AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

 Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Psychologue
|statut civil| : Divorcé
|âge du perso| : 42
MES SUJETS DE L'HEURE
VALERY HANNAH
ALEXIS MIA SALOMÉ NOÉMI



|célébrité| : Leonardo Dicaprio
|crédits| : carole71
|pseudo/prénom| : Mya
|dcs| : Le diable & L'ange [Marya & Taïla]
|nombre de messages| : 75


MessageSujet: Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo   Dim 24 Avr - 15:03


Lieu de naissance Édimbourg en Écosse Origines Écossaise À Quertal depuis 5 ans Orientation sexuelle Hétéro Situation maritale Divorcé depuis quelques années Date de naissance 22/09/1974 Métier/Études Psychologue Groupe Emmentaler feat; Léonardo Dicaprio Crédits wiise (avatar)
Daniel Edward Graham





AVEZ-VOUS DÉJÀ FAIT UN VOEU? QUE PENSEZ-VOUS DE LA FONTAINE À SOUHAITS? EST-CE UNE SUPERSTITION IDIOTE OU UN FAIT RÉEL? Des voeux , j'en ai fait des tonnes. À commencer quand j'étais jeune. J'étais pas très rationnel à cet âge là. Des souhaits et des voeux par-ci , des voeux par-là et j'y ai cru longtemps. Longtemps , jusqu'à ce que j'ouvre mon cabinet et que j'entende les voeux de tout le monde. Ça , ça m'a enlever l'envie d'en faire. Pas que mes voeux étaient nuls à coté des leurs, eux c'est .... C'est une catégorie à part seulement, on finis par comprendre la réalité de la vie. Malgré cette haine que j'ai pour les souhaits irrationnels des gens, je me surprend parfois à en faire moi-même. Cette fontaine, je l'ai vu quand je suis passé dans le coin. Curieusement, je l'ai toisée du coin de l'oeil. J'ai regardé autours pour voir s'il y avait quelqu'un dans les parages et je me suis approché discrètement de la fontaine. Je l'ai inspectée curieusement, marchant lentement tout autours d'elle comme un vautour. Je me suis penché un peu pour voir ce qu'il y avait dedans. Ouais , ce n'est qu'une fontaine, quoi de plus normal. Un second regard furtif autours et je jette une pièce dans le trou. Je la regarde tomber et je réalise que je n'ai pas fait de voeu. Et là ça a été un cauchemar , cette fontaine maudite m'a donné un mal de crâne parce qu'à ce moment-là j'ai cherché en vain le parfait voeu à formuler. Oui parce qu'il faut pas dire ça n'importe comment. Si ma thèse de doctorat m'a appris une chose c'est qu'il faut toujours bien formuler avant de sortir une phrase officielle , aussi officielle qu'un voeu. Je n'ai jamais pu formuler un souhait convenable alors je ne suis jamais retourné à cette fontaine maudite.

Parce qu'il m'arrive des choses à moi aussi: Il est friand de scotch qui est typiquement écossais. C'est un grand connaisseur en la matière. C'est quelqu'un de raffiné , il aime beaucoup l'art Van Gogh , Salvadore Dali , particulièrement Vermeer Il est très minimaliste préférant toujours s'enticher de moins de choses possibles. Sa maison est très vide mais bien rangée car il est un maniaque de ménage. Il est très sévère envers sa bonne. Il ne garde jamais une ménagère longtemps d'ailleurs car il finit toujours par se fâcher après elles.   Il n'aime pas parler de ses origines. Pourquoi ? Parce que les gens sont stupides voilà tout. Il pourrait parler des produits typiquement écossais pendant des heures mais les gens tout ce qu'ils trouvent à lui dire c'est : Le Loch Ness ? C'est vrai ou pas ? Il déteste la légende du Loch Ness.   Il devrait prendre sa retraite. Il va toujours aux conventions de psychologie et aux évènements mais les gens rient toujours un peu car il est perdu par moment. Il n'a pas vraiment de thèse en vue et celles qu'il développe dernièrement laissent à désirer. Il est parcontre connu dans son milieu pour sa première thèse de doctorat. Il a écrit un livre sur le sujet , dans ses débuts de carrière. Il a besoin que quelqu'un vienne faire son épicerie pour lui ou ne s'occupe de lui car il est grincheux et n'aime pas faire les courses. Il finit par juste manger du resto. Quand il ne travaille pas , c'est un ermite. Le voisin louche qui épie sa fenêtre dès qu'il entend du bruit, c'est lui   Mystérieux de nature , n'étant pas bavard, les enfants du coin lance des rumeurs à son propos bien que ce soit un homme respectable, ils disent qu'il kidnappe des chats et qu'il fait des tests dessus. D'ailleurs les enfants sont convaincus que c'est lui qui a tué les chats de Dorine  

Cette belle histoire qui est nôtre
Pseudo/Prénom; Mya , Mélanie Comment avez-vous découvert le forum? J'y suis déjà   Votre perso est-il inventé, un pv ou un scénario? Ma petite création , mon frankenstein à moi  Un petit mot de la fin? Boup boup pi doup !  

Petit code à remplir pour le bottin
Code:
[color=#993C5F]Léonardo Dicaprio[/color]♦ Daniel Graham


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Psychologue
|statut civil| : Divorcé
|âge du perso| : 42
MES SUJETS DE L'HEURE
VALERY HANNAH
ALEXIS MIA SALOMÉ NOÉMI



|célébrité| : Leonardo Dicaprio
|crédits| : carole71
|pseudo/prénom| : Mya
|dcs| : Le diable & L'ange [Marya & Taïla]
|nombre de messages| : 75


MessageSujet: Re: Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo   Dim 24 Avr - 15:04


Have I told you who I am?



Ma vie, c'est comme une musique. Elle a plusieurs rythmes mais ma musique à moi, elle a un truc particulier : Elle débute avec un crescendo et se termine avec un décrescendo. Je suis né en ville. Ma mère habitait encore chez ses parents et c'est d'ailleurs ma tante qui m'a fait naitre puisqu'elle est infirmière. Mon père, il travaillait à ce moment-là et son emploi était tellement minable qu'il n'a pas pu s'absenter. Mon prénom n'a rien d'Écossais, mon père est fan de l'Espagne et c'est un nom de là-bas. D'ailleurs , sans dévoiler les grandes lignes, je peux vous dire qu'il se remarira avec une espagnole et me cassera les oreilles avec cette culture pour le restant de mes jours. Revenons. Nous vivions entassés dans ce petit appartement mais pour moi , un nourrisson en apprentissage, c'était le luxe. Toutes ces belles personnes à s'occuper de moi. La famille était plus soudée que jamais. Nous vivions tous ensemble par choix parce que chez nous, il y a rien de plus important que la famille. Tout les soirs au souper, c'était la fête. Mon oncle Murdoch avait toujours de bonnes anecdotes à nous raconter et moi ce qui me faisait rire, c'était son visage qui devenait rouge pour un rien. C'était toujours le clou de l'histoire. Je vivais avec mon cousin Elliot qui fut mon grand ami pour les années à suivre. Nous n'avions besoin de rien.

Plus tard , lorsque ma grand-mère est décédée, mon grand-père a suivi le pas un an après. On dira que c'est le deuil qui l'a tué. Mes parents ont reçu l'héritage et ont décidés de vendre notre appartement qui , même si il n'était pas grand, se situait tout de même dans une ville touristique et il avait pris de la valeur avec le temps. Nous avons tous déménagés en milieu rurale. Une ferme. Tous ensemble dans une ferme, mon oncle Murdoch et sa famille , ma tante Ilda qui était veuve mais qui avait tout de même une fille , ma cousine Agnès. La ferme c'était le gros bonheur de toute la famille, tout le monde vivait en harmonie, tout le monde sauf moi. Agnès et Elliot courrait partout comme des fous, trainaient derrière les animaux et se donnaient joyeusement aux tâches physique. Moi , je les regardais , c'est tout. Je devenais déjà peu à peu le grincheux que j'allais devenir pour le restant de mes jours. Le travail physique ce n'était pas pour moi. Ma famille me taquinait me traitant parfois de femmelette. Ça ne m'a pas encouragé à en faire davantage. Moi mon truc, c'était l'observation. Je pouvais passer des journées entières à le faire. Puis un jour, mon oncle Murdoch s'est blessé à la jambe, il a fallu qu'on se mette sérieusement aux tâches parce que mon oncle Murdoch, il travaillait pour trois. Obligé de m'occuper des animaux, Elliot et Agnès m'ont donné Kenneth à nettoyer, la grande terreur de la ferme. C'était un grand cheval brun avec une crinière noire. Il n'y avait que Murdoch qui arrivait à maitriser l'animal et encore , il y allait par la force. On avait pensé le vendre mais personne n'en voulait. L'animal était possédé. Puis mon père a voulu l'abattre mais mon oncle est intervenu en disant que la bête tirait plus fort que des taureaux et qu'il était à notre avantage de le garder. Alors voilà , Kenneth était resté. En voulant m'occuper de l'animal , j'y ai presque laissé ma peau. J'ai reçu un sale coup de sabot dans la poitrine et encore, il avait essayé de m'achever. J'ai rampé hors de son enclos le plus vite possible et c'est ce qui m'a sauvé. Le soir j'entendais Kenneth marteler la porte de son enclos. J'en faisais des cauchemars. Un matin , j'ai affronté la bête. J'avais mis en place un stratagème. Aidé de Murdoch. On avait mis un bandeau à l'animal pour qu'il ne voit rien et on l'a endormis. J'ai attendu qu'il se réveille , je me suis mis à faire du bruit avec un tintamarre incroyable histoire de l'effrayer. Il était encore trop drogué pour se relever mais il se débattait , apeuré. Puis j'ai arrêté d'un seul coup et j'ai fais jouer une musique douce. Je me suis approché de l'animal et je lui caressé la crinière pendant un moment. J'ai pris sa tête entre mes mains et je lui ai parlé d'un voix douce pendant de nombreuses minutes. J'ai fini par lui enlever le bandeau pour qu'il me voit et j'ai répété l'opération. Je lui ai donné des carottes. Ce jour-là , Kenneth s'est calmé. Pourtant, quand je l'ai ramené chez lui, c'est redevenu un monstre. Parfait. Je répétais l'opération une fois par semaine durant deux semaines. Ensuite , quand j'allais le voir et qu'il s'énervait, il me suffisais de prendre la voix douce. Si il continuait , c'était le tintamarre qui entrait en jeu puis la voix douce et il se calmait. C'est comme ça que j'ai affronté le grand Kenneth qui est devenu mon ami, mon garde du corps. C'est lui qui m'a donné la piqure pour la psychologie.

J'ai commencé à me donner aux tâches physiques mais dans le seul but d'avoir le dessus sur mon prochain. J'allais au marché du tourisme avec ma famille pour vendre nos produits de la ferme. J'y allais juste pour mettre à l'oeuvre quelques techniques de ventes que j'avais pensé. Le soir, j'écoutais toutes sortes d'émissions en rapport au sujet. Voyant ma passion , mes parents ont payé pour les chaînes scientifiques même si ça leur donnait une dépense en plus. Ce fut alors que j'ai vu à la télévision une conférence de psychologie. J'ai mis sur papier toute mon expérience avec Kenneth et je m'y suis présenté. Suite à l'expérience de Kenneth , j'ai mis un volet où j'avais testé certains principes sur Agnès et Elliot. J'y ai passé beaucoup d'heures avant de trouver quelqu'un qui voulait me parler. J'avais 18 ans à ce moment-là. J'ai fini par rencontrer un monsieur qui m'avait donné une chance en lisant mes écrits. Il en fut impressionné et il m'a offert une place comme stagiaire dans son bureau étant lui-même psychologue. Cela impliquait par contre que je déménage en ville. Ça a été la crise monstre chez moi. Mon père aurait voulu que je continue la ferme avec lui , ma mère elle, voulait que j'aille dans cette voie mais en restant près d'elle. Il n'y a que Murdoch qui est venu me voir un soir, pendant que je regardais une émission d'une expérience sur des chimpanzés. Il était 1h du matin. Il s'est assis à coté de moi et il a regardé l'émission, essayant de comprendre quelque chose. Je ne le regardais pas. Il a fini par tourner la tête vers moi et suite à un long soupire, il me tend quelques billets. « Tiens , prends fiston. Elliot viendra avec toi. De toute façon , tu sers à rien ici. » Il avait bien raison , la ferme , c'était pas pour moi.


Le lendemain , Elliot et moi avons emménagés en ville. Mon cousin a eu du mal à se trouver un emploi , c'était moi , avec ce que je gagnais au cabinet , qui couvrait toute les dépenses. À mon travail , tout allait bien. J'accueillais les gens au départ mais je me suis vite mis à leur parler dans la salle d'attente et avant que le docteur ne les reçoive, je lui donnais déjà un premier diagnostique. Je n'avais pas d'étude en la matière mais le Docteur m'avait donné ses livres d'université et j'en faisais ma lecture. Le langage m'est vite devenu familier. Le Docteur m'appréciait énormément et il m'aima rapidement comme un fils. Lui qui avait passé sa vie plongé dans les bouquins, il n'avait jamais eu le temps de se tourner vers une vie de famille. Il me proposa de payer mes études à condition que je continue de travailler à son cabinet. Bref, le Docteur a déménagé et il a fallu que je le suive jusqu'en Amérique. Eliott ne m'a pas suivi jusque-là . Il a décidé de reprendre la ferme. Agnès par contre ce fut autre chose. Elle voulait venir me voir, je lui ai payé le billet d'avion tant j'avais hâte qu'elle arrive. Agnès , comme une soeur pour moi , j'acceptais tout les yeux fermés. Elle voulait devenir mannequin mais comme c'était très dur d'entrer dans le métier , je la faisais vivre elle aussi. Mes cousins qui avaient toujours travaillés fort à la ferme et moi qui faisait rien, je me suis vite rendu compte qu'en ville c'était autre chose. Il a fallu deux ans pour que ma cousine se taille une place dans une agence. Agnès était une véritable beauté , je la protégeais sans cesse du regard des autres. Quand je marchais avec elle dans la rue, les gens me regardais comme si j'étais l'homme le plus chanceux du monde. Je l'étais. Elle était belle et elle le savait. Il a vite fallu qu'on s'insère des règles : Aucun homme chez moi. Agnès n'était pas une fille difficile , elle a obéit. On m'a appelé un jour pour me dire que ma cousine était à l'hôpital, quelqu'un s'est fait passé pour un recruteur de haut niveau et il l'a invité à faire quelques séances photo. Bref, on l'a retrouvée dans un motel complètement tabassée et droguée. Elle ne se souvenait pas de grand chose. Avec son visage enflés et couvert de bleu, Angès ne pouvait plus travailler. On s'est donc fixé une nouvelle règle : Ne sors plus sans moi.

Au début, je l'accompagnais partout, à ses séances de shooting , ses évènements, ses défilés puis j'ai dû demander à quelqu'un de le faire à ma place , n'ayant pas le temps. Cet homme , Agnès finira par l'aimer. Ils filaient le parfait amour et tout était parfait. Quelques engueulades sont survenues lorsque ma cousine s'est jetée sur l'anorexie et la boulimie pour maintenir son poids. Je ne jetais pas la faute sur elle, l'aimant trop pour ça. C'est à son copain que je m'en suis pris. Je ne lui avais demandé qu'une chose, d'être avec elle et de veiller sur elle. Je suis devenu envahissant, presque obsessif envers ma cousine croyant un bon moment qu'il n'y avait que moi qui pouvait s'occuper d'elle comme il se doit. Cela a eu pour effet de la faire fuir. Agnès est partie et je n'ai pas eu de ses nouvelles pendant des années. Un peu plus tard, j'ai rencontré ma femme. Elle est venue me voir au café où je déjeunais habituellement. Elle était serveuse. Elle m'a demandé si ma femme était avec moi. Je n'ai pas compris. Elle m'a expliqué qu'elle croyait qu'Agnès était ma femme. Quand je lui ai dit que non, elle m'a donné son numéro de téléphone avec une date de rendez-vous. Tout était là. Je me suis vite attaché à elle et très vite, j'en suis tombé amoureux. Elle m'a expliqué qu'elle avait longtemps des vues sur moi mais que ma cousine l'intimidait. Il est vrai qu'elle était beaucoup moins belle qu'Agnès mais je l'aimais plus que tout.

Lors de mon passage à l'université , j'ai rencontré un certain James. Ce fut très vite mon meilleur ami. Nous n'avions rien en commun mais il m'a adopté et j'ai dû m'habituer. Il était un fêtard, moi un studieux. Il m'invitais à des fêtes et moi je l'aidais avec ses travaux, les complétant parfois pour lui. Nous étions devenus un sacré duo , si bien que les gens ont fini par nous connaitre à l'université , plus lui que moi. Il fut d'ailleurs mon témoin à mon mariage et le parrain de ma fille plus tard. Nous ne nous sommes jamais perdus de vus. Ma fille elle , était ma vie , mon monde , mon ange. Rien n'était trop beau pour elle. Je me ruinais presque dans la décoration de sa chambre. Je m'engueulais avec les garderies moindrement que je trouvais une rougeur sur elle. Elle était ma seconde Agnès. Je l'ai appelée Melody.

Melody comme la musique. Ma vie est une musique. Elle débute avec un crescendo et se termine avec un decrescendo.

La descente a débuté lorsque Melody a attrapé la leucémie. Je sais ce que ce mot veut dire mais on dirait qu'on ne le réalise pas avant que tout ne soit réellement terminé. Ce moment de ma vie, je l'ai mis sur pause pour être avec elle. Avec elle jusqu'à ces derniers instants. J'étais encore heureux quand elle était à l'hopital. Encore heureux quand sa peau est devenue blanche. Encore heureux quand s'étalait tout les médicaments devant elle.

À sa mort , je suis parti avec elle. Je ne vivais plus. Ma femme non plus. Nous étions deux cadavre dans la noirceur de notre maison. Nous ne nous parlions pas. Nous étions seuls , chacun de notre coté devant notre douleur. Je ne la laissais pas m'approcher et elle non plus. Agnès a appris la nouvelle. Elle m'a laissé un message en me demandant mon adresse pour qu'elle vienne me voir. Je ne lui ai jamais donné. Elle n'est donc jamais venue.
Moi et ma femme , nous nous sommes empoisonnés comme ça pendant cinq ans. J'étais retourné sur le marché du travail bien que je ne sois nullement apte à guérir qui que ce soit. Je commençais à détester mes patients, à voir des malades partout. J'étais rongé de l'intérieur. Un jour, perdu dans mes réflexions, j'ai tué notre couple par une simple phrase : « C'est peut-être mieux qu'elle soit morte dans un sens ... Vu tout les malades qu'il y a dehors ....» C'est là que ma femme m'a quittée. Je me suis retrouvé seul. Même James ne pouvait plus rien pour moi. Je ne répondais pas au téléphone. Il ne savait même plus ce que j'étais devenu.

J'ai continué mon train train quotidien jusqu'à ce que je vois sur les réseaux sociaux mon amie du collège , Alexa qui a déménagée en Suisse. Je ne sais pas ce qui m'a le plus conquis , cette amie du collège sur qui j'avais eu des vues depuis longtemps ou le paysage de la Suisse ? Peut-être les deux. En une soirée , je l'ai contactée pour reprendre de ses nouvelles et je lui annonce que je saute dans un avion pour emménagé en Suisse. Elle s'est proposée pour m'aider à m'installer , visiter des appartements avec moi. Elle a bien vite été découragée , tellement j'étais difficile. L'adaptation a été difficile. Non pas l'adaptation à la Suisse mais l'adaptation à la vie. Alexa y a mis du sien pour parvenir à quelque chose de moi. Malgré toutes ses insistances et malgré qu'elle me traine partout , je reste toujours un ermite. Irrécupérable. Si au départ, je détestais qu'elle vienne me chercher pour m'emmener je ne sais où , plus tard, j'ai finis par attendre impatiemment devant mon téléphone qu'elle ne me propose un truc. Parfois je l'avoue , quand je n'ai pas de ses nouvelles, je vais subtilement à son café le matin pour prendre ma commande habituelle. Peu à peu , dans ma noirceur, je réalise qu'Alexa est le petit bonheur qu'il me reste. Je sais que sans elle, je serais un naufragé cloitré chez lui. Hé bien que parfois j'ai l'air exaspéré et que je rage devant ses manies , je ne peux qu'admettre en secret que j'aime tout chez elle. Mais voilà que le decrescendo se poursuit : Alexa se jette sur des idiots. En boucle et en boucle et elle pleure , incapable de trouver l'amour et moi je suis là , dans mon cabinet à lui tendre des mouchoirs.

C'est là qu'il a fallu que j'appelle James. Je me suis décidé à lui donner de mes nouvelles. Il m'a parlé de venir en vacance pour que l'on se voit. Quand j'ai raccroché le combiné , j'ai eu un petit regret ne me sentant pas prêt à affronter ce grand fanfaron. Et puis , quand je l'ai vu, je me suis souvenu à quel point il m'avait manqué. Cette nuit-là , on a fais la tournée des bars jusqu'à s'en rendre malade. Je ne voulais pas qu'il reparte parce qu'un ami comme lui, je n'en trouverais pas d'autre. Il est reparti chez lui une semaine plus tard, seul. je crois qu'il s'est ennuyé aussi de son coté car un mois plus tard, il apparait devant chez moi avez ses valises. Il a toujours aimé la Suisse depuis que nous avons fait un stage là-bas ensemble. Oui bon , si vous croyez qu'il est venu habiter avec moi , vous vous trompez. Je suis un maniaque du rangement et je cris constamment sur mes femmes de ménage alors lui , ne pouvait pas survivre dans ce milieu hostile. Je ne saurais dire si il est parti de lui-même traumatisé ou si c'est moi qui l'a foutu à la porte. C'est un peu des deux. James s'est trouvé un loft à lui et depuis, nous nous entendons à merveille. Nous venons d'ouvrir un cabinet tout les deux. Moi j'ai déjà quelques clients dans mon carnet, lui , je lui en refile quelques-uns mais la plupart, il les trouve facilement.






well hello you crazy bastard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo   Dim 24 Avr - 15:11

Citation :
Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo
Valéry te déteste TELLEMENT. Elle te déteste et elle a envie de meurtre en ce moment

Pour ma part, je tiens juste à te dire que tu es beaucoup plus sexy comme ça qu'en Marya
Bonne chance pour ta fiche


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Psychologue
|statut civil| : Divorcé
|âge du perso| : 42
MES SUJETS DE L'HEURE
VALERY HANNAH
ALEXIS MIA SALOMÉ NOÉMI



|célébrité| : Leonardo Dicaprio
|crédits| : carole71
|pseudo/prénom| : Mya
|dcs| : Le diable & L'ange [Marya & Taïla]
|nombre de messages| : 75


MessageSujet: Re: Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo   Dim 24 Avr - 15:26

HEHEHHE c'est bon c'est bon, qu'elle se venge sur mes chaises de bureau des envies de meurtre c'est pas très sain tout ça , mmm vite la séance de psy !

Tu sais ce qu'elle te dit Marya ?

Merci beaucoup ma belle crevette d'amour




well hello you crazy bastard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Livreur de pizza Chez Dora.
|statut civil| : En plein dilemne existentiel
|âge du perso| : 28

_______________________________
Clinging to me. Like a last breath you would breathe. You were like home to me. I don't recognize this street.Please don't close your eyes. Don't know where to look without them. Outside the cars speed by. I've never heard them until now. I know you care. I know it is always been there.
_______________________________
SALOMÉ (ma tite poule) - ALEXIS L'ATTARDÉ
|célébrité| : Sam Claflin
|crédits| : avatar: moi ; sign/profil: tumblr & moi
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Olivier, Victoria & Sonya
|nombre de messages| : 3263


MessageSujet: Re: Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo   Dim 24 Avr - 17:40

tiens tiens tiens salut toi

j'adore ton titre au passage mdr *se rend compte que finalement, il est shizo et ne le savait pas*

Bonne chance pour la suite de ta fichette mon coeur ;)


They say we are what we are. But we don’t have to be. I’m bad behavior but I do it in the best way. I’ll be the watcher of the eternal flame. I’ll be the guard dog of all your fever dreams. I’ll try to picture me without you but I can’t. 'Cause we could be immortals. Just not for long, for long. And if we meet forever now, pull the blackout curtains down. Sometimes the only payoff for having any faith. Is when it’s tested again and again everyday. I’m still comparing your past to my future. It might be your wound, but they’re my sutures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : photographe
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30

LET'S PAINT A PICTURE OF A PERFECT PLACE. THEY'LL BE THE KING OF HEARTS AND YOU'RE THE QUEEN OF SPADES. AND WE'LL FIGHT FOR YOU LIKE WE WERE YOUR SOLDIERS. BEFORE ANYBODY'S KNOWING OUR NAME

|célébrité| : richard madden
|crédits| : avatar, tearsflight. gif, tumblr. sign, anaëlle.
|pseudo/prénom| : pop'n gum
|dcs| : no one
|nombre de messages| : 383


MessageSujet: Re: Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo   Dim 24 Avr - 17:48

rebienvenuue


Take me down to the river bend. Take me down to the fighting end. Wash the poison from off my skin. Bring me home in blinding dream through the secrets that I have seen. Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again. Fly me up on a silver wing. Past the black where the siren sing. Cause I'm only a crack in this castle of glass. Hardly anything there for you to see.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Psychologue
|statut civil| : Divorcé
|âge du perso| : 42
MES SUJETS DE L'HEURE
VALERY HANNAH
ALEXIS MIA SALOMÉ NOÉMI



|célébrité| : Leonardo Dicaprio
|crédits| : carole71
|pseudo/prénom| : Mya
|dcs| : Le diable & L'ange [Marya & Taïla]
|nombre de messages| : 75


MessageSujet: Re: Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo   Dim 24 Avr - 17:55

WOoaaahhhhh merci mes amours

Regarde Mattéo ton "bonne chance" ce qu'il m'a fait , il m'a motivé x 1000000 : J'ai déjà fini ma fiche !!!!!




well hello you crazy bastard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo   Dim 24 Avr - 17:58

Ahhhhhh Léo !!!

On s'entends pour dire que c'est un cordonnier mal chaussé, un psychologue qui prend des nouvelles d'une fille et qui saute dans l'avion pour emménager dans le pays où la fille est....... Psychopathe !!!!!!!! Tous aux abris !

Bienvenue à nouveau petit Kiwi !

P.s. Le petit gif le loup de wall street m'a tuée !
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Tu étudies pour devenir pâtissière et tu travailles à la boulangerie Julliard
|statut civil| : Tu es célibataire, tu as trop peur de lui dire, d'essuyer un refus.
|âge du perso| : 23

SUJETS: Corina
|célébrité| : Sophie Turner
|crédits| : tearsflight/avatar & tumblr/gifs
|pseudo/prénom| : Wendy
|dcs| : Noah Reyneau
|nombre de messages| : 99


MessageSujet: Re: Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo   Dim 24 Avr - 20:02

re bienvenue sur le forum



When the days are cold. And the cards all fold. And the saints we see. Are all made of gold. When your dreams all fail. And the ones we hail. Are the worst of all. I wanna hide the truth. I wanna shelter you. But with the beast inside. There’s nowhere we can hide. No matter what we breed. We still are made of greed. This is my kingdom come. Look into my eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo   Lun 25 Avr - 13:34

OMG ce personnage de fou !!! Je suis complètement fan
Et puis bon, que dire du choix d'avatar hein
Reuh bienvenue la miss
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Étudiant en droit, travaille comme serveur à La petite Crevette et effectue présentement un stage dans un cabinet de droit.
|statut civil| : L'amour est compliqué, surtout lorsqu'on est fiancé et amoureux d'une autre fille.
|âge du perso| : 26

If I lose you, I will be a ghost of someone I used to be floating in and out of darkness numbed to silence by the loss. Without you life would fade my days and endless haze and all I would crave is to hold you once again.
JULIEN - STELLA - MARYA - HANNA
|célébrité| : Tyler Posey
|crédits| : AVATAR:moi ; SIGN & PROFIL: tumblr et moi
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Matteo, Sonya et Victoria
|nombre de messages| : 673


MessageSujet: Re: Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo   Mar 26 Avr - 3:57


Sors le champagne, tu es validé(e)! ;)


Je sais que techniquement tu es ton propre scénario, mais je suppose que tu valides ta fiche, donc je te valide MDR

C'était pas si dure, pas vrai? Maintenant que tu fais officiellement partie de Quertal, tu peux te rendre ici pour recenser ton logement et ici pour ton métier. Si jamais tu es décidée à faire un vœux, tu peux toujours jeter une pièce dans la fontaine, mais c'est à tes risques et périls! Si jamais tu as l'impression de n'avoir aucun ami, tu peux toujours aller faire un tour parmi les fiches de liens se trouvant par là ou bien inventer des connaissances en créant des scénarios ici. Pour finir, n'hésite pas à lâcher un WAAAAAKKKKK si jamais tu as des questions ou si tu veux que le révérend te fasse un strip-tease, ça va lui faire plaisir.





I'm not a perfect person. There's many things I wish I didn't do. But I continue learning. I never meant to do those things to you. And so I have to say before I go. That I just want you to know. I've found a reason for me. To change who I used to be. A reason to start over new and the reason is you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo   Mar 26 Avr - 20:41

Les psys c'est le bien
Re-bienvenue


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant, si il vous répond , vous êtes schizo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De quelle génération êtes-vous?
» [REGRET] Rendez-vous manqué avec Michael Jackson.
» Le dernier disque des Poppys - Indignez-vous
» Comment permettre aux visiteurs de s'abonner à notre blog ?
» parlez vous le vieux françois?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum