AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

 LUKE ∞ Everything we have is faith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : photographe
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30

LET'S PAINT A PICTURE OF A PERFECT PLACE. THEY'LL BE THE KING OF HEARTS AND YOU'RE THE QUEEN OF SPADES. AND WE'LL FIGHT FOR YOU LIKE WE WERE YOUR SOLDIERS. BEFORE ANYBODY'S KNOWING OUR NAME

|célébrité| : richard madden
|crédits| : avatar, tearsflight. gif, tumblr. sign, anaëlle.
|pseudo/prénom| : pop'n gum
|dcs| : no one
|nombre de messages| : 383


MessageSujet: LUKE ∞ Everything we have is faith   Ven 1 Aoû - 16:22

Luke William Blackfield

   
NOM ♦ Blackfield PRÉNOM ♦ Luke William ÂGE ♦ Vingt-sept ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE ♦ le 10 mai 1987 à Calgary (Canada) À QUERTAL DEPUIS ♦ environ quatre ans, à quelques jours près MÉTIER/ÉTUDES ♦ Photographe STATUT CIVIL ♦ désespérément seul ORIENTATION SEXUELLE ♦ Hétérosexuelle QUARTIER D'HABITATION ♦ Un appartement sur la route des oliviers, avec Saphir (a)
     

L'histoire, c'est la légende sans le merveilleux.
- AVEZ-VOUS DÉJÀ FAIT UN VŒUX? ♦ Bien que Luke y ait déjà pensé plusieurs fois, il n’est jamais allé jusqu’à faire un vœu. Ce n’est pas forcément les idées qui manquent, tout le monde souhaite avoir quelque chose dans sa vie. Un petit rêve qui traîne dans un coin dans la tête. Et une à deux fois le jeune homme s’est déjà dit qu’il devrait essayer, que ça ne lui coûtait pas grand chose au final. Mais ce n’était que des idées, des pensées qui lui traversaient l’esprit pendant une longue soirée alors qu’il n’avait rien à faire. Le lendemain, même s’il passait devant la fontaine, il ne s’arrêtait jamais pour y faire un vœu.

      - QUE PENSEZ-VOUS DE LA FONTAINE AUX SOUHAITS? SUPERSTITION IDIOTE OU FAITS RÉELS? ♦ Plus petit, Luke y aurait certainement cru sans se poser de question. Mais à présent, il voyait plus cela comme une sorte d’attraction avec un semblant de mystère pour attirer les gens. Mais lui préférait ne pas y croire. Ce n’était qu’une fontaine, qu’il avait du prendre en photo une fois pour le principe avec un peu d’eau et plein de pièces au fond. Ce qui arrivait aux gens après avoir fait un vœu n’avait pour lui rien à voir.

      - LE RÉCENT TOURISME ENGENDRÉ PAR LA FONTAINE AUX SOUHAITS VOUS DÉRANGE OU VOUS INDIFFÈRE? ♦ Luke n’est pas vraiment dérangé par les touristes, tant qu’il peut continuer à vivre sa vie, il ne voit pas pourquoi il irait se plaindre. Au contraire, c’était une sorte d’aubaine pour les commerçants du coin et puis il trouvait cela plutôt amusant de voir défiler autant de touristes pour une simple fontaine. A croire qu’il n’y avait vraiment rien d’autre à voir dans le coin. S’ils y croyaient, c’était tant mieux pour eux évidemment mais ça le faisait toujours sourire de les voir fermer les yeux et de chercher ce qui pourrait être le meilleur des vœux. Mais sinon, Luke n’accordait pas grande importance aux touristes, aussi nombreux soient-ils, il passe son chemin et continue sa vie.

      - DORINE ÉTAIT UNE FEMME ACARIÂTRE. L'AVEZ-VOUS DÉJÀ CROISÉ ET QUE PENSEZ-VOUS DE SA RÉCENTE MORT?  ♦  Luke se souvient l’avoir croisé une seule fois, bien qu’il aurait préféré largement s’en passer. Il ne lui avait jamais parlé et pour être honnête il faisait toujours le maximum pour l’éviter tant elle ne lui aspirait pas confiance. Cela dit, c’est son chien qui en avait décidé autrement. Il s’était amusé à faire peur à l’un de ses chats et elle lui était tombée dessus au coin d’une rue, agitant ses bras dans tous les sens en criant. Autant dire que c’était loin d’être un bon souvenir pour Luke, il avait essayé de la calmer, d’être gentil mais rien n’y faisait. Cette folle lui demandait réparation parce que son chat avait trois pauvres poils en courant. Elle avait presque failli ameuter tout le quartier et Luke avait profité qu’elle ne se plaigne au voisin pour faire demi-tour et prendre la poudre d’escampette. Depuis ce jour, il ne l’approchait plus de près ou de loin et en toute honnêteté sa mort ne l’avait pas affecté plus que cela. Ce n’était pas joyeux, certes mais une femme comme elle avait du s’attirer les foudres de tout un tas de personne et pas que sur terre.
   


   
Le visage change, l'identité est fragile
VOTRE PSEUDO/PRÉNOM ♦ pop'n gum  SCÉNARIO/PRÉDÉFINI OU INVENTÉ? ♦ inventé de la tête aux pieds    COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? ♦ euuh de recherche en recherche, du coup un peu par hasard, c'est ma nemo (  ) qui l'a finalement trouvé je crois bien, et ça devait être sur bazzart (a) UN PETIT MOT? ♦ Aimez moi ?  104  :arrow: 
     
   
Code:
[color=#993C5F]Richard Madden [/color]♦ Luke Blackfield
   


Take me down to the river bend. Take me down to the fighting end. Wash the poison from off my skin. Bring me home in blinding dream through the secrets that I have seen. Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again. Fly me up on a silver wing. Past the black where the siren sing. Cause I'm only a crack in this castle of glass. Hardly anything there for you to see.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : photographe
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30

LET'S PAINT A PICTURE OF A PERFECT PLACE. THEY'LL BE THE KING OF HEARTS AND YOU'RE THE QUEEN OF SPADES. AND WE'LL FIGHT FOR YOU LIKE WE WERE YOUR SOLDIERS. BEFORE ANYBODY'S KNOWING OUR NAME

|célébrité| : richard madden
|crédits| : avatar, tearsflight. gif, tumblr. sign, anaëlle.
|pseudo/prénom| : pop'n gum
|dcs| : no one
|nombre de messages| : 383


MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Ven 1 Aoû - 16:22



   
Take another walk  out of your fake world

    ATTENTIONNÉ  + PERFECTIONNISTE + BLAGUEUR + BORNÉ + OBSERVATEUR + RANCUNIER
« Luke, tu vas lâcher cet appareil oui ! » Le petit garçon releva les yeux, ne voyant pas tout à fait ce qu’il avait fait de mal jusqu’à présent. « Mais c’est maman qui m’a dit d’immortaliser l’évènement et de prendre ce que je voulais en photo. » Ses yeux exprimaient encore l’innocence que son âge lui donnait. Il vit clairement son père soupirer avant qu’il ne lui sourit et fasse demi-tour. Etant donné qu’il n’avait rien rajouté, Luke en concluait qu’il ne faisait définitivement rien de mal et qu’il pouvait continuer à se balader dans la salle, l’appareil photo en main. Sa mère lui avait donné quelques heures plus tôt, lui donnant le droit de prendre tout ce que bon lui semblait pour peu que la photo soit jolie et rende bien à la fin. Au début, il avait râlé pour la forme. Après tout, à dix ans et lors d’un mariage, il n’avait pas envie de devoir s’occuper de ça. Il pensait plutôt à tout laisser tomber et à rejoindre ses cousins qui jouaient un peu plus loin. Mais il s’était pris au jeu. Et même maintenant que la cérémonie était terminée, il ne voulait plus lâcher son précieux compagnon de route. Il déambulait à travers la salle et les invités, s’arrêtant de temps en temps pour immortaliser telle arrivée ou tel éclat de rire. Au départ, il trouvait cela simplement marrant, imaginant déjà la tête de ces personnes quand ils apprendraient qu’ils avaient été pris en flagrant délit. Parce que oui voler à manger sur le buffet avant même que les mariés n’arrivent, c’était être pris en flagrant délit. Surtout pour le père de la mariée. Et cette photo là, Luke avait bien hâte de la montrer à sa cousine. Mais petit à petit, son amusement s’était transformé en réel intérêt si bien qu’il avait de plus en plus de mal à prêter l’appareil photo à son cousin pour qu’il fasse la même chose. C’est comme ça qu’il avait passé toute la soirée, traversant la salle des dizaines et des dizaines de fois, repassant au même endroit trois fois. Il avait probablement plus marché en une soirée que le jour où son école avait eu la « brillante » idée d’organiser une sortie randonnée et à laquelle il avait tout fait pour ne pas aller. Bien évidemment ça n’avait pas marché et ses parents n’avaient jamais cédé malgré de nombreuses supplications et diverses promesses dont celle de ranger sa chambre un peu plus souvent. Il s’en souvenait comme si c’était hier, lui et ses amis n’avaient pas arrêté de râler tout du long, prétextant une fatigue insurmontable à chaque pas. En une seule soirée, il avait probablement marché autant, peut-être même plus mais aucune plainte n’était sortie de sa bouche. Question de volonté surement. Bien sur, il avait fallu trier les dizaines et dizaines de photos qu’il s’était amusé à prendre. Certaines ne valaient pas le coup, d’autres encore étaient floues mais dans l’ensemble le petite garçon était plutôt fier de lui. Cela lui avait plu, plus qu’il n’avait pu l’imaginer lorsque sa mère lui avait mis l’appareil dans les mains pour l’occuper le temps de la cérémonie officielle. A présent, il était même prêt à endosser une nouvelle fois le costume de photographe d’un soir pour le prochain mariage et à retenter l’expérience autant de fois qu’il le pouvait.

C’était d’ailleurs ce qu’il avait fait. Si cela n’avait tenu qu’à lui, passé dix-huit ans, l’école aurait été un lointain souvenir et il aurait pu passer son temps dehors à prendre des photos. D’aussi loin qu’il se souvienne, depuis le mariage de sa cousine il n’avait jamais arrêté. C’était devenu, une sorte de passion. Il y avait ceux qui préféraient sortir tous les week-ends et boire jusqu’à ne plus se souvenir de leur nom, ceux qui étaient plus du côté sportif et au milieu de tout ça, il y avait lui. Il n’avait rien contre les fêtes, un peu d’alcool ou de sport mais ce n’était certainement pas ce qu’il préférait. Il savait très bien que ses amis avaient du le trouver étrange au début. Préférant passer une soirée avec son appareil photo dans les mains plutôt qu’avec une fille dont il ne connaissait pas le nom. Mais au final, ils s’y étaient faits. Ses amis oui, ses parents beaucoup moins. Luke avait du batailler de nombreux jours pour qu’ils acceptent le choix qu’il avait fait d’étudier la photographie. Parce que ce n’était pas facile et il avait probablement une chance sur dix de véritablement réussir. Mais c’était bien la seule chose pour laquelle il était vraiment motivé alors il ne voulait pas abandonner. Même si par moment, ça avait été dur, que l’envie de tout lâcher avait été présente, il avait tenu bon. Et au final, il en était fier parce qu’il pouvait au moins dire qu’il faisait ce qu’il aimait. Et ce n’était pas donné à tout le monde. Une fois son diplôme en poche et après plus d’un an passé à travailler avec un petit photographe de Calgary, le jeune homme savait qu’il ne lui restait plus qu’une chose à faire. S’il voulait vraiment réussir, faire partie de ceux dont le nom évoque au moins quelque chose, il ne pouvait pas rester éternellement au même endroit. Il s’était fait à cette idée avec le temps, mais le plus dur restait encore de convaincre ses parents. Il s’était même préparé à argumenter, il avait préparé la liste de tout ce qu’il pouvait dire pour les convaincre et les obliger à accepter l’idée. Mais à sa grande surprise, il n’en avait jamais eu besoin. Il avait fait ses valises, achetant un aller-simple pour l’Europe. Son père lui avait fait promettre de faire attention et de revenir les voir de temps en temps et sa mère l’avait simplement serré dans ses bras longuement, rendant le jeune homme de vingt-trois ans mal à l’aise. D’une certaine manière, il savait que son choix était risqué. Qu’il avait tout à perdre, comme tout à gagner. Mais dans le pire des cas, au moins il aurait essayé. Il n’aurait rien à regretter. Et malgré l’inquiétude qu’il pouvait avoir à l’idée d’arriver dans une ville qu’il ne connaissait même pas, il ne pouvait s’empêcher d’avoir hâte. Hâte de voir ce qui l’attendait…

« Génial, tu peux regarder un peu sur la droite, maintenant ! » Concentré Luke prit encore quelques photos avant de la faire changer de place une nouvelle fois. Cela faisait un peu plus d’un an qu’il était parti de chez lui à présent et au fond de lui il avait toujours un peu de mal à y croire. Il ne roulait pas forcément sur l’or mais pour lui ce n’était déjà pas si mal. Après tout, tout le monde n’avait pas la chance de vivre de sa passion. Lui si, et il comptait bien en profiter. Et puis il n’était pas le plus à plaindre. Petit à petit, il arrivait à se faire une place au milieu de tous les autres déjà bien connu et il s’en estimait heureux. Il ne comptait pas lâcher la barre maintenant. Son acharnement à vouloir réussir en agaçait peut-être certains, il savait que parfois cela amusait mais il s’en fichait totalement. Sans cela, il ne serait pas là à photographier une des petites actrices connue dans le coin, pour une pub ou un feuilleton dont il n’arrivait pas à se rappeler du nom. D’accord, ce n’était pas forcément très professionnel mais ce n’était pas le genre de chose qui l’intéressait vraiment. Cela dit il voulait bien avouer qu’avec toute l’objectivité dont il était doté en tant qu’homme, elle était particulièrement mignonne. Mais en toute objectivité bien évidemment. C’est même sous ce principe là qu’il avait plus ou moins commencé à sortir avec elle. D’un point de vue tout à fait masculin, il aurait été prêt à parier que ça s’arrêterait au bout de deux semaines, peut-être trois s’ils arrivaient à se supporter et qu’en soit ce ne serait rien de bien sérieux. Sauf que le « rien de bien sérieux » s’était finalement transformé en relation de plus de deux ans dont Luke ne gardait pas que de bons souvenirs. Il avait encore l’impression que les choses s’étaient faites plus ou moins naturellement, il ne cherchait pas forcément à s’engager dans quoi que ce soit mais n’excluait pas complètement l’idée non plus comme pouvait le faire certains de ses amis. Il préférait simplement laisser faire les choses et ne pas trop réfléchir. Alors tant qu’elle travaillait et qu’il pouvait en faire de même, ce n’était pas spécialement dérangeant. Ils gardaient tous les deux leur part de liberté tout en essayant de garder du temps pour l’autre. Pas toujours évident mais faisable. Au final, le temps passait sans vraiment qu’il ne s’en rende compte, alors que la situation lui échappait de plus en plus. Il en était arrivé au stade où il faisait tout pour la voir le moins souvent possible, l’excuse du boulot étant celle qui passait le mieux. Mais le jeune homme savait très bien que cela ne pourrait pas durer indéfiniment. Et après deux ans passés ensemble, il était facile de voir quand les choses n’allaient pas. Il avait essayé de faire un effort, accepter de passer la soirée avec elle, comme avant. Mais après plus deux heures de plaintes intensives, de jalousie non-dissimulée et de reproches concernant sa soi-disant proximité avec telle ou telle fille, il avait déclaré forfait et était rentré chez lui. Il en était arrivé au stade où il ne pouvait plus supporter aucune de ses crises de jalousie ou de paranoïa. Au lieu de rentrer chez lui, il avait squatté le canapé de son meilleur ami pour la fin de la soirée, bien décidé à ne pas continuer à se laisser faire. C’est ainsi que le lendemain, il retourna chez elle, déterminé. Dès qu’elle lui ouvrit la porte, Luke comprit que ça n’allait pas être simple. Il suffisait de voir à quel point elle essayait d’être gentille pour le comprendre. Mais le jeune homme n’avait pas envie de perdre encore plus de temps. « T’emballe pas, je viens juste récupérer mes affaires. » Il y eut un moment de flottement dont Luke profita pour récupérer ses affaires. Il savait très bien qu’une fois l’effet de surprise passé, il n’aurait plus de grande chance d’en placer une. Et il n’avait pas eu complètement tort. Il n’avait fallu qu’une seule minute à son ex pour passer de celle heureuse de le voir à celle qui ne ressentait plus rien du tout. Luke n’écoutait qu’à moitié, sachant très bien que son argument principal allait être qu’il en avait trouvé une autre ou quelque chose dans le même genre. Même si ce n’était pas vrai, il savait qu’il n’avait aucune chance de la raisonner et préférait laisser tomber. Il finit par relever les yeux au moment où elle lui demandait ce qu’ils étaient censés faire. « Il n’y a rien à faire. C’est fini, c’est tout. » « Attends, tu veux rompre ? Tu vas me laisser, t’es sérieux ? » « Appelle ça comme tu veux, le résultat sera le même. » Il aurait probablement pu lui expliquer pourquoi, des raisons il en avait une liste longue comme les bras. Mais Luke savait très bien que cela serait inutile tant elle ne l’écouterait pas. Il finit par se détourner, rejoignant la porte alors qu’elle partait dans un monologue comprenant tout ce qu’il y avait d’habituel, passant du je t’aime moi au je ne sais pas quoi faire sans toi. « Tu ne peux pas faire ça. Pas maintenant. » Luke s’arrêta et presque curieux se retourna vers la jeune femme. « Pourquoi ? » « Je suis enceinte ! » Le silence retomba aussitôt dans l’appartement alors que Luke la fixait ne sachant pas quoi dire, ni même ce qu’il devait faire. Peu sur de lui, il fit la seule chose dont il était capable : ouvrir la porte et partir. Il lui fallut plusieurs heures avant de réussir à se calmer et de prendre pleinement conscience de ce qu’elle lui avait dit. Plusieurs heures pendant lesquelles il n’avait fait que tourner en rond en ville, espérant que marcher pouvait l’aider. Mais rien n’y faisait. D’accord il ne l’aimait plus mais il n’était tout de même pas assez lâche pour la laisser se débrouiller toute seule. Au final, c’est peut-être ce qui l’avait poussé à faire demi-tour et à frapper pour la deuxième fois en une journée à la porte de son appartement. Elle lui ouvrit, ses lèvres s’étirant en un léger sourire, satisfait. « Je savais que tu reviendrais. » Il n’avait rien dit, se contentant de passer devant elle. Il devait bien avouer qu’il était nerveux, parce qu’encore une fois il ne savait pas dans quoi il mettait les pieds. Mais contrairement à son arrivée à Vancouver, ça il ne l’avait certainement pas prévu. Cependant la mascarade ne dura que trois semaines. Trois semaines pendant lesquelles il avait essayé d’être présent et d’être gentil, tout en essayant de garder ses distances pour éviter que l’imagination trop débordante de son ex ne reparte au quart de tour. Mais il n’était pas certain que ça marche, elle était de plus en plus insistante, ne voulait plus le lâcher et lui demandait sans arrêt de l’aider. Si bien que Luke n’arrivait même plus à retourner dans son appartement plus longtemps que trois heures. Qu’elle soit enceinte il le voulait bien, qu’elle en profite pour tout exagérer commençait à l’agacer. Cherchant un peu de calme, il avait fini par se réfugier dans la salle de bain pendant quelques minutes, prétextant devoir passer un appel important et qu’il avait besoin de silence pour ça. Assis sur le rebord de la baignoire, Luke espérait sincèrement pouvoir disparaitre ou alors se faire oublier pendant un temps. Tout en sachant que c’était impossible. Mais son moment de répit fut de courte durée alors que la jeune femme l’appelait déjà, lui demandant au passage de ramener des pansements. Luke leva les yeux au ciel, soupira un bon coup pour se donner du courage. « Ouais, j’arrive… » Il se releva, ouvrit l’armoire à pharmacie à la recherche des pansements. Heureusement, ce n’était pas dur à trouver sinon il la voyait déjà s’impatienter. Les pansements en main, il s’apprêtait à partir quand son regard fut attiré par autre chose. Il attrapa la boite, la tournant dans ses mains comme s’il n’arrivait pas à y croire. Entendre son nom le ramena à la réalité et il quitta la salle de bain. Il la trouva dans la cuisine et lui tendit les pansements avant de s’adosser au comptoir. Il resta un instant silencieux avant qu’elle ne se tourne vers lui, lui posant une question qu’il n’avait absolument pas écoutée. Il lui tendit la boite qu’il tenait toujours dans la main, attendit qu’elle la prenne pour poser la question qui lui brûlait les lèvres. « Comment se fait-il que la boite soit fermée, étant donné que tu es censée t’en être servi ? » Le silence qui suivit lui répondit. Il la fixait dans l’attente d’une quelconque réponse alors qu’elle restait volontairement la tête baissée, ses yeux fixant la boite de test de grossesse que lui Luke lui avait donné. Après tout, elle aurait très bien pu en racheter une autre après avoir découvert qu’elle était enceinte, il y avait pensé. Mais son mutisme répondait à sa place et Luke savait que ce n’était pas ça. « Tu n’es pas enceinte, n’est-ce pas ? » Sa seule réponse fut à nouveau le silence le plus complet. Il eut un sourire ironique avant de quitter la pièce. Il n’avait même pas envie de savoir pourquoi elle avait fait cela, ou ce qu’elle aurait fait au bout de plusieurs mois quand il aurait été évident qu’elle n’était pas enceinte. Il avait le sentiment de s’être fait avoir comme un débutant et il détestait ça. Pour le coup, il la détestait même elle. Elle débarqua au moment où il mettait sa veste, les larmes aux yeux, le suppliant de l’excuser ou de la pardonner tout en s’accrochant à son bras. Le visage fermé, Luke se contenta de la repousser et s’approcha de la porte. Au moment même où il posait la main sur la poignée, la voix chevrotante et pleine de supplication de la jeune femme devint beaucoup plus ferme et pleine de menace. « T’as pas le droit de partir ! Je te jure que si tu passes cette porte, je… » « Tu vas quoi ? Inventer un autre bébé ? Me faire croire qu’on s’est mariés pendant que je dormais ? Je me suis fait avoir une fois, pas deux ! » « Je me laisserais pas faire Luke. Ça se finira pas comme ça, je… » Il claqua la porte derrière lui, l’empêchant de terminer sa phrase. Passant une main dans ses cheveux, il déambulait dans la rue, ne sachant ni quoi faire ni où aller. En fait, la seule chose qu’il espérait c’était pouvoir oublier, son ex et toute l’histoire qu’elle avait inventé. Ouais oublier semblait être une bonne chose, la meilleure sans aucun doute.

Les mois suivants, Luke avait eu l’impression de les survoler. Comme s’il n’était plus tout à fait maitre de sa propre vie. Et c’était une sensation qu’il n’aimait pas particulièrement. Mais il n’y avait pas grand chose à faire. Malgré lui, il n’arrivait pas à complètement passer au dessus de ce qui lui était arrivé. De ce qu’elle lui avait fait. Par moment, il avait encore du mal à y croire comme si une part de lui ne voulait pas admettre qu’une personne puisse être aussi manipulatrice. Pourtant avoir du mal à y croire ne changeait rien à la réalité. Il fallait simplement qu’il l’accepte et qu’il fasse avec. Plus facile à dire qu’à faire, comme souvent. Heureusement il avait pu compter sur les idées plus ou moins étranges de ses amis. Certains ne pensaient qu’à le faire sortir alors que d’autres essayaient de garder des idées censées mais dans l’ensemble Luke n’avait pas eu à se plaindre et au moins cela avait eu le mérite de lui changer les idées. Même en regardant les dizaines de cartons à ses pieds et les heures de rangement qui l’attendait, il n’arrivait pas à le regretter. L’idée de déménager lui était venu sur un simple coup de tête. Bien qu’elle était totalement encouragée par la venue de son ex à l’improviste jusque chez lui. Au moins, maintenant elle ne pourrait plus le retrouver aussi facilement, il avait gagné un peu de tranquillité. Et un peu plus grand appartement aussi. Presque trop grand pour lui. Mais après quelques semaines, l’espace n’était plus un problème alors au bout de quelques mois, il trouvait cela carrément génial. Même si le soir en rentrant, il devait bien avouer qu’au niveau conversation il avait déjà connu mieux. Alors étant donné qu’il restait une chambre et qu’il y avait largement la place d’habiter à deux, il lança une recherche de colocataire sans y mettre de grand espoir. Mais après tout, cela valait toujours le coup d’essayer. Seulement après avoir rencontré plusieurs personnes, il devait bien avouer que ça n’allait pas être de tout repos. Il essayait vainement de se débarrasser d’un prétendant au titre un peu trop lourd pour rejoindre un de ses amis. Ce qu’il réussit à faire après cinq minutes d’acharnement et alors qu’il le retrouvait, son ami était clairement entrain de se moquer. « Laisse-moi deviner. Un boulet ? » Luke esquissa un sourire, levant les yeux au ciel. « T’imagine même pas. » Les deux amis rigolèrent le temps du trajet. Le jeune homme ne savait très bien comment il avait pu se faire embarquer ainsi mais le résultat était pourtant bien là. Ils entrèrent dans le chenil et Luke se contenta de suivre la marche, son ami et collègue râlant à côté de lui. « Un chat. Non mais tu te rends compte, je dois prendre un chat. Sans déconner mec, n’habite jamais avec une nana, surtout si c’est la tienne, elles te font faire des trucs… C’est incroyable. » Luke lui jeta un regard avant de sourire. Comme si après ce qui lui était arrivé il comptait s’installer avec une fille. La conversation n’alla pas plus loin, son ami tellement absorbé par sa tâche. En même temps, choisir un chat, c’était tout un art, n’est-ce pas ? Luke se contentait de donner son avis quand on lui demandait, attendant patiemment. Il observait la scène devant lui, amusé avant de sentir quelque chose lui tirer le pantalon. Surpris il baissa les yeux, surprenant une petite boule de poil qui tentait à présent de s’attaquer à ses chaussures. Le jeune homme sourit avant de se baisser. Il tendit la main en direction du chiot et avant même qu’il n’ait pu le caresser, il se mettait déjà à tourner en rond, heureux. Du moins, c’est ce que Luke supposait. Il passa les dix prochaines minutes à s’amuser avec avant que son ami ne revienne, les bras chargés. Le jeune homme se releva, délaissant presque avec regret le dalmatien avec lequel il avait joué. Il fit quelques pas avant que le chiot ne passe devant eux, l’obligeant à s’arrêter. « Tu t’es fais un copain, on dirait. » « Ouais, je crois bien. » Il se baissa, caressant la tête du chiot avant de le prendre dans ses bras. « Peut-être qu’il a juste envie de voir un peu du pays. » Le jeune homme haussa les épaules, comme si ce n’était rien, embarquant le chien avec lui. D’accord, à la base il n’était venu qu’en simple observateur et en tant qu’aide potentiel pour choisir et voilà qu’il repartait avec un chien. Cela dit, il n’avait pas trop eu le choix, c’était le chien qui l’avait suivi après et puis il comblerait un peu le vide dans l’appartement. D’ailleurs il ne lui fallut pas plus de deux jours d’adaptation avant de se sentir comme chez lui. Même si le pauvre n’avait pas encore de nom officiel. Luke était bien décidé à y remédier mais aucune idée ne lui semblait être la bonne. Cela dit, il devrait attendre encore un peu, Luke n’avait pas le temps de se pencher sur la question pour le moment. Il enfila sa veste, caressa une dernière fois le chiot avant de quitter son appartement. Il rejoignit ses amis dans un bar, s’installa sur la dernière chaise libre et n’eut pas le choix quant à ce qu’il allait boire, le verre posé devant lui n’attendait à priori que lui. Depuis qu’il avait rompu avec son ex, il pouvait à nouveau profiter de soirée comme celle là. Et il devait bien avouer que ça lui faisait du bien. D’accord, en soit, ils ne faisaient rien d’intelligent mais peu importe pour oublier les soucis du quotidien. « Alors, j’ai cru comprendre que t’avais pris un chien ? » Luke esquissa un sourire, s’apprêtant à répondre. Mais celui avec qui il avait été au chenil, le devança, presque fier de lui. « Tu parles, c’est plutôt le chien qui lui a pas laissé le choix. Tu l’aurais vu, c’était particulièrement drôle ! » « Dis celui qui a mis plus de vingt minutes à faire son choix entre deux chats alors qu’en arrivant il n’arrêtait pas de se plaindre qu’il n’en voulait pas. » Le jeune homme fit la grimace, faisant rire Luke ainsi que les autres. Les verres finissaient par s’enchainer en même temps que les heures, peut-être un peu trop pour leur propre bien. Luke finissait son verre, le…Non en fait, il avait déjà arrêté de compter quand la question du chien fut remis sur le tapis. « Mec, j’ai une idée… » Luke releva la tête alors qu’il lui attrapait l’épaule, comme s’il s’apprêtait à révéler une chose importante. « Pour ton chien là… Franchement tu peux pas le laisser comme ça, il lui faut un nom quand même. Alors on va t’aider. » Luke craignait déjà le pire mais il savait très bien qu’une fois partie il était impossible de les arrêter. Chacun y allait de sa proposition et aucune n’arrivait à le convaincre. Il finissait un autre verre quand un éclair de génie semblait traverser encore son voisin de droite. « Je sais, cinquante dollars que t’oserais pas l’appeler Lucky ?! » Les rires fusaient autour de la table alors que Luke haussait un sourcil, amusé. « T’es sérieux là ? Comme dans le dessin animé ? » Son ami acquiesça, fier de lui et persuadé que Luke n’accepterait jamais. Mais l’alcool aidant ce dernier finit par sourire, acceptant ainsi le pari. « C’est bon, prépare les billets. » Cela dit, embué par l’alcool et l’ambiance, il ne s’était pas rendu compte à ce moment là à quel point son choix allait le poursuivre. Cela dit, c’était déjà trop tard. Et puis lorsqu’il rentra le soir même, il fit un test, l’appelant Lucky à travers le salon. Il ne lui avait fallu que deux fois pour voir débarquer le chiot. Luke le regarda, surpris et finit par soupirer. « Bon, je suppose que c’est officiel, alors maintenant… »

« Bonjour, je viens pour votre annonce de colocation. Enfin je sais pas si c’est toujours d’actualité mais je recherche un toit au dessus de ma tête, parce que je ne suis pas la petite fille aux allumettes, j’ai pas de quoi me chauffer. » Luke releva les yeux et sourit. Il ne savait plus vraiment combien de personnes il avait déjà rencontré pour ça mais à chaque fois il y a quelque chose qui n’allait pas. Et généralement, c’était toujours avec les filles qu’il craignait le pire. La dernière en date lui avait tout de même proposé à la place de payer sa part du loyer, de s’arranger pour payer en nature. Autant dire que comme douche froide, il n’y avait pas mieux. Du coup, le jeune homme était méfiant, il devait bien l’avouer même s’il essayait de ne pas avoir trop d’a priori. Il lui sourit, serrant la main qu’elle lui tendait alors qu’elle se présentait. Buvant une gorgée de son café, il attendit qu’elle ait le sien en main pour commencer. Après tout, il lui fallait un minimum d’information pour pouvoir faire son choix. Et la première question était souvent celle dont les réponses avait fait flipper Luke. Surtout venant des femmes. Et à force de voir ce qui pouvait traverser la tête des gens, il mettait un point d’honneur à la poser à chaque fois. Saphir ne pouvait pas y faire exception. Il évoqua alors la question basique du choix de la colocation et lui demanda directement pourquoi est-ce qu’elle accepterait de vivre avec un homme. Au moins, c’était dit clairement et personne ne pouvait s’imaginer quoi que ce soit. « Parce que je vis chez la demi-sœur de ma meilleure amie, et j’estime qu’ils ont le droit de se connaître sans être en plein milieu. Et pourquoi un homme ? Parce que c’est nettement moins chiant qu’une femme. Je suis l’aîné d’un ado de dix sept ans, donc bon, vous voyez le topo hein. » Le jeune homme en resta un instant surpris, devant tant de franchise. C’était bien la seule qui répondait à sa question aussi simplement sans même donner l’impression d’avoir quelque chose à cacher. Pour le coup, il se retrouvait agréablement surpris, croisant juste les doigts pour qu’elle ne cache pas son jeu et qu’au bout de cinq minutes elle ne se révèle plus flippante que la dernière qu’il avait vu. Il profita que la conversation soit bien amorcée pour lui poser d’autres questions ou bien répondre aux siennes quand elle en avait. Jusqu’à présent, ils semblaient bien s’entendre et c’est ce qui poussa Luke à se décider. Il finit par payer son café avant de se retourner vers Saphir, lui proposant de lui montrer l’appartement. Il était peut-être temps qu’elle se fasse sa propre idée dessus. Il essaya de ne pas trop rire en voyant à quel point elle ne semblait pas vraiment apprécier le froid. Et au vue de la couche de vêtement qu’elle mettait, elle devait même détester ça. Il sourit, amusé avant de retrouver la rue et de l’entrainer à sa suite. Heureusement pour elle, elle n’aurait pas à supporter le froid trop longtemps. « Je peux te poser une question ? » Le jeune homme se tourna légèrement, l’incitant à continuer. « Est-ce que t’es né avec des crampons intégrés dans tes pieds ? Parce que comment tu fais pour ne pas glisser ? » Luke serra les lèvres, essayant tant bien que mal de ne pas rire mais sans succès. Il en avait entendu pas mal mais Saphir possédait l’art et la manière de sortir des choses…uniques. Essayant de reprendre un peu son calme, il réussit à lui répondre. « Celle là, on me l’avait jamais faite… et j’en sais rien, surement. » Luke secoua doucement la tête, encore amusé alors qu’ils arrivaient devant l’immeuble qui les intéressait. Il passa le premier, lui montrant le chemin jusqu’à arriver devant la porte. Ce n’est qu’en l’ouvrant et en voyant le chien accourir vers eux qu’il percuta avoir oublié quelque chose. Enfin en soit, il ne l’avait pas oublié. Cela dit, il ne savait jamais comment amener le sujet et quitte à voir les réactions ils trouvaient celles de personnes mises devant le fait accompli bien plus probantes. « Ah ouais, j’avais oublié ce détail. Je te présente Lucky. » Il esquissa un sourire, arborant un mise plus ou moins désolé. Mais Saphir ne semblait déjà plus l’écouter, trop préoccupé par la boule de poil à ses pieds. Boule de poil qui bien sur ne perdait pas une seconde pour profiter des câlins gratuits et de l’attention dont elle était le centre. « Lucky ? Et Luke ? Je vous préviens tous les deux, si je suis celle qu’on choisit, il est hors de question que je sois Rantanplan, à la rigueur je veux bien être Jolly Jumper. » Luke esquissa un sourire, haussant les épaules comme si ce n’était pas grand chose. Depuis ce soir là, il s’était promis de ne plus jamais rien accepter sous l’effet de l’alcool. Depuis qu’il avait appelé le chien Lucky, il ne comptait plus le nombre de fois où on lui avait fait la blague. Et il ne pouvait pas en vouloir à Saphir d’être tentée de se moquer. Si c’était lui, il ne se gênerait pas. Elle se releva et il la laissa vadrouiller dans l’appartement à sa guise. Jusqu’à présent, il n’avait pas eu de mauvaise surprise avec elle et elle était de loin la plus normale qu’il avait rencontrée. Il n’avait pas grand chose de plus à dire, le courant semblait être bien passé. Et Saphir devait être animée par la même impression puisqu’elle se retourna et lui demanda si elle avait passé le test. Esquissant un sourire amusé, Luke le répondit par l’affirmative et eut presque aussitôt l’impression de se retrouver face à une pile électrique. Dire qu’il avait trouvé que l’appartement était trop calme, il semblait que cela soit définitivement fini. Elle jouait une dernière fois avec Lucky alors qu’ils se mettaient d’accord sur le jour de sa venue, fixée pour le lendemain. Quand elle fut repartie, il retourna dans le salon, tombant sur le chiot qui tournait en rond autour de la table, jouant tout seul. Luke esquissa un sourire, sachant que d’ici quelques jours bien des choses allaient changer. Mais ce n’était pas si mal, finalement. Il fallait aller de l’avant, continuer à avancer et bizarrement il ne doutait pas un seul instant qu’en vivant avec Saphir, il allait en voir des drôles tous les jours. Et sur ce point là, Luke n’avait pas eu totalement tort. Il leur avait fallu plusieurs jours  pour que chacun trouve ses marques mais au final, ça ne se passait pas si mal. La plupart du temps, ils s’entendaient même très bien et apprenaient encore à se connaitre. Luke continuait à travailler, enchainant les contrats plus ou moins importants pour certains. En continuant à mettre toutes les chances de son côté pour espérer en décrocher un en tant que photographe officiel d’une grande marque. Il savait très bien que ce n’était pas forcément évident mais jusqu’à présent, il n’avait pas trop eu à se plaindre de sa vie alors cela valait bien le coup de continuer à espérer un peu. Et puis, il n’avait pas quitté ses parents et sa ville natale pour rien, il était bien déterminé à réussir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : maquilleuse professionnelle
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 29
BEST ROOMMATES EVER



I had a dream the other night, about how we only get one life. Woke me up right after two stayed awake and stared at you. So I wouldn't lose my mind. You got something I need,in this world full of people there's one killing me. And if we only die once, I wanna die with you.
One day:
 

|célébrité| : Amber Heard
|crédits| : killer from a gang (vava) + quiet riot (signature)
|pseudo/prénom| : Nemo
|dcs| : Nope mon commandant
|nombre de messages| : 232


MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Ven 1 Aoû - 16:36

Je sais pas si j'ai le droit mais je le prends   .
MA NEZNEEEEEEEEEEZ D'AMOUUUUUUUUR      . Tu sais que je t'aime hein, très fort et plus que tout l'univers   . Mais aya comment qu'il est beau  107   . Courage pour ta fichounette et j'ai hâte j'ai hâte j'ai hâte de pouvoir jouer avec toi      


Oh, what a day, what a lovely day
I'll be your light, your match, your burning sun. I'll be the bright, in black that's makin' you run. And we'll feel alright, and we'll feel alright, 'Cause we'll work it out, yeah, we'll work it out...©pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Ven 1 Aoû - 16:45

bienvenue parmi nous  
J'adore ton pseudo  


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : photographe
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30

LET'S PAINT A PICTURE OF A PERFECT PLACE. THEY'LL BE THE KING OF HEARTS AND YOU'RE THE QUEEN OF SPADES. AND WE'LL FIGHT FOR YOU LIKE WE WERE YOUR SOLDIERS. BEFORE ANYBODY'S KNOWING OUR NAME

|célébrité| : richard madden
|crédits| : avatar, tearsflight. gif, tumblr. sign, anaëlle.
|pseudo/prénom| : pop'n gum
|dcs| : no one
|nombre de messages| : 383


MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Ven 1 Aoû - 17:18

MA NEMOOOOOOO N'A MOIII      Je sais, je sais et puis tu sais que je te n'aime aussi très très fort hein et même plus que ça   Et puis ça sera marrant et épique, j'ai hâte aussi   (on se demande pourquoi   )

Merci beaucoup Cassandre  Et Emma est un superbe choix aussi  104
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Livreur de pizza Chez Dora.
|statut civil| : En plein dilemne existentiel
|âge du perso| : 28

_______________________________
Clinging to me. Like a last breath you would breathe. You were like home to me. I don't recognize this street.Please don't close your eyes. Don't know where to look without them. Outside the cars speed by. I've never heard them until now. I know you care. I know it is always been there.
_______________________________
SALOMÉ (ma tite poule) - ALEXIS L'ATTARDÉ
|célébrité| : Sam Claflin
|crédits| : avatar: moi ; sign/profil: tumblr & moi
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Olivier, Victoria & Sonya
|nombre de messages| : 3263


MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Ven 1 Aoû - 18:10

Richard Madden!!!  104   le4   107 
Bienvenue sur le forum mon beau et bonne chance pour ta fichette   
Si jamais tu as des questions, n'hésite surtout pas   

PS: n'oublie pas de retirer la lettre dans ton pseudo   


They say we are what we are. But we don’t have to be. I’m bad behavior but I do it in the best way. I’ll be the watcher of the eternal flame. I’ll be the guard dog of all your fever dreams. I’ll try to picture me without you but I can’t. 'Cause we could be immortals. Just not for long, for long. And if we meet forever now, pull the blackout curtains down. Sometimes the only payoff for having any faith. Is when it’s tested again and again everyday. I’m still comparing your past to my future. It might be your wound, but they’re my sutures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Ven 1 Aoû - 18:51

Richard  Super choix
Bienvenue ici et bonne chance  
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : photographe
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30

LET'S PAINT A PICTURE OF A PERFECT PLACE. THEY'LL BE THE KING OF HEARTS AND YOU'RE THE QUEEN OF SPADES. AND WE'LL FIGHT FOR YOU LIKE WE WERE YOUR SOLDIERS. BEFORE ANYBODY'S KNOWING OUR NAME

|célébrité| : richard madden
|crédits| : avatar, tearsflight. gif, tumblr. sign, anaëlle.
|pseudo/prénom| : pop'n gum
|dcs| : no one
|nombre de messages| : 383


MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Ven 1 Aoû - 20:54

Merci beaucoup à tous les deux     
J'y penserais si jamais j'ai des questions, merci   Et puis, j'ai enlevé l'initiale   


Take me down to the river bend. Take me down to the fighting end. Wash the poison from off my skin. Bring me home in blinding dream through the secrets that I have seen. Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again. Fly me up on a silver wing. Past the black where the siren sing. Cause I'm only a crack in this castle of glass. Hardly anything there for you to see.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Ven 1 Aoû - 22:51

Bienvenue !   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Sam 2 Aoû - 9:39

Biiiiiienvenue sur LYW !   t'es beau et bonne chance pour ta fiche   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Sam 2 Aoû - 11:14

Bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Sam 2 Aoû - 15:10

Bienvenue sur le forum, mon cher! Bonne chance pour la suite de ta fiche


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Serveuse
|statut civil| : Célibataire
|âge du perso| : 24
Caroline
|célébrité| : Demi Lovato
|crédits| : sleepwalking
|pseudo/prénom| : REDTwins (Diane)
|dcs| : Neal
|nombre de messages| : 895


MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Dim 3 Aoû - 12:30

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Dim 3 Aoû - 13:36

Omfg je viens juste de faire le rapport entre lui et son rôle dans GoT ! Robb...     
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : photographe
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30

LET'S PAINT A PICTURE OF A PERFECT PLACE. THEY'LL BE THE KING OF HEARTS AND YOU'RE THE QUEEN OF SPADES. AND WE'LL FIGHT FOR YOU LIKE WE WERE YOUR SOLDIERS. BEFORE ANYBODY'S KNOWING OUR NAME

|célébrité| : richard madden
|crédits| : avatar, tearsflight. gif, tumblr. sign, anaëlle.
|pseudo/prénom| : pop'n gum
|dcs| : no one
|nombre de messages| : 383


MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Dim 3 Aoû - 14:49

Merci beaucoup tout le monde   
Et oui, le roi du nord tout ça tout ça      Mais Hilarie est tout aussi cool   


Take me down to the river bend. Take me down to the fighting end. Wash the poison from off my skin. Bring me home in blinding dream through the secrets that I have seen. Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again. Fly me up on a silver wing. Past the black where the siren sing. Cause I'm only a crack in this castle of glass. Hardly anything there for you to see.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Dim 3 Aoû - 18:31

BIENVENUE À QUERTAL!

   
« Lucky Luke Enchanté, je suis le prince de la belle au bois dormant En passant, tu surveilleras la petite maquilleuse, elle me fait déjà les yeux doux Bon jeu mon cher et puis, pas besoin de sortir, on t'aime déjà!   »

   

   
Félicitations, te voilà maintenant validé(e)! Tu vois, ce n'était pas si difficile! La première étape passée, nous t'invitons à lire les différentes annexes afin de connaître les habitudes et coutumes suisses, et si ce n'est pas déjà fait, rends-toi vite ici, afin de t'imprégner des règles de notre communauté. Tu fais parti des APPENZELLER et ton personnage demeure au 112,Route des Oliviers . Si cette adresse ne te convient pas, viens faire une demande ici. C'est également ici qu'il te faudra recenser le métier de ton personnage. Pense également à créer ta fiche de liens et si tu as besoin d'un ou plusieurs scénarios, c'est par ici! Pour terminer, n'hésite pas à te rendre à la fontaine aux souhaits pour y faire un voeu, lorsque ton personnage y sera prêt!

   Au plaisir de te lire et si tu as la moindre question, n'oublie pas que le staff est à ton entière disposition.


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : photographe
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30

LET'S PAINT A PICTURE OF A PERFECT PLACE. THEY'LL BE THE KING OF HEARTS AND YOU'RE THE QUEEN OF SPADES. AND WE'LL FIGHT FOR YOU LIKE WE WERE YOUR SOLDIERS. BEFORE ANYBODY'S KNOWING OUR NAME

|célébrité| : richard madden
|crédits| : avatar, tearsflight. gif, tumblr. sign, anaëlle.
|pseudo/prénom| : pop'n gum
|dcs| : no one
|nombre de messages| : 383


MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Dim 3 Aoû - 21:37

Et elle est où ta princesse alors ?   Merci beaucoup en tout cas   et t'en fais pas, je la gère la maquilleuse, c'est pas un problème    


Take me down to the river bend. Take me down to the fighting end. Wash the poison from off my skin. Bring me home in blinding dream through the secrets that I have seen. Wash the sorrow from off my skin and show me how to be whole again. Fly me up on a silver wing. Past the black where the siren sing. Cause I'm only a crack in this castle of glass. Hardly anything there for you to see.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Dim 3 Aoû - 21:57

Ben... Elle est sortie chercher du lait le mois passé et n'est toujours pas revenue Faudrait bien que je lance une annonce de recherche


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Mar 5 Aoû - 15:39

Bienvenue *.*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   Mar 26 Aoû - 9:08

    Bienvenue sur lose your way
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LUKE ∞ Everything we have is faith   

Revenir en haut Aller en bas
 

LUKE ∞ Everything we have is faith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LUKE McDANIEL TO ROCKABILLY JEFF DANIELS
» Faith No More - Angel Dust
» The Union Luke Morley
» Musicman Luke 1 - Pearl Blue
» Luke (Please Don't Touch !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum