nid familial. Il n'était rien de moins qu'un Jackson indigne. - Hey! Depuis quand tu as l'autorisation de dire mon prénom? - Je l'ai regardé un moment, sans parler, espérant qu'il puisse comprendre que là, il allait trop loin. - Je vais faire un affaire avec toi. La prochaine fois que tu mentionnes mon prénom, tu vas me donner quelques pièces, de l'argent ou des billets. C'est un prénom privé, tu sauras! - Je savais bien que Jackson n'allait jamais tomber dans le panneau mais j'essayais tout de même de me faire un peu d'argent. Cuba allait me couter cher, je le savais. Je n'avais pas l'intention de faire attention à mes dépenses. Et surtout, je voulais ramener un petit quelque chose pour mon amie de coeur, pas question de la laisser de côté... encore une fois.

Mais l'homme à mes côtés décida de regarder la télévision, certainement pour m'oublier. Je ne faisais donc pas assez pitié? N'avait-il pas honte? Peut-être pas, finalement. - Lapider? Pourquoi? Est-ce que tu crois qu'on pourrait trouver quelqu'un pour la réanimer et ensuite, pour que je puisse moi-même la lapider? Lapider... Comme un lapin de pâques... - Si j'étais sérieux? HO QUE OUI! Et je n'avais qu'une idée en tête, celle de trouver une sorcière pour assouvir ma douce vengeance. Ou bien, trouver un grigri ou un truc de ce genre pour m'amuser pendant des heures. Je souriais seul, assis sur ma chaise, pensant aux pires conneries que je pourrais faire lorsque, soudainement, comme un éclair de génie, j'ai pensé à ce bon vieux Charles Manson. Pourquoi? Parce que, tout simplement! - WOW! Tu crois qu'il accepterait de me signer un autographe? Car si il est comme moi, il doit en briser, des coeurs! - Je me suis arrêté un instant, essayant de regarder par la fenêtre, celle à côté de Jackson. Ne pouvant rien voir d'où j'étais assis en ce moment même, j'ai repris place tranquillement sur mon siège, croisant les bras sur ma poitrine. - Tu ne trouves pas le temps long? Y'a rien à faire ici! Et si je me mettais à crier ''BOMBE'' dans l'avion, tu crois qu'on arriverait plus vite à Cuba? -
made by pandora.


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Conseiller d'orientation qui devrait prendre sa retraite.
|statut civil| : Divorcé avec 3 enfants (+1)
|âge du perso| : 54

Lorsqu'on considère son cochon d'inde plus important que ses enfants, est-ce qu'on a besoin d'aide psychologique docteur?

[ALEXIS] [MARINE] [MARYA/ALEXIS/BOUFFE]

|célébrité| : Clark Gregg
|crédits| : .sassenach
|pseudo/prénom| : Breadfish
|dcs| : Le bad boy & le manipulateur
|nombre de messages| : 276


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Dim 9 Aoû - 4:35



Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo/Margaux
Alexis & Jackson


Entendre Alexis m'appeler Papa... Certains parents attendent ce jour avec impatience, regardant leur rejeton avec amour paternel. Pas moi. Dès qu'il avait prononcé son premier mot, soit: crotte... j'avais su que ce gamin n'allait m'apporter que des ennuis. Qu'il ne m’ait jamais appelé papa, c'était plutôt un soulagement qu'un handicap pour moi. Lorsqu'il agissait comme un abruti, soit tout le temps, j'étais loin d'avoir envie qu'on sache que j'étais son père. Considérez que je suis un père indigne si ça vous chante, mais je savais qu'il n'avait pas non plus envie que je le traite comme s'il était mon fils. Il y avait toujours eut ce recul entre nous, cette espèce de distance que nous ne voulions pas franchir, ni lui ni moi. Nous ignorer ou nous lancer des bêtises était notre marque de commerce. Je me voyais mal agir autrement avec lui. Et puis ce n'est pas comme si je lui balançais des trucs à la tête, le battait ou lui faisait de la violence psychologique non plus. Ce gamin se fichait bien que je l'aime ou pas. Et le pire, c'est que je l'aimait cet imbécile. Faut être sacrément masochiste. - Attends vois, depuis que je t'ai baptisé. - Non seulement il était con, mais il était imbu de lui-même au point de penser que je devais demander la permission pour appeler mon propre fils par son prénom. - Je peux aussi t'appeler autrement si tu le désires, ooooh grand prétentieux. Comme: petit spermatozoïde. - C'est ce qu'il était après tout, c'est ce que nous étions tous.

- Et la prochaine fois que tu m'adresse la parole, je demanderai un dédommagement pour m'importuner avec tes bêtises. Comme... tu me donnes plusieurs pièces et tu reçois une claque derrière la tête, marché conclu? - S'il acceptait, j'étais gagnant sur toute la ligne, puisqu'il me laisserais tranquille ou que j'aurais la joie de lui en coller une sur son semblant de tête. Je n'étais même pas capable de regarder le programme télévision tant il avait besoin d'attention, comme un petit garçon de deux ans. Pire, un bébé de huit mois et demi. - Tu te prends pour qui, le docteur Frankenstein? - Il fallait qu'il gâche tout en me rappelant qu'il n'était pas seulement idiot, mais aussi psychopathe. - Briser des coeurs? Ou lever des coeurs? Je crois bien que tu te fourvoies dans tes expressions mon petit. - Pas question de l'appeler mon grand. Non seulement ce serait un mensonge, mais il allait prendre la grosse tête en me prenant au pied de la lettre. - Je crois plutôt qu'ils te jetteraient à travers le hublot. Mais si tu veux une mort extrêmement douloureuse je t'encourage à le faire. - Essayant de l'ignorer une nouvelle fois, je me suis penché vers l'arrière et est fermé les yeux, les bras croisés sur le torse, dans l'espoir de trouver le sommeil.

electric bird.


I don't have time for their judgement and their stupidity and you know they lay down with their ugly wives in front of their ugly children and look at their loser lives and then they look at me and they say, 'I can't process it' well, no, you never will stop trying, just sit back and enjoy the show. You know?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Ven 21 Aoû - 2:54





Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo



- Depuis quand c'est toi, qui baptise les gens? C'était pas une sorte de curé ou un truc du genre? - Pendant un moment, j'étais resté la bouche grande ouverte, tout en le regardant. J'avais certainement l'air d'un abrutis, d'une espèce de personne qui ne sort pas très souvent de chez eux et en plus, qui dévisage le monde mais je m'en moquais. Je voulais uniquement lui montrer et lui prouver, par la même occasion, que j'avais raison. Je ne cherchais pas la bagarre. Enfin, pas entièrement. - C'est ça, change de sujet. Appelle-moi comme tu le désires, tu sais que j'ai entièrement raison et tu ne peux le nier. Tu es même pas capable de te verser un verre de lait alors, pour la baptême, laisse tomber. Lorsque j'aurai des enfants, ce n'est certainement pas à toi que je demanderai conseil. - Et ça, je le jurerai! Le restant de la conversation était guère mieux. J'avais l'impression de discuter avec un enfant de trois ans et là, j'étais généreux. Que me voulait-il, réellement? Me nuire? Que je puisse le détester encore plus et m'en faire un ennemi? Je n'ai jamais vraiment aimé cet homme, ce dernier se prétendant être un père. Rien à faire, rien pour moi. Je m'étais toujours promis que lorsque j'aurai des enfants, j'allais devenir une personne responsable, aimante et amoureuse. Mais pas maintenant. J'étais encore jeune et il y avait tellement à faire! Par contre, si jamais Naomi m'annonçait une grossesse, j'allais changer. En mieux, je l'espérais. - N'importe quoi! J'en ai assez de payer pour toi. Lorsque je suis parti de la maison, je pensais que tu allais payer toutes mes dépenses. Et qu'est-ce que j'ai eu comme surprise? C'EST MOI QUI DOIT TOUT PAYER! C'est injuste! - J'avais levé un peu le ton, espérant que les gens autour de nous puisse comprendre combien Jackson était méchant avec moi. C'était un homme cruel et sans coeur. Une personne néfaste et une personne à ne pas faire confiance. Tout mon contraire, décidément!

Ce que Jackson regardait en ce moment au canal 2? Je m'en moquais! J'avais besoin d'attention, qu'il fasse attention à moi, qu'il me regarde et surtout, qu'il puisse me parler. Je trouvais le temps de plus en plus long et attendre la fin de cette envolée en avion me déplaisait vraiment. Je n'ai jamais eut peur de l'avion, je n'ai jamais eut le vertige. Par contre, passer un temps fou assis tout près d'un détraqué, ça, ça pouvait réellement me faire peur. Et c'était le cas, présentement. - Ben quoi? C'est mignon un lapin de Pâques. Ça ne pourra certainement pas faire de tort à Margaux, dans ce cas. - J'ai attendu un petit moment, sourire aux lèvres, toujours entrain de penser à ce que je pourrais lui faire, lorsque ma vengeance aurait lieu. - Est-ce trop méchant pour les loups, si je la découpe en morceau et que je leur donne son corps ensuite? - J'ai attendu un petit moment puisque oui, encore une fois, j'étais totalement sérieux. Je voulais devenir quelqu'un et je savais que tant que Margaux était dans le coin, sur la Terre et en vie, j'allais en baver et tout ne serait pas possible. - Non, pas du tout. Le mot coeur était dans la phrase, c'est tout ce qui compte. - Et voilà, encore une fois, une bonne chose de réglé. J'aurais bien aimé avoir autre chose à lui dire pour ma défense mais tout en croisant les bras devant moi, sourire large aux lèvres, je savais que tout était possible. Peut-être que pour une fois, Jackson allait comprendre que je méritais un peu d'attention de sa part. Mais parler d'un attentat à la bombe, ce n'était pas vraiment le meilleur moyen d'avoir son attention. Il m'envoya presque bouler, avant de s'installer pour dormir. N'importe quoi! Et moi, j'allais faire quoi? Attendre sagement et espérer trouver le sommeil moi aussi? Pas question! - Tu veux qu'on joue à un jeu? À la cachette? Je compte jusqu'à 100 vue que toi, je ne suis pas certain que tu puisses le faire sans te tromper... Et essaie de cacher ton gros derrière aussi sinon, ce n'est pas du jeu. -
made by pandora.


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Conseiller d'orientation qui devrait prendre sa retraite.
|statut civil| : Divorcé avec 3 enfants (+1)
|âge du perso| : 54

Lorsqu'on considère son cochon d'inde plus important que ses enfants, est-ce qu'on a besoin d'aide psychologique docteur?

[ALEXIS] [MARINE] [MARYA/ALEXIS/BOUFFE]

|célébrité| : Clark Gregg
|crédits| : .sassenach
|pseudo/prénom| : Breadfish
|dcs| : Le bad boy & le manipulateur
|nombre de messages| : 276


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Dim 14 Fév - 21:04



Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo/Margaux
Alexis & Jackson


Levant les deux yeux dans les airs, j'ai inspiré profondément avant de regarder de nouveau celui que j'avais présentement honte d'appeler mon fils. Il ne se contenta pas seulement de me lancer un commentaire déplaisant, mais il en rajouta en disant que je changeais de sujet lorsque je me suis décidé à l'ignorer et continuer la réelle conversation. Décidément, j'allais faire un test de paternité. Je n'étais réellement pas certain qu'il s'agissait bien de mon enfant biologique. Qui sait? Peut-être bien que sa mère m'avait dit des salades et que lui et Thomas étaient d'un autre homme? Ça aurait expliqué bien des choses. - Qu'est-ce que tu en sais? Peut-être que je suis prêtre et que tu n'es pas au courant. - Bon ça y est, je le voyais bien commencer les blagues sur les pédophiles, enlèvements et tout ça, mais qu'importe. Le supporter faire des commentaires de mauvais goût, c'était déjà ce que je faisais depuis le début du voyage. Et dire que nous n'étions même pas encore sortis de l'avion. Ça promettait d'être des plus énervant!

C'était toujours ainsi avec Alexis. Nous étions incapables de nous parler convenablement et sérieusement. On aurait pu croire que la situation problématique nous aurait un peu rapprochés, mais ce n'était pas le cas. Nous étions tous les deux trop butés dans nos points de vue et nos sarcasmes pour faire la paix ne serait-ce que quelques secondes. Quoi qu'il faut dire que présentement, on pouvait dire que nous étions plutôt gentils l'un envers l'autre. Calme aussi. Non, n'ayez pas peur... - C'est pas injuste, t'es juste radin et incapable, nuance. - Sérieusement, il pensait me faire croire qu'il était normal qu'un gamin parte de chez lui, toutes dépenses payées? Seuls les enfants de riches pouvaient se permettre de prétendre que ça leur était arrivé, et encore là... c'était souvent des insupportables enfants rois. Il décida ensuite de recommencer notre conversation initiale, soit parler de notre plan pour approcher Margaux sans mourir. Exagéré? Non, pas tant que ça. - C'est vraiment cruel pour le lapin de Pâques, elle n'en ferait qu'une bouchée. - Ce n'était pas un euphémisme. - Et tu vas intoxiquer les loups. - À la tonne de cigarettes qu'elle fumait par jour, ce n'était pas dure à imaginer. Je l'ai ensuite ignoré, lorsqu'il a recommencé à jouer à l'enfant gâté. Je m'étais même installé pour dormir le reste du trajet, puisque je savais bien que rien de bien ne sortirait de cette conversation. Visiblement, cela n'était pas du goût d'Alexis. - Ouais si tu veux, vas-y comptes. - Et puis quoi encore? Pas question de jouer à la cachette... j'allais tout simplement le laisser compter et dormir.

electric bird.


I don't have time for their judgement and their stupidity and you know they lay down with their ugly wives in front of their ugly children and look at their loser lives and then they look at me and they say, 'I can't process it' well, no, you never will stop trying, just sit back and enjoy the show. You know?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Mar 1 Mar - 17:13





Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo



- Ouais peut-être, t'as raison... - Un petit silence de mon côté eu lieu, quelque chose comme... trois secondes top chronos. Pas question de montrer à Jackson que j'étais entrain de réfléchir. Ceci ne me ressemblait pas, mais alors là, pas du tout, quoi! - Si jamais tu as perdu du poids, désolé, je n'étais pas au courant. - Je voulais simplement lui montrer qu'il n'était pas question qu'il aille les meilleures répliques avec moi. Je n'ai jamais été un garçon très attentif aux autres, mais pas question de montrer à Jackson qu'il pouvait m'écraser facilement. Plus fort que ça... c'est tout à fait possible. - Pour ton histoire de prêtre, c'est vrai. Je comprend mieux pourquoi Thomas est à l'hôpital maintenant. Ça explique aussi pourquoi ma soeur te renie complètement. Et moi de même. - Je savais bien que Jackson s'attendait à quelque chose de cru de ma part, quelque chose que j'allais pouvoir regretter par la suite, mais ce n'était pas possible. Pas question de continuer sur cette voie. De toute façon, j'allais me reprendre avec Margaux. Elle avait intérêt à se laisser faire, celle-là!

- Incapable toi-même. Ça ne m'étonnerait même pas que Margaux t'es trompé pour être certaine d'avoir des enfants. Ça pourrait expliquer pleins de choses aussi. Elle aurait pu adopter et je serais complètement heureux. - Jackson et moi, nous n'avons jamais été proche. Quelqu'un en doute encore? Je ne l'ai jamais pris pour un père, pas même un homme capable de se tenir debout. Et faire ce voyage, pour retrouver mon frère, était quelque chose d'inattendu pour nous deux. Tout comme lui, je ne m'y attendais pas. Enfin, j'espérais grandement que Jackson n'avait pas l'intention de me trainer de force ici depuis des lustres. Alexis Thorens noyé dans le fond d'une piscine, ce ne serait pas très beau sur le dessus d'un journal local. Et puis... CUBA! J'y allais pour la première fois de ma vie. Pas question de laisser un homme incapable, sans cervelle et idiot me gâcher mes vacances. J'aurais bien emmené quelqu'un avec moi, à savoir une jolie brune, mais puisque cette dernière était absente, j'allais devoir revenir ici, uniquement pour réapprendre à la connaitre. Peut-être de retour en Suisse, j'allais tout emballer de nouveau pour m'envoler ici. C'était possible. Tout ça sur le bras de Jackson, bien entendu. - Non merci, pas d'image. - Faire une bouchée du lapin de pâques? C'était impossible à penser, mais Jackson et elle... Enfin... Ils avaient eu trois enfants, non? C'était pour cette raison qu'il était beaucoup plus simple pour moi de dire que j'avais été adopté. Moins dégeux aussi à imaginer. Et pourquoi imaginer ça, aussi? - M'en fou des loups. Au moins, elle pourra plus respirer, ça pourrait aider les choses. - Margaux a toujours été la bête dans la famille, la femme accros aux conneries et pas capable de comprendre qu'elle doit prendre soin de ses enfants. À dire que Jackson a toujours été un père pour moi. C'était n'importe quoi! Plus que la journée avançait, plus j'avais l'impression que tout partait dans tous les sens. Rien de bon pour moi. Et comme je devais m'y attendre, Jackson n'était pas d'avis de s'occuper de moi. C'est beau la famille, c'est poli. C'est mignon, ça prend soin des autres. C'est toujours à l'écoute aussi. Mais pas par chez nous. - Et toi, tu vas faire semblant de dormir tandis que tu reluques la vieille bique assise trois rangée plus hautes? C'est quoi ton problème? T'es pas capable de te trouver une femme de ton âge et avec un peu d'intelligence? Ha non, pas possible. Sinon, elle serait déjà partie en courant. - C'était un fait. Un homme avec des enfants, trois presqu'adolescent, ça n'a jamais attiré une femme. - En plus, elle est laide à faire peur. - En même temps que les mots me sortaient de la bouche, la dîtes horreur se retourna vers nous, reluquant Jackson. C'était un mélange de laideur et d’affreusement laid. Quelque chose de vraiment horrible. Oui, quelque chose.
made by pandora.



Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Conseiller d'orientation qui devrait prendre sa retraite.
|statut civil| : Divorcé avec 3 enfants (+1)
|âge du perso| : 54

Lorsqu'on considère son cochon d'inde plus important que ses enfants, est-ce qu'on a besoin d'aide psychologique docteur?

[ALEXIS] [MARINE] [MARYA/ALEXIS/BOUFFE]

|célébrité| : Clark Gregg
|crédits| : .sassenach
|pseudo/prénom| : Breadfish
|dcs| : Le bad boy & le manipulateur
|nombre de messages| : 276


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Dim 20 Mar - 19:46



Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo/Margaux
Alexis & Jackson


Les quelques secondes de silence que m'offrit Alexis me donna un faux espoir. Celui qu'il allait finalement fermer sa grande bouche. Au lieu de cela, il recommença à parler de plus bel. Comment avais-je pu croire qu'il aurait été capable de se taire trente secondes? Trois avait déjà du être une torture pour lui. - Pour ta gouverne, Thomas est disparu et non à l’hôpital. Sinon je ne ferais certainement pas tout ce chemin avec toi. Je préfèrerais encore rester à Quertal que de voir ta mère. Et même si j'aurais espéré que ce que tu dises soit vrai, t'as pas été adopté. Ton frère et ta soeur non plus. - Ce n'était pas très amical de la part d'un père de famille de signaler qu'il aurait préféré que ses enfants soit adopté, mais osez dire que vous auriez pensé autrement si vous aviez été dans mon cas. Mes enfants n'étaient pas des anges, loin de là. À côté d'eux, les enfants meurtriers qu'on nous présentait à la télévision faisaient pâle figure. Mais pour ce qui était du fait que Margaux m'avait trompé, ça, c'était vrai. Je ne pouvais pas le nier, tout comme je ne pouvais pas nier que je l'avais également trompé quelques fois. Il faut dire que nous n'avions jamais été amoureux suite à la naissance de nos enfants. J'étais d'un naturel excentrique, je prenais beaucoup d'espace et Margaux avait aussi changé pour devenir folle. Pas moins. - T'as vraiment trop écouté de programmes télévisés toi. D'abord faudrait que tu trouves où acheter des loups à Cuba. Bonne chance. - Je savais bien qu'en réalité, il n'était pas entièrement sérieux même s'il considérait vraiment cette idée, mais mieux valait la tuer dans l'oeuf plutôt que de l'encourager et qu'il finisse par réellement l'envisager. Lâcher des loups contre sa mère, et puis quoi encore? Un essaim d'abeilles?

- Puis il en faudrait bien plus pour la tuer. Elle est increvable, crois-moi. - Je ressemblais à un tueur psychopathe qui avait tenté de tuer son ex-femme à plusieurs reprises avec cette phrase, mais elle n'en restait pas moins vraie. Elle avait déjà subit beaucoup et en était ressortie sans aucune égratignure. Je me demandais parfois si elle était humaine ou si ce n'était pas un alien ou un robot. - Arrêtes de projeter, tu veux? - J'ai tout de même ouvert les yeux à cette remarque, apercevant la dame en question qui regardait dans ma direction. J'ai donc haussé le ton pour qu'elle nous entende, puisqu'elle était juste devant nous. - Vous êtes célibataire? Parce que mon fils vous trouve tout à fait charmante et aimerait avoir votre numéro. - Son regard bifurqua immédiatement vers Alexis, à qui elle offrit un magnifique sourire, dents en moins. Alors qu'elle griffonnait un numéro sur un morceau de papier, les paroles du commandant sonnèrent dans l'interphone, nous avertissant que nous étions bientôt arrivés à destination. Le temps était passé bien plus rapidement que je ne l'aurais espéré. La laideur se retourna alors en donnant son numéro à Alexis, cavité buccale ouverte et repris place sur son siège.
electric bird.


I don't have time for their judgement and their stupidity and you know they lay down with their ugly wives in front of their ugly children and look at their loser lives and then they look at me and they say, 'I can't process it' well, no, you never will stop trying, just sit back and enjoy the show. You know?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Lun 28 Mar - 3:12





Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo



- Je suis certain qu'il est retourné à l'hôpital et que c'est pour ça qu'on ne le retrouve plus. À dire que certaines personnes croient que tu es un chic père. - Certaines personnes avaient dit ça? Non, absolument pas. Je voulais uniquement flatter son égo pour qu'il ne pleure pas. De temps en temps, il faut prendre soin de ces petites bêtes là! Il faut leur donner à manger, les laver et leur parler. Mais trop souvent car sinon, ils vont se sentir aimé. - C'est n'importe quoi, ton truc. - Pour l'adoption, je n'en étais pas si sûr. Plus je le regardais, plus j'avais l'impression de m'éloigner de lui. Nous n'avions jamais été proche, mais c'était de pire en pire. Il m'ignorait complètement. Et pas comme à son habitude, c'était bien pire. - Y'a certainement des loups à Cuba parce que bon... Eux aussi, ils ont entendu parler des trois petits cochons. Le chaperon rouge aussi. De toute manière, je demanderai à quelqu'un et c'est tout. J'ai un charme naturel, personne ne pourra me dire non. - Le pire dans tout ça, c'était que je le croyais. - Je te crois sans problème. - Aucune idée de ce qu'il avait déjà essayé de faire à Margaux mais pour ma part, j'avais déjà essayé trop de chose. De l'eau de javel dans son verre d'eau, mais elle ne prenait que de l'eau en bouteille. Du poison à rat dans son café, mais elle ne buvait que du thé. Une trappe à souris sur le matelas, sous les draps, mais elle avait décidé de dormir ailleurs ce soir là. Thomas avait alors crié et pleuré le martyre, se demandant qui avait bien pu cacher une trappe à souris dans son lit, à lui. Je m'étais trompé, voilà tout. Les erreurs sont humaines, je n'avais pas à me justifier auprès de lui ou auprès d'autre personne. De toute manière, tout le monde avait vite oublié, personne ne s'intéressait à Thomas. Comme présentement, je me demandais bien pourquoi devait aller le chercher. Ma vie aurait été beaucoup plus simple sans lui. Sans Coralyne aussi. Sans Jackson et sans Margaux. Une vie seul et paisible. Le bonheur total. Mais ma vision du bonheur était vite tombée à l'eau, lorsque j'ai remarqué une vieille dame qui nous regardait sans cesse. Elle passait son temps à se retourner, nous regardant et en bavant, presque. Lorsque Jackson décida de lui adresser la parole, j'ai failli m'étouffer. Comment faire pour le nuir, comment faire pour m'en débarrasser? S'il voulait me gâcher la vie, il agissait extrêmement bien ainsi. J'avais des frissons partout, surtout lorsque la vieille chouette décida de me transmettre son message, avec son numéro dessus. - Merci, mon grand-père va être super content de recevoir ça. - Lentement, j'ai donné le message à Jackson, sourire aux lèvres. - Voilà Papi. Content? - L'avion termina son envol, tout le monde pu ensuite descendre doucement. Tout en me levant, je riais intérieurement. Je savais bien que ceci n'allait pas m'aider, que Jackson aurait d'autres tours dans son sac. Mais moi aussi et je ne faisais que commencer.

Le débarquement se fit tranquillement et sans tracas. Tout ce passa bien. Personne ne poussa personne, tout le monde descendit avec entrain. Même Jackson, vu l'âge qu'il avait. J'ai toujours eu peur pour lui, pour son âge avancé. Le jour où il allait fermer les yeux... J'allais devoir m'occuper de ma petite soeur et ça, jamais je n'allais lui pardonner. - Tu sais par où commencer? - Pour ce voyage vite fait, nous n'avions presque emmené. Pas de valises encombrantes, pas de sac avec des effets personnels. Si jamais nous avions besoin d'un truc ou deux, Jackson allait tou payer. Enfin, c'était ce que je prétendais. - C'est juste que je n'ai pas vraiment envie de faire le tour de la place au grand complet, pour rien. - Avant, je l'aurais fait sans problème. Passer devant les plages, vouloir voir les piscines et espérer pouvoir me perdre un moment dans ces eaux troubles. - On trouve Margaux, on la tue et on retourne en Suisse. C'est bon pour toi? -
made by pandora.
 


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Conseiller d'orientation qui devrait prendre sa retraite.
|statut civil| : Divorcé avec 3 enfants (+1)
|âge du perso| : 54

Lorsqu'on considère son cochon d'inde plus important que ses enfants, est-ce qu'on a besoin d'aide psychologique docteur?

[ALEXIS] [MARINE] [MARYA/ALEXIS/BOUFFE]

|célébrité| : Clark Gregg
|crédits| : .sassenach
|pseudo/prénom| : Breadfish
|dcs| : Le bad boy & le manipulateur
|nombre de messages| : 276


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Mar 7 Juin - 3:35



Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo/Margaux
Alexis & Jackson


Les reproches de mes enfants, j'y étais habitué. Qu'Alexis me mette tout sur le dos, encore plus. Mais qu'il ne reproche d'être responsable de la disparition de son frère, ça ne passe juste pas. Il était le seul fautif de cette situation, et il était hors de question que je le laisse penser le contraire. Prendre ses responsabilités deux secondes, ça ne lui ferait pas de tort. - Je t'interdis de laisser présager que je suis responsable. C'est toi qui l'a fait sortir, et même qui l'a fait entré en premier lieu. Si t'étais pas aussi pénible, on ferait peut-être pas tous des dépressions autour de toi. - Je n'avais pas été assez dure et direct et je le savais, mais j'étais fatigué. Fatigué de me battre avec lui, fatigué à cause du voyage en avion, fatigué parce que j'allais devoir endurer mon ex-femme, fatigué de tout. Sauf de Bouffe. Mais elle n'était pas là, donc ça ne m'était d'aucune aide. - Un charme naturel? Ah oui, tellement. J'avais même pas remarqué. - Il pensait toujours pouvoir avoir tout ce qu'il voulait en claquant des doigts. Si ça lui avait réussi jusqu'à maintenant, il n'avait toujours pas compris que le monde ne fonctionnait pas ainsi et qu'un jour ou l'autre, il aurait droit au revers de la médaille. D'après ce que j'avais cru comprendre, c'était ce qui se produisait pour lui en ce moment. J'avais cru comprendre de bouche à oreilles que son meilleur ami ne lui adressait plus la parole. C'était aussi bien ainsi. Je me suis alors permis de lui trouver un rencart en la fille qui nous regardait depuis tout à l'heure, et cette dernière se mise à réagir comme prévu, donnant son numéro à mon fils. Je souriais bêtement lorsqu'il a décidé de retourner la situation contre moi, me donnant le numéro en prétextant même que j'étais son grand-père. J'ai perdu mon sourire, mais je n'étais pas abattu pour autant. - Ah oui c'est vrai, tu as du mal à entrer les numéro dans ton cellulaire, t'as toujours pas compris le fonctionnement. Ne t'inquiètes pas, je le garde en lieu sûr et je t'aiderai à l'entrer une fois de retour à la maison mon petit. - Pas question de le laisser gagner cette manche. En fait, pas question de le laisser en gagner une seule. Je ne supportais tout simplement pas qu'il me ridiculise. Il le faisait trop souvent à mon goût.

Une fois descendu de ce fichu avion, j'ai regardé autour de nous, légèrement perdu. Il fallait nous retrouver au plus vite et élaborer un plan. Heureusement, j'avais un atout dans mes manches. - On va commencer par trouver le poste de police le plus près. - Pas question de lui expliquer pourquoi, même s'il allait trouver mon affirmation étrange puisque nous parlions tout de même de faire un meurtre deux secondes plus tôt. - Et ne t'inquiètes pas, il n'est pas question que je reste ici plus que nécessaire. - C'était déjà assez de l'endurer et de penser que nous aurions le chemin de retour à faire.... pas question de rester plus longtemps que prévu. Est-ce qu'on pouvait prendre des billets séparés pour le retour? J'allais vérifier s'ils étaient échangeables. Avec un peu de chance, j'allais même pouvoir le laisser à Cuba et partir seul. Peut-être que Margaux voudrait le garder... quoi qu'elle était peut-être folle mais pas stupide ou suicidaire non plus.
electric bird.


I don't have time for their judgement and their stupidity and you know they lay down with their ugly wives in front of their ugly children and look at their loser lives and then they look at me and they say, 'I can't process it' well, no, you never will stop trying, just sit back and enjoy the show. You know?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Jeu 16 Juin - 16:16





Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo



Jamais je n'avais été cruel envers Jackson, jamais de la vie. Alors pourquoi ce dernier se donnait tant de mal à me rabaisser? - Y'a personne qui fait des dépressions près de moi, tu sauras. Tu l'as déjà dit toi-même, y'a personne près de moi. Donc... - C'était vrai. Pour lui, j'étais assez pénible pour ne pas avoir d'amis et encore moins de famille proche. Regardez Coralyne, ma petite soeur. Elle était venue ici, à Quertal, pendant un court laps de temps. Elle était repartie aussi vite qu'elle était arrivée. Ça aussi, j'imaginais que c'était de ma faute. Et pourquoi pas, hein! J'avais le dos large, assez pour en prendre venant de n'importe qui. Peut-être que je n'aurais pas dût lui présenter Bambie et passer la nuit avec elle à l'endroit où était ma soeur. C'était peut-être ça, le vrai problème dans l'histoire. Quoi qu'il en soit, j'étais loin d'être responsable de toutes ces conneries. Et encore moins de celles faites par Thomas. Comme si j'étais le seul responsable dans toute cette histoire. - En plus, c'est pas moi qui est fait sortir Thomas de l'hôpital. Il est sorti tout seul et m'a contacté ensuite. Et puis, c'est de la faute à Matteo si on a perdu Thomas, pas de la mienne. - Croisant les bras ensuite, je n'avais plus l'intention de rien ajouter sur le sujet. Plus je parlais, plus j'avais l'impression que je donnais des idées à Jackson pour que ce dernier puisse continuer à en ajouter. Et c'était loin de me faire plaisir. Plus question de parler, plus question de ne dire quelque chose avant de sortir de l'avion. Mais bon... Puisque c'était Jackson, j'avais l'impression que mes pensées allaient tourner dans le vide. Chose qui arriva immédiatement ensuite. Puisqu'une jolie femme dans les 80 avaient des vues sur ce dernier, il n'était pas question pour lui de rester en place et surtout, d'espérer finir avec elle. Comme si tout était encore de ma faute. Au passage... Joli femme... C'était une manière de parler. Elle avait l'air complètement atteinte mentalement, il lui manquait quelques dents et elle sentait la transpiration d'ici. Je voyais bien Marya Lambert ainsi, dans un paquet d'année. Si je ne la tuais pas avant, bien entendu. Cette espèce de folle me donna un numéro et tout en m'empressant de remettre ce dernier à mon nouveau grand-père, ce nouveau papi décida de tourner la situation autrement. Des fois, il m'énervait. Oups pardon... Pas juste des fois. - Me semble oui. Tu vas le garder juste pour toi et, la nuit, tu vas penser à elle tout en regardant ce petit morceau de papier, en sachant que ses doigts lui ont touché. Ne joues pas à l'idiot. - La vieille, complètement folle d'amour par mes nouvelles paroles, décida de reprendre son papier, déposant un baiser sur ce dernier avant de le remettre à Jackson. - Tu vois, on y peu vraiment rien à l'amour! -

Descendu de l'avion, j'avais l'intention de me prendre une chambre d'hôtel pas très loin de l'aéroport pour partir assez rapidement lorsque le moment sera venu. Pourquoi une chambre? Parce que je voulais la choisir moi-même et pas laisser Jackson le faire. J'avais l'impression que ce dernier allait prendre n'importe quoi, uniquement pour me faire perdre patience. Ce qu'il allait faire, c'était évident comme tout. - Pourquoi le poste de police? T'as déjà l'intention de te débarrasser de moi? Tu es déjà fatigué de m'entendre? - Si c'était le cas, il allait le regretter. - Je veux une chambre d'hôtel et pas une cellule de prison. - Je savais bien ce qui se passait en prison, Matteo en était ressorti pas plus fort de ce petit séjour. Il ne marchait pas croche, mais c'était tout comme. - Tu crois que moi, j'ai l'intention de rester ici pendant des jours? Pas question. Je ne veux surtout pas que quelqu'un puisse me voir parler à Margaux non plus. J'accepte à peine que certaines personnes ont fait le lien entre toi et moi à l'école alors avec elle, c'est non merci. Pas question. - Je ne voulais rien savoir, je ne voulais pas revenir sur ma décision. - Pourquoi le poste de police? C'est pas par là qu'on va pouvoir se louer une chambre ou prendre un taxi. Tu crois qu'elle s'est déjà fait arrêtée pour pollution visuelle? Si c'est le cas, elle a battu tout les records. Habituellement, ça lui prend plus de temps que ça avant de se faire attraper. -
made by pandora.
 


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Conseiller d'orientation qui devrait prendre sa retraite.
|statut civil| : Divorcé avec 3 enfants (+1)
|âge du perso| : 54

Lorsqu'on considère son cochon d'inde plus important que ses enfants, est-ce qu'on a besoin d'aide psychologique docteur?

[ALEXIS] [MARINE] [MARYA/ALEXIS/BOUFFE]

|célébrité| : Clark Gregg
|crédits| : .sassenach
|pseudo/prénom| : Breadfish
|dcs| : Le bad boy & le manipulateur
|nombre de messages| : 276


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Mar 2 Aoû - 2:29



Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo/Margaux
Alexis & Jackson



- T'as personne près de toi parce que tu leur fais faire des dépressions. C'est un cercle vicieux tu sais. - Pourquoi j'argumentais avec lui au juste? Non seulement il ne méritait pas mon attention, mais c'était peine perdue d'essayer de lui faire comprendre quoi que ce soit. Au moins, il savait qu'il n'y avait personne près de lui. C'était déjà un pas vers la bonne voie. - Tu vois, c'est ça le problème avec toi. T'es jamais capable d'assumer tes erreurs. Et t'en fais des masses pourtant. Je pensais que Matteo était ton meilleur ami, mais t'arrête pas de tout lui mettre sur le dos. Quand il t'a contacté t'aurais dû appeler le centre ou bien les autorités. Pas faire la fête comme un dépravé avec lui. - Oui bon, moi je me disais dans mon fort intérieur que ce n'était pas ma faute s'il était au monde, mais ce n'était pas pareil, oui oui j'assumais mes erreurs. C'est juste que je n'en faisais aucune ou du moins, que je n'en faisais pas d'aussi graves que lui. De mon point de vue en tout cas.

Je pensais avoir eu le dernier mot, du moins en ce qui a trait à la vieille folle, mais Alexis ne le voyait pas ainsi. Il était impossible pour lui de perdre une manche, tout comme c'était impossible pour moi. Il ajouta une couche à l'histoire, attirant les délires amoureux de la femme devant nous, qui embrassa le morceau de papier avant de nous le redonner. Lui souriant, je l'ai carrément collé au visage d'Alexis. - Bin voilà, toi qui voulais l'embrasser, tu l'as fait par relais de papier! À moins que cette charmante demoiselle ne veuille se sacrifier pour te donner la bise en sortant de l'avion... - Heureusement pour lui, l'avion entrepris sa descente, ce qui coupa court à la conversation. Dommage, j'aurais bien aimé voir ce genre de scène. J'aurais pu la filmer et la diffuser sur twetter. J'étais peut-être vieux, mais je savais encore me servir des réseaux sociaux.

- Non et oui. - J'étais fatigué de lui, c'était un fait, d'où le oui. Mais je ne pouvais pas ENCORE me débarrasser de lui. Il allait m'être utile pour les secondes à venir. Ou plutôt les heures à venir. J'allais donc devoir prendre mon mal en patience. - Arg arrête un peu. On y va pas pour dormir dans une cellule. T'as un oncle qui y travaille. - Il ne connaissait pas toute sa famille et c'était bien mieux ainsi. - Pourquoi tu crois qu'elle s'est poussée ici? Mais il ne la veut pas plus dans cette ville qu'on ne veut la voir, alors c'est bon pour nous. - Au moins, il avouait que c'était moins pire qu'on fasse le lien entre nous deux d'entre lui et Margaux. Enfin, ça ressemblait à ça même si en fait, il ne me faisait pas un compliment. Pas grave, moi non plus je ne sautais pas de joie lorsqu'on comprenait qu'il était de mon sang. Ou plutôt, que c'était mon petit spermatozoïde qui avait grandit.
electric bird.


I don't have time for their judgement and their stupidity and you know they lay down with their ugly wives in front of their ugly children and look at their loser lives and then they look at me and they say, 'I can't process it' well, no, you never will stop trying, just sit back and enjoy the show. You know?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   Mer 10 Aoû - 14:46





Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo



Des dépressions... Comme s'il n'y avait que cela de vrai dans la vie. Enfin, pour Jackson, c'était évident qu'il n'y avait que ça. Et Bouffe, bien entendu. S'il était capable de faire passer ses faiblesses pour une dépression, il allait jouer cette carte. Le pire était que je n'étais pas plus étonné que tout ça. C'était bien lui, après tout, qui avait ''essayé'' de m'élever. Je dis bien essayer, puisqu'encore aujourd'hui, je n'ai jamais fait mention de lui comme un père. Plus j'écoutais les paroles de Jackson, plus ses dernières ne voulaient rien dire. Matteo était toujours très précieux à mes yeux. En quelques sortes, c'était ma porte de sortie. Un ami porte de sortie, c'était toujours mieux que rien. Tant que ce dernier continuais de jouer les épais, faisant semblant que tout allait bien, tout se passerait justement bien. Je ne voulais aucunement de mal à Matteo, mais puisque ce dernier se portait souvent volontaire pour des conneries, il était beaucoup plus qu'indispensable à mes yeux. Surtout lorsqu'il s'agissait de mes conneries. Matteo avait un grand coeur... dommage qu'il ne pouvait pas s'en servir pour lui.

Décidément, c'était encore plus compliqué avec Jackson que je ne l'aurais pensé dès le départ. Il était là, à regarder la vieille folle, comme si cette dernière pouvait l'inspirer pour me faire paniquer. Et c'était bien le cas. Dès que possible, il s'empressa de me coller le morceau de papier remplis de bave de la vieille dame au visage, comme si j'attendais ce moment depuis si longtemps. S'il savait exactement ce que je pensais de lui en ce moment même, jamais il ne voudrait faire équipe avec moi, même pour retrouver son autre fils. Sans parler, je m'étais retourné vers lui, le regard sévère, avant de tout laisser tomber. Pas question de lui donner autant d'importance, il n'était rien à mes yeux. Il n'avait jamais été présent dans mon passé et je ne voulais pas que ce dernier puisse faire partie de mon futur. Sans lui, j'avais grandi, changé et pour le mieux, selon moi. Enfin, pas toujours, mais la plupart du temps. Je n'avais pas besoin de lui pour grand chose, sauf peut-être pour quelques pièces de monnaie, si jamais ce dernier se sentait généreux. Ce qui n'arrivait pas souvent, contrairement à ce que j'aurais bien aimé. Dès que l'avion décida de faire son atterrissage, j'avais fermé les yeux, ne voulant pas donner la chance à Jackson de continuer ses conneries. Lui donner raison? Pas du tout. Je voulais uniquement lui prouver que j'étais plus intelligent que lui et que je ne tenais pas à me nuire, moi. Je ne voulais pas que les gens puissent penser que nous étions de la même famille non plus. Déjà que nous allions chercher Margaux, j'étais vraiment dans le caca jusqu'au cou.

- Pourquoi tu réponds par des conneries? - Je savais déjà sa réponse, c'était comme si je lui donnais une raison de me rabaisser, mais peu importe. Je tenais à devenir nuisible, à ne pas l'écouter et surtout, à me faire détester de lui. Je voulais, lors de notre retour à Quertal, que Jackson puisse m'oublier. Pas de bonjour, pas de bonsoir et surtout, surtout, pas la peine de m'appeler pour me dire ce qu'il souhaitait comme cadeau de Noël. Je tenais à avoir la paix et ce, le plus rapidement possible. Faire ma vie tranquillement, sans l'avoir dans les pattes. - Pourquoi tu crois qu'elle s'est poussée ici? Mais il ne la veut pas plus dans cette ville qu'on ne veut la voir, alors c'est bon pour nous. - Lentement, j'avais incliné de la tête, voulant lui faire comprendre que je réfléchissais. Si cela était possible puisque oui, je pouvais très bien lire dans ses pensées et je savais d'avance ce à quoi il pensait en ce moment même. Il était déjà à des milles à la ronde, cherchant une manière d'enterrer Margaux et moi-même, par la même occasion. Ramener un réfugié à ma place, avec mon billet de retour, serait ensuite une manière génial pour lui de vivre sa vie. - Donc, en gros, Margaux est comme Justin Bieber? Y'a personne qui la veut et tout le monde s'obstine pour dire qu'elle ne fait partie de leur pays? Si c'est le cas, qui te dis qu'ils vont la laisser revenir avec nous? Enfin, c'était pas ça l'idée, j'espère... T'avais l'intention de la ramener avec nous? - Avais-je été aussi aveugle pendant tout ce temps? Il fallait bien croire que oui. - Ton intention première, c'est pas de retrouver Thomas, c'est ça? Tu veux ramener Margaux avec nous et ensuite, filer la belle vie avec elle? Si c'est le cas, c'est sans moi! -
made by pandora.


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit voyage à Cuba pour rencontrer el diablo ∞ Alexis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit voyage dans les lieux mythiques du blues
» petit pot de cactus
» petit truc mnémotechnique pour mémoriser plus facilement
» Ampli de voyage Vox
» Heitor Villa-Lobos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum