AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

 SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : maquilleuse professionnelle
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30
BEST ROOMMATES EVER



I had a dream the other night, about how we only get one life. Woke me up right after two stayed awake and stared at you. So I wouldn't lose my mind. You got something I need,in this world full of people there's one killing me. And if we only die once, I wanna die with you.
One day:
 

|célébrité| : Amber Heard
|crédits| : killer from a gang (vava) + quiet riot (signature)
|pseudo/prénom| : Nemo
|dcs| : Nope mon commandant
|nombre de messages| : 232


MessageSujet: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Ven 1 Aoû - 16:14

Saphir Arya Blackford

NOM ♦ Blackford PRÉNOM ♦ Saphir ÂGE ♦ 26 ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE ♦ 05/08/1987 à Londres À QUERTAL DEPUIS ♦ Environ un mois MÉTIER/ÉTUDES ♦ Saphir a fait des études dans le cosmétique pour se spécialiser ensuite dans le cinéma. Elle sort tout juste d'une école spécialisée dans le domaine et accumule les diverses offres.STATUT CIVIL ♦ Célibataire mais amoureuse secrète de l'homme invisible ORIENTATION SEXUELLE ♦ HétérosexuelleQUARTIER D'HABITATION ♦ Un appartement en colocation avec Luke sur la route des oliviers s'il vous plaît.
  

L'histoire, c'est la légende sans le merveilleux.
- AVEZ-VOUS DÉJÀ FAIT UN VŒUX? ♦ La fontaine attire beaucoup la jolie blondinette, si bien, qu'elle était prête à venir y lancer une pièce juste pour voir si cela fonctionne. A vrai dire, ce ne sont pas les souhaits qui lui manquent, mais elle craint trop le revers de la médaille. Il suffit de se retourner, une fois qu'elle est devant cette magnifique sculpture et de poser les yeux sur la maison Dorine, pour ainsi se rappeler que ce n'est peut être pas une si bonne idée. Non pas qu'elle craint pour elle, mais elle ne désira simplement pas que l'on fasse du mal aux gens qu'elle aime. Et puis de toute façon, si elle veut faire un vœux, il vaut mieux qu'elle mette tout en œuvre pour y arriver sans le côté « magique » de la chose.

   - QUE PENSEZ-VOUS DE LA FONTAINE AUX SOUHAITS? SUPERSTITION IDIOTE OU FAITS RÉELS? ♦ Le côté rationnel de Saphir répondrait immédiatement et sans hésitation qu'il s'agit là de simples superstitions. Après tout, comment une fontaine pourrait exaucer des vœux ? Mais plus elle y pense et puis voilà que cela l'intrigue et qu'elle ne sait plus trop ce que cela pourrait être. Et puis son côté rêveur ose croire en cela. Mais bien vite le côté rationnel lui fait secouer sa tête pour finalement se dire : qu'il faut bien croire en quelque chose en tant de crise. Mais bon, il vaut tout de même mieux rester sur ses gardes.

   - LE RÉCENT TOURISME ENGENDRÉ PAR LA FONTAINE AUX SOUHAITS VOUS DÉRANGE OU VOUS INDIFFÈRE? ♦ A vrai dire, tant que cela ne lui retombe pas dessus d'une manière ou d'une autre, la jeune fille s'en fiche pas mal. Et puis elle fait partie des personnes arrivant tout juste dans la ville. Pourquoi, est ce qu'elle en voudrait à des personnes de vouloir pimenter leurs vacances de cette façon ? La seule chose qui l'effraie n'est autre que vis à vis de Finnick et de sa maladie... Elle ne veut pas le perdre sous prétexte d'une histoire qui aurait mal tournée et encore moins qu'on ne lui fasse du mal.

   - DORINE ÉTAIT UNE FEMME ACARIÂTRE. L'AVEZ-VOUS DÉJÀ CROISÉ ET QUE PENSEZ-VOUS DE SA RÉCENTE MORT?  ♦ Malheureusement ou peut être heureusement, Saphir n'a jamais connu cette femme. Devrait-elle la plaindre ou pas ? A vrai dire, elle préfère faire preuve d'indifférence totale, car cela ne va pas changer la moindre chose dans sa vie. Après tout, si elle a énervé une puissance supérieure et bien, elle aurait envie de dire tant pis pour elle. Le résultat est le même, car la nature humaine étant ce qu'elle est, c'était vu d'avance que quelqu'un de mal avisé se serve d'une bonté pour ainsi noircir le monde.


Le visage change, l'identité est fragile
VOTRE PSEUDO/PRÉNOM ♦WWPattz/ SandrineSCÉNARIO/PRÉDÉFINI OU INVENTÉ? ♦ Personnage inventé de toute pièce COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? ♦ En cherchant sur bazzart UN PETIT MOT? ♦ Votre forum est trop mignon *-*
  
Code:
[color=#993C5F]Amber Heard [/color]♦ Saphir A. Blackford


Oh, what a day, what a lovely day
I'll be your light, your match, your burning sun. I'll be the bright, in black that's makin' you run. And we'll feel alright, and we'll feel alright, 'Cause we'll work it out, yeah, we'll work it out...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : maquilleuse professionnelle
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30
BEST ROOMMATES EVER



I had a dream the other night, about how we only get one life. Woke me up right after two stayed awake and stared at you. So I wouldn't lose my mind. You got something I need,in this world full of people there's one killing me. And if we only die once, I wanna die with you.
One day:
 

|célébrité| : Amber Heard
|crédits| : killer from a gang (vava) + quiet riot (signature)
|pseudo/prénom| : Nemo
|dcs| : Nope mon commandant
|nombre de messages| : 232


MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Ven 1 Aoû - 16:15



La vie est tellement plus belle avec un beau sourire.

AMICALE - BUTEE - SOURIANTE - JALOUSE - PERSEVERANTE- TETE BRULEE

Courant aussi vite qu’elle le pouvait, on ne voyait passer qu’une petite tête blonde aux travers des ruelles de la grande ville de Londres. De temps à autre, lorsqu’on y prêtait l’oreille, on pouvait entendre des rires s’accompagner à cette course refrénée, suivie de près par un de ses amis d’école, la petite fille venait tout juste de terminer sa course et c’est tout essoufflée, qu’elle se retourna vers son ami. « Je t’ai eu ! » dit-elle tout en bombant son torse. Du haut de ses neuf ans, Saphir avait un caractère bien marqué, ressemblant beaucoup à celui d’un garçon manqué. Tendant sa main vers le perdant, ce dernier bougonna quelques secondes avant de lui tendre sa perte. « Tu les perds pas hein … » « Tu me prends pour qui ? » La petite fille arbora un sourire infaillible, alors qu’elle plaçait soigneusement dans ses poches, les billes qu’elle venait de gagner au terme de ce paris. Après quoi, elle s’empressa de sautiller sur place amenant son ami à rire d’elle. Petite bout en train, elle ne tenait jamais en place et ne pouvait se résoudre à laisser l’un de ses amis sans ce sourire qu’elle aimait tant admirer. « Allez on retourne chercher nos cartables, t’imagine si on nous les vole… » Elle passa son bras par-dessus les épaules de son ami et c’est ainsi qu’ils regagnèrent le chemin inverse vers l’école. Récupérant leurs sacs respectifs, ils se dirent comme presque tous les soirs à demain, avant de retourner dans leurs familles respectives. Souriante, c’est en courant que la petite fille se jeta dans les bras de son père. « Mon joli Saphir. » l’enlaça t-il en lui permettant de voler quelques instants. « J’ai gagné de nouvelles billes aujourd’hui. » répondit-elle avec fierté alors que son père riait aux éclats. « Qu’est ce que t’as encore fais à ce pauvre Bryan ? »  « Rien, il a perdu à la course. » Elle regarda son père rire et son visage commença à dessiner une moue boudeuse, alors qu’elle ne comprenait pas pourquoi son père se moquait d’elle à l’heure actuelle. Bien entendu, elle fut rassurée quelques minutes plus tard, alors qu’elle retrouvait le sol et qu’il lui promettait de ne plus se moquer. Car à cette époque là, les billes étaient un sujet important pour la petite fille. S’installant dans son siège dans la voiture, elle espérait tant avoir dix ans pour enfin avoir le droit de se tenir juste à côté de son père et ainsi se sentir enfin grande. Elle en avait assez d’être considérée comme la petite fille. Et cela lui pesait tellement, qu’elle avait tendance à s’enfermer dans sa chambre lorsque sa mère voulait la coiffer. Non elle n’avait besoin de personne, elle était assez grande pour le faire toute seule. Quoi qu’il en soit, ils ne tardèrent pas à arriver à la maison familiale, et ce fut toujours en courant que la petite fille traversa les pièces de la maison pour aller voir sa mère. Depuis quelques jours déjà, cette dernière restée alitée, provoquant une grande inquiétude dans le cœur de la petite fille. Son père ne cessait de lui demander de rester sage, alors que lorsque sa mère se levait la petite fille avait envie de courir dans ses bras pour la serrer. Est-ce qu’elle avait la grippe ? Il fallait attendre que le médecin de famille passe pour en avoir la réponse et apparemment il venait tout juste de passer. Le sourire de Saphir resta infaillible alors que sa mère la regardait avec ce même sourire. Sautant sur le lit à côté de sa mère, la petite fille se cala contre elle, avant de relever ses yeux. « T’es guérie ? » Sa mère se contenta de lui apposer un léger baiser sur son front, alors qu’elle se relevait un peu en attendant que son mari entre à son tour dans la chambre. « Oui je suis guérie, le docteur m’a rassuré. Mais il semblerait que j’ai quelque chose. » La petite fille s’écarta de sa mère sans comprendre. Elle était guérie mais avait quelque chose… C’est alors qu’elle s’aperçut du regard qu’elle lançait à son père. Elle semblait le regarder avec ses mêmes yeux que lorsqu’ils allaient s’embrasser ou quelque chose comme ça, le regard amoureux que les petits détestaient tant. « T’as quelque chose ? » Sa mère venait de rire, alors qu’elle cherchait la main de son père pour la poser sur son ventre. C’est alors qu’elle regarda Saphir avec des yeux emplis de lumière. « Un petit frère ou une petite sœur dans mon ventre. » Le visage de Saphir s’illumina à ses paroles. Elle qui avait tant prié, tant demandé au père noël qu’il lui apporte un petit frère ou une petite sœur, voilà que ses rêves étaient exaucés. Sa mère vient la serrer dans ses bras, rejoint de prés par son père et ce fut à partir de cet instant là que l’impatience de toute la famille fut mise à rude épreuve. En effet, huit mois s’avéraient être une véritable éternité dans l’esprit d’une petite fille. Et autant elle pouvait constater que le ventre de sa mère s’arrondissait, qu’elle pensait qu’il ou elle n’allait jamais sortir. Soupirant à chaque fois qu’on lui répondait « bientôt » dès qu’elle demandait quand il ou elle serait là, la petite fille s’imaginait déjà en sa compagnie en train de jouer. Et peut être même qu’elle pourrait le maquiller ? Ce bébé serait sa poupée parlante à elle. Les yeux pétillants, Saphir adorait quand sa mère lui apposait sa main contre son ventre alors que le bébé donnait des coups. Elle en profitait toujours pour lui parler et ainsi lui demander si il sortirait avant son anniversaire. Mais il en avait décidé autrement car cela faisait bien trois mois qu’elle avait fêté ses dix ans et qu’elle pouvait enfin jouir de cette merveilleuse place à l’avant.
Sauf que voilà… Lorsque la petite chose pointa le bout de son nez, et que tout le monde avait pu expliquer à la petite Saphir qu’elle serait la plus heureuse du monde, qu’elle aurait un compagnon de jeu, qu’elle serait la grande sœur, donc que sa place serait bien plus importante. Et bien en fait, la petite fille comprenait simplement que toutes ces personnes là n’avaient jamais eu de petit frère dans leur vie. Non parce qu’à cause de lui, elle ne pouvait même plus avoir sa place à l’avant de la voiture. Son père ou sa mère ne cessait de lui répéter que Carter était un bébé et qu’il fallait le surveiller, et que donc il était primordial que le couffin soit installé devant. Arquant un sourcil, du haut de sa place à l’arrière, la petite fille regarda sa mère avec un regard qui en exprimait long sur le fond de sa pensée. « Il dort tout le temps… ou alors il crie, t’as pas besoin de le voir pour l’entendre crier ! » Roulant des yeux, Saphir croisa ses bras sur son torse et commença à bougonner dans sa barbe en donnant des coups de pieds dans le fauteuil passager. « Saphir, ça suffit ! Tu viendras devant quand ton frère ira derrière, pas avant. »  « Blablabla… » Boudant de plus belle, la petite fille ne dit mot se contentant juste de maudire son petit frère et ses parents. De toute façon, il était top petit, à part brailler, sentir mauvais, vomir, dormir, il ne faisait pas grand-chose. Et elle voyait bien qu’ils étaient tous ébahis devant lui, et elle, elle n’était même plus le saphir de son père, elle n’existait plus. S’enfermant dans sa bulle, la petite fille s’acharna néanmoins à bien travailler à l’école, se promettant qu’un jour elle serait à la hauteur de toutes les espérances de ses parents et que son petit frère passerait derrière.

« Salut, moi c’est Saphir et toi ? » S’installant à côté de son nouveau camarade d’école, la petite fille était devenue une jeune adolescente. Fini les bancs de l’école primaire et bonjour l’école des grands du collège. « Ray. » Saphir se mit à sourire à son voisin avant de chercher dans le fond de son sac pour en sortir un bonbon à la fraise et le tendre à Ray. « Tiens, mais te fais pas prendre par la maî… euh la prof quoi. » Le vocabulaire avait changé, on ne devait plus parler de maîtresse mais de professeur et c’est ainsi qu’elle appréhenda cette nouvelle année. Regardant son cahier, la jeune adolescente essayait de comprendre toutes ces nouvelles matières qui venaient se rajouter à celles qu’on avait déjà pu lui apprendre. Et c’est en tenant sa tête contre le poing de sa main tout en plissant les yeux, qu’elle regardait le tableau de sciences tout en essayant de faire un cheminement entre ce que le professeur racontait et ce qu’elle devait comprendre. « Pfff, je suis perdue… » Souffla t-elle en pensant que personne ne l’avait entendu. « C’est quoi que tu comprends pas ? » Ray était devenu son binôme dans presque toutes les matières et même si ils ne se parlaient pour ainsi dire pas beaucoup, il n’en restait pas moins qu’une certaine confiance c’était instaurée entre eux. « Mais tout… » Son regard dévia du tableau vers le jeune garçon qui se mit à lui sourire avant de commencer à lui expliquer les choses. Et plus le temps passait et plus elle parvenait à comprendre grâce à lui. C’est ainsi que commença à se dessiner une amitié bien plus marquée, les amenant à s’entraider mutuellement dans les matières qui les chagrinaient. Cela dura toute leur première année de scolarité et lorsque la seconde approcha, et qu’ils se retrouvaient pour l’affronter, c’est en courant que la jeune fille se fraya un chemin entre les nombreux élèves pour le retrouver. « Salut Ray, dis on reste ensemble cette année aussi hein hein hein ? » Sautillant sur place en attendant sa réponse, Saphir ne put que sauter de plus belle en écartant ses bras et en lançant un « YOUHOU ! » lorsque Ray lui répondit oui. Ainsi commença à se dessiner une nouvelle étape de leur amitié, celle où ils pouvaient commencer à compter l’un sur l’autre.
« T’as un frère ou une sœur toi ? » Ray et Saphir étaient en train de manger ensemble à la cantine du collège. Plus le temps passait et plus la jeune fille avait tendance à le considérer comme son vrai frère, pas le pot de colle qu’elle avait à la maison et qui venait la câliner pour lui baver dessus, non Ray était son vrai frère, celui pour qui elle voulait se dépasser et qu’elle voulait aider. « J’ai une demie sœur, enfin c’est ce que ma mère m’a dit. » La jeune fille était en train de manger un morceau de pain, alors qu’elle écarquillait les yeux. Il devait avoir de la chance lui. Personne pour venir lui baver dessus, personne pour essayer d’attraper ses jouets et de jouer avec, personne qui lui disait en permanence « Fais attention Saphir, tu dois montrer l’exemple à ton frère. » Qu’est ce qu’elle pouvait en avoir assez de cet exemple… « Tu l’as jamais vu ? » « Non. »  « Tu crois qu’un jour tu la verras ? » « J’en sais rien, on verra. » La jeune fille regarda son meilleur ami boire avec des yeux de poisson rouge alors qu’une idée fusait dans son esprit, toute fière d’elle, elle se mit à lui sourire. « Le jour où ça arrivera, je serai là. Juste pour lui dire de pas t’embêter comme une petite sœur et de pas te baver dessus. Deal ? » Du haut de ses douze ans, Saphir aimait agir comme les grands et le faisait toujours de manière caricaturale d’une manière qu’on appréciait généralement. Tendant ainsi sa main en direction de son meilleur ami, elle attendit quelques secondes qu’il lui prenne. « Deal. »

Les années passèrent et Saphir adorait passer du temps avec Ray et vice versa. Combien de fois était-elle allée chez lui et avait pu goûter les cupcakes exquis de sa mère. De la même manière que lui avait également pu venir plusieurs fois chez elle pour jouer. Ils étaient devenus les meilleurs amis du monde, s’accordant même le plaisir de se considérer comme frère et sœur. « Attends bouge pas j’ai presque fini. » Halloween était aux portes de la ville de Londres et pour leur dix septième années, ils avaient le droit de sortir faire la fête avec les autres. Comme à chaque fois, Saphir maquillait les gens qui le lui demandaient. Elle s’était trouvée une passion dans cet art et s’évertuait à le faire le plus parfaitement possible. Dessinant encore sur le visage de Ray, ce dernier n’arrêtait pas de bouger, suscitant les rires de la jeune fille. « Mais t’as un vers dans le derrière ou quoi ? » Riant de plus belle, elle essaya de se calmer et de finir sa tâche avant que Carter n’arrive en courant. « Saphiiiiiiiir Saphiiiiir Saphiiiiiiiir… » Roulant des yeux, la jeune fille ouvrir la porte de sa chambre avant de reprendre les dessins sur le visage de Ray. « Je peux venir avec vous ? » « T’as demandé à papa ou maman ? » « Oui ils m’ont dit oui oooooooh, tu veux me maquiller aussi ? » « Quand j’aurai fini on verra si on a le temps. Et puis on est pas tous seuls, demande à Ray aussi si il te veut ! » Faisant des yeux de chat potté à son meilleur ami pour qu’il essaie de contrer Carter, Saphir du rendre les armes en entendant. « Tu peux venir, on se fera une joie de te garder avec ta grande sœur chérie. » Oh il allait lui payer. Et son sourire charmeur n’y ferait rien ! Le regardant d’un regard noir, elle savait qu’il aimait l’embêter et il était le seul à en avoir le droit. Quoi qu’il en soit, elle maquilla son petit frère de sept ans après Ray et ainsi ils purent partir pour la quête aux bonbons du voisinage. Oui parce qu’il était hors de question que Carter vienne à la fête avec eux. C’est ainsi qu’ils s’amusèrent à faire peur à certaines personnes et à manger des bonbons encore et encore, si bien qu’ils n’avaient plus faim pour au moins dix jours. La fête arriva et c’est avec impatience que Saphir sautillait devant l’entrée de la salle des fêtes « Ça va être trop bien !!!! » Mais elle trouva bien vite son calme lorsqu’elle aperçut le garçon dont elle était tombée éperdument amoureuse non loin d’eux. Rougissant comme une pivoine, elle mit ses mains autour de son visage et tira ce dernier lui donnant un air de poisson rouge, faisant ainsi rire aux éclats Ray. « Quel effet, c’est sûr que si tu lui fais cette tête il va t’aimer. » Roulant des yeux dans la même position, la jeune fille arrêta sa grimace et répondit en tapant gentiment son meilleur ami. « Il m’aimera jamais de toute façon !  T’as vu avec qui il a été ? La fille la plus belle du lycée et tu m’as vu moi ? » « La fille encore plus belle que la fille la plus belle du lycée. » Se mettant à sourire, Saphir fit sa timide avant de reprendre contenance. « Oui mais toi tu dis ça parce que tu sais que sinon je me venge. D’ailleurs, en parlant de vengeance j’en ai une à assouvir traître !  En garde !» Sautillant à nouveau sur ses pieds, la jeune fille tendit ses poings pour faire mine de vouloir se battre contre Ray. Bien entendu, cela n’allait pas arriver et n’arriverait jamais. Ils étaient l’un et l’autre incapable de se faire du mal. « Je me rends, on sait que tu gagnes de toute façon. » Ils se mirent à rire et entrèrent dans la salle ensemble. Quelques heures venaient de s’écouler, et Saphir était également en train de danser avec l’élu de son cœur qu’elle voulait tant séduire. Rêveuse, elle se laissait entraîner dans ses bras. Valsant comme une poupée sur son piédestal de boite à musique, il n’y avait que lui. Ses lèvres effleurèrent les siennes jusqu’à ce que leur baiser ne devienne plus poussé. Relâchant leurs emprises, son regard se perdit dans celui de son amant jusqu’à ce qu’elle ne lui demande une minute. Courant un peu partout dans la salle des fêtes pour trouver Ray, Saphir n’hésitait pas à pousser les gens encore et encore et lorsqu’elle le trouva elle ne put s’empêcher de lui sauter dans les bras. « Tu devineras jamais, tu devineras jamais, tu devineras jamais ! IL M’A EMBRASSE !!!!!!!!!!!!!!! » Relâchant son emprise, elle virevolta sur elle-même avant de regarder Ray avec son sourire le plus beau. Ce dernier s’effaça petit à petit alors qu’elle commençait à s’inquiéter. « Ça va pas ? » Ray porta une main au niveau de son cœur, alors qu’elle l’aidait à s’asseoir. « Je sais pas, je me sens vidé et j’ai mal au niveau du cœur. »  « Je vais appeler ta mère, on va rentrer ! » Ni une ni deux, la jeune fille chercha dans son sac son portable et appela la mère de Ray pour qu’elle vienne les récupérer. Et une fois cela fait, elle entreprit de supporter Ray sur son épaule. « L’air frais te fera du bien. T’as bu ? » « Non, juste de l’eau. Et y avait rien dedans, j’ai regardé. » Saphir et Ray se frayèrent un chemin tant bien que mal, jusqu’à ce qu’ils ne tombent nez à nez avec le garçon avec qui Saphir venait tout juste de passer un bon moment.  Ce dernier était en train de lécher la glotte d’une autre fille. Mais soucieuse de l’état de son meilleur ami, Saphir préféra continuer son chemin afin d’amener Ray dehors au plus vite. « Je suis désolé Saphir. » Détournant son regard pour sourire à Ray, « C’est pas à toi de l’être Ray. » lui répondit t-elle. Et lorsqu’ils furent dehors, la mère de Ray ne tarda pas à arriver et tous les trois partirent directement aux urgences où on diagnostiqua un problème de cœur à son meilleur ami.

La vie de Saphir avait ainsi pris un nouveau tournant mais aussi une nouvelle vision des choses. Ray était malade et risquait de mourir si il faisait trop d’efforts. Cette nouvelle chamboula complètement la jeune fille qui chercha à être plus présente pour lui et à l’aider du mieux qu’elle le pouvait pour ne pas qu’il ait à forcer ou qu’il ne se fatigue. « Laisse, je vais le porter. » Saphir se dépêchait déjà de venir prendre ce dont son meilleur ami avait dans les mains, avant de marcher à côté de lui. « Tu sais, ça va aujourd’hui ? » l’avait-il rassuré, mais têtue comme une mule, elle préférait garder ce qu’elle avait dans ses bras. « Chut, je me fais les muscles, j’ai besoin de faire du sport de toute façon. » Elle lui adressa un sourire et tous les deux traversèrent un des couloirs du lycée. « Tu voudras qu’on répète tes scènes pour le spectacle ? » Saphir appréciait beaucoup la manière dont Ray avait envisagé son avenir et tous les deux en avaient longuement discuté. Lui souhaitait devenir acteur, afin de pouvoir vivre dans un rêve, et elle désirait aussi travailler pour le septième art, seulement derrière toutes ces caméras. Elle ne pouvait pas s’imaginer star ou quelque chose du genre, ce monde là ne l’attirait pas le moins du monde, d’ailleurs, elle était souvent à la ramasse quand il s’agissait des derniers potins des acteurs ou autres mannequins. Ce qui l’importait le plus était leur travail en tant qu’acteur par leur vie. « Si t’as le temps oui. » Sautillant sur place, la jeune fille se mit à sourire « J’ai le temps et j’ai même le temps de te maquiller. Deal ? » Ramenant les affaires un peu plus haut sur son torse, la jeune fille parvint à tendre la main vers son meilleur ami. « Deal. » Après quoi, son regard fut attiré vers ce garçon qui s’était ouvertement moqué d’elle à la soirée d’Halloween. Prenant un regard plus sombre, la jeune fille posa simplement les affaires de Ray par terre, ce dernier voyant tout juste vers où se dirigeait le regard de sa meilleure amie. « Non ! Saphir n’y va pas ! Saphir, reste là s’il te plaît. » Prenant son courage à deux mains, la jeune fille commença à avancer, avant de se retourner pour regarder Ray et le rassurer « T’inquiète je gère. » Elle lui fit un clin d’œil et partit bien déterminée vers ce garçon, qui ne tarda pas à la reluquer bien comme il fallait. « Alors mon chaton, on vient pour un câlin ? Tu m’as manqué l’autre soir tu sais ? » Le regard de Saphir se fit plus sombre alors qu’elle entendait Ray lui demander de ne pas s’énerver, sauf que … c’était trop tard. « Ah ouais ? Pourtant j’ai pu voir que t’avais été en meilleure compagnie, en quoi cinq minutes ? Bravo pauvre tâche. » Elle s’avança un peu plus vers lui, et remarqua qu’elle avait froissé son égo alors qu’il commençait à la traiter de salope. « Salope ? En attendant moi j’ai pas chopé d’herpès, ça doit être chiant à vivre ça non ? » Elle lui adressa un sourire machiavélique, alors qu’il se rapprochait en lui promettant qu’il allait lui coller une baffe, sauf qu’il ne s’attendait pas à ce qu’elle rétorque en lui donnant un coup de pied bien placé entre ses jambes, l’obligeant ainsi à s’agenouiller devant elle tout en geignant. « La prochaine fois pense pas avec ton zigouigoui mais avec ta tête ! » Puis elle se tourna le laissant à son destin avant de retrouver Ray qui riait tout en mettant sa main au même endroit que là ou elle venait de frapper. « Ça doit faire mal ! » « Je sais pas mais ça fait du bien. » Puis elle reprit ses affaires et tous les deux partirent en cours.

La jeune fille était devenue une très belle jeune femme de vingt-six ans.  Angoissée à l’idée d’aller vérifier sur le site internet ses notes, elle ne cessait de faire les cent pas dans sa chambre alors que son meilleur ami tournait sur sa chaise de bureau. « Vas y clique, je suis prête ! » Elle s’approcha de l’écran d’ordinateur et alors que Ray était en train de cliquer sur cet onglet fatidique, elle se retourna pour mettre ses mains sur sa tête. « Non, ne regarde pas ! De toute façon je me suis plantée. » Elle entendit  Ray rire derrière elle. « A ce rythme là, demain on y sera encore. » « Exactement et alors ? T’as un rendez vous galant ? » Elle s’amusa à le regarder avec des yeux moqueurs, avant de s’apercevoir qu’il avait cliqué et qu’une liste était apparue sur l’écran. Se jetant sur ce dernier, Saphir cherchait son nom parmi celle-ci avec appréhension. « Adams Marge, oui non mais elle ça m’étonne pas qu’elle l’ait eu. Anton Melissa, noooooooon ???? Elle l’a eu ??? ELLE ! Bah dis donc, il le donne à n’importe qui ce diplôme. Bradford Saphir ! Je l’ai eu ! » Un sourire niais commença à se dessiner sur ses lèvres alors qu’elle essayait de prendre conscience de cette nouvelle. Elle avait du mal à monter au cerveau et lorsque ce fut le cas, Saphir se mit à hurler dans la pièce tout en sautant de joie avant de prendre Ray dans ses bras. « JE L’AI EU !!!!!!!! » « Et moi je suis sourd. » « Oups pardon, mais je l’ai euuuuuuuu. Tu te rends compte de ce que ça veut dire ! » Ça y est, elle était diplômée et était donc reconnue pour exercer le métier de maquilleuse professionnelle dans le cinéma. Elle avait travaillé dur pour y arriver, ne dormant pas plusieurs nuits, faisant souffrir Ray ou son frère par divers tests qu’elle devait exercer pour obtenir la meilleure teinte pour tel ou tel rendu. Heureuse comme pas deux, ainsi ils pouvaient mettre à exécution qu’ils avaient pu projeter Ray et elle. A savoir, partir vers la Suisse de manière à exercer leurs professions avec brio. Oui bon je vous l'accorde, ce n'était pas la destination de rêve pour le cinéma mais toutes personne reconnue dans ce domaine pouvait vous dire que c'était la bas qu'il fallait être si on voulait se faire repérer par les grands.  Relâchant Ray, elle se mit à courir à travers toute la maison pour en informer tout le monde qu’elle avait réussi. Oui bon, le voisinage aussi avait pu apprendre la nouvelle tant sa voix portait loin. « Oh tu vas la fermer on a compris c’est bon ! » Ah oui, Carter et sa crise d’ado, Saphir se contenta d’aller le serrer dans ses bras alors qu’il se débattait avant de lui faire un bisou sur sa joue. « Moi aussi je t’aime, et t’inquiète tu vas avoir la maison rien que pour toi maintenant, puisqu’on va partir. » Elle adressa un clin d’œil à Ray alors que son frère se contentait juste de dire son éternel « Ouais ouais… » de manière blasée. Elle lui avait promis plus petits qu’elle serait là lorsque son meilleur ami rencontrerait sa demie -sœur, et fille de parole, elle allait lui prouver qu’il pouvait lui faire confiance. Les préparatifs durèrent plusieurs mois, enfin cela fut bien plus compliqué pour la jeune fille qui n’avait aucun repère que pour Ray. Ainsi donc, après le passage obligatoire du passeport où Saphir se souviendrait toujours de cet instant pour le moins anthologique de la photo d’identité à prendre. « Pas de maquillage, pas de lunettes bons ça à la rigueur je m’en fous, un regard indifférent, pas de sourire… En gros on doit faire sérial killer des années soixante dix c’est ça ? » Le chargé des passeports la regarda avec un sourire sur ses lèvres. « Vous avez tout compris. » Puis elle l’avait suivi pour prendre ces fameuses photos. Et quelques longues semaines plus tard, elle reçut une convocation pour aller récupérer son fameux sésame. Ce qui leur ouvrit enfin les portes à Ray et elle d’une nouvelle vie.

« Bonjour, je viens pour votre annonce de colocation. Enfin je sais pas si c’est toujours d’actualité mais je recherche un toit au dessus de ma tête, parce que je ne suis pas la petite fille aux allumettes, j’ai pas de quoi me chauffer. » La jeune fille parlait avec ce même timbre enjoué et rieur qu’on lui connaissait tant, alors qu’elle prenait place face à ce jeune homme au regard ténébreux, qui lui avait donné rendez vous au café de la petite rue. « Je suis Saphir, au cas où vous auriez oublié mon nom. Ravie de vous connaître Luke. » « Je crois qu’il me serait revenu en cours de route Saphir. Ravi aussi de vous rencontrer. » Elle lui tendit sa main et ils la serrèrent comme la coutume le voulait. Lui avait déjà commandé son café, et elle se dépêcha de commander le sien. « Alors par quoi on commence ? » Elle se mit à lui sourire, alors que Luke commença simplement en lui demandant pourquoi elle recherchait une colocation. Mais surtout pourquoi avec un homme et pas une femme. « Parce que je vis chez la demi-sœur de mon meilleur ami, et j’estime qu’ils ont le droit de se connaître sans être en plein milieu. Et pourquoi un homme ? Parce que c’est nettement moins chiant qu’une femme. Je suis l’aîné d’un ado de dix sept ans, donc bon, vous voyez le topo hein. » Elle but une gorgée de son café et la conversation alla bon train, les amenant à discuter de leurs vies respectives ainsi que de leurs attentes vis-à-vis d’une colocation. Bref, le courant semblait bien passer, si bien qu’au terme de cette rencontre, Luke lui proposa de lui faire visiter l’appartement pour qu’elle puisse se faire une idée de ce dont ils pourraient éventuellement partager. « Allez, tu me suis, je vais te montrer le royaume. » Il venait tout juste de payer sa consommation et Saphir s’empressa de faire de même avant de s’emmitoufler dans toutes ses couches pour ne pas avoir froid. « Je te suis, mais attends deux secondes s’il te plaît. Je remets mon costume de bibendum michelin. » « Pourtant, il caille aussi à Londres. » « C’est pas le même froid, mais surtout y a pas AUTANT de neige. » Il se mirent à rire et Saphir suivit Luke en essayant de ne pas tomber par les diverses plaques de verglas qu’il pouvait y avoir un peu partout dans les rues de la ville. « Je peux te poser une question ? » Luke se tourna légèrement pour l’écouter. « Vas-y. » « Est-ce que t’es né avec des crampons intégrés dans tes pieds ? Parce que comment tu fais pour ne pas glisser ? » Cette question suscita le fou rire de Luke, qui plu énormément à Saphir d’ailleurs, et qui l’incita à le rejoindre quelques secondes plus tard. « Celle là, on me l’avait jamais faite… et j’en sais rien, sûrement. » Ils arrivèrent enfin devant l’immeuble dans lequel se situait l’appartement, et la jeune fille le suivit dans les escaliers, impatiente de découvrir son éventuel futur chez elle.  Et quelle surprise eut-elle lorsqu’à peine la porte fut ouverte, elle vit un chien courir pour venir sauter sur les genoux de son maître. « Ah ouais, j’avais oublié ce détail. Je te présente Lucky. » Saphir ne put s’empêcher de se laisser tomber à genoux en attendant que le chien ne vienne jusqu’à elle pour lui lécher le visage et c’est en riant qu’elle répondit. « Lucky ? Et Luke ? Je vous préviens tous les deux, si je suis celle qu’on choisit, il est hors de question que je sois Rantanplan, à la rigueur je veux bien être Jolly Jumper. » Elle se mit à rire tout en grattouillant la tête de Lucky et s’amusa à lui faire un bisou sur la truffe avant de se relever pour commencer la visite. C’est ainsi qu’elle pu découvrir les diverses pièces avec admiration et qu’elle écouta les moindres recommandations ou autres remarques de la part de Luke. De toute manière, il semblait être aussi normal qu’elle, et elle voyait qu’il appréciait son tempérament comme elle aimait bien le sien aussi. « Alors ? J’ai passé les tests ou pas ? » Ils venaient tout juste de quitter la chambre qui allait probablement être celle de la jeune fille, si seulement Luke voulait bien d’elle. « Je crois qu’on peut faire le test. » Reprenant son comportement habituel, Saphir se mit à sautiller sur place, alors que son regard s’illuminait. « Je peux venir à partir de quand ? » Luke se mettait déjà rire, alors que Lucky venait vers elle pour jouer. Se dépêchant de lui prendre les pattes pour le faire danser avec elle, Saphir se mit à rire aux éclats, alors que Luke continuait de se moquer. « Quand tu veux. » S’arrêtant, Saphir eut un instant de réflexion. « Demain ? » « Demain ! » Elle lui tendit sa main de la même manière qu’elle avait lorsqu’elle faisait ses deals et relâcha Lucky avant de repartir, heureuse de cette nouvelle vie qui s’offrait à elle.

C’est ainsi qu’à l’heure d’aujourd’hui, Saphir vit de son côté avec Luke. Tous deux apprenant à se découvrir d’une certaine manière, alors qu’elle ne laisse jamais Ray de côté, espérant simplement qu'il n'aille pas jusqu'à la fontaine à souhait et n'y jette pas de pièce. Toujours présente pour lui, elle est prête à tout pour lui et n’hésite pas à l’aider lorsqu’il le lui demande. Saphir appelle ses parents au moins une fois par semaine de manière à prendre des nouvelles et n’oublie pas sa famille malgré tout. En ce qui concerne sa carrière professionnelle, la jeune fille est souvent le nez dans les journaux ou sur internet de manière à pouvoir répondre aux diverses annonces. Elle a été contacté pour beaucoup de publicité de cosmétiques par exemple, et espère qu’un jour elle pourra se consacrer au cinéma.



Oh, what a day, what a lovely day
I'll be your light, your match, your burning sun. I'll be the bright, in black that's makin' you run. And we'll feel alright, and we'll feel alright, 'Cause we'll work it out, yeah, we'll work it out...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Ven 1 Aoû - 16:46

ça c'est du rapide  
bienvenue parmi nous en tout cas  
Amber + ton pseudo = perfectiooooon  


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : maquilleuse professionnelle
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30
BEST ROOMMATES EVER



I had a dream the other night, about how we only get one life. Woke me up right after two stayed awake and stared at you. So I wouldn't lose my mind. You got something I need,in this world full of people there's one killing me. And if we only die once, I wanna die with you.
One day:
 

|célébrité| : Amber Heard
|crédits| : killer from a gang (vava) + quiet riot (signature)
|pseudo/prénom| : Nemo
|dcs| : Nope mon commandant
|nombre de messages| : 232


MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Ven 1 Aoû - 16:49

Voui c'est que ça fait un petit moment que je préparais tout ça   . Merci beaucoup pour ton accueil et je dois dire que ton avatar + ton pseudo c'est aussi sublimissime   .


Oh, what a day, what a lovely day
I'll be your light, your match, your burning sun. I'll be the bright, in black that's makin' you run. And we'll feel alright, and we'll feel alright, 'Cause we'll work it out, yeah, we'll work it out...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Livreur de pizza Chez Dora.
|statut civil| : En plein dilemne existentiel
|âge du perso| : 28

_______________________________
Clinging to me. Like a last breath you would breathe. You were like home to me. I don't recognize this street.Please don't close your eyes. Don't know where to look without them. Outside the cars speed by. I've never heard them until now. I know you care. I know it is always been there.
_______________________________
SALOMÉ (ma tite poule) - ALEXIS L'ATTARDÉ
|célébrité| : Sam Claflin
|crédits| : avatar: moi ; sign/profil: tumblr & moi
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Olivier, Victoria & Sonya
|nombre de messages| : 3263


MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Ven 1 Aoû - 18:16

Bienvenue sur le forum cocotte   *je suis totalement inlove de ton avatar*
Ta fichette est toute parfaite, il ne manque qu'un tout petit détail avant de pouvoir te valider. Il faudrait que tu retires l'initial dans ton pseudo comme indiqué dans le règlement. Ensuite, je pourrai procéder à ta validation   

Si, entre temps, tu as des questions, n'hésite surtout pas ma belle   


They say we are what we are. But we don’t have to be. I’m bad behavior but I do it in the best way. I’ll be the watcher of the eternal flame. I’ll be the guard dog of all your fever dreams. I’ll try to picture me without you but I can’t. 'Cause we could be immortals. Just not for long, for long. And if we meet forever now, pull the blackout curtains down. Sometimes the only payoff for having any faith. Is when it’s tested again and again everyday. I’m still comparing your past to my future. It might be your wound, but they’re my sutures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : maquilleuse professionnelle
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30
BEST ROOMMATES EVER



I had a dream the other night, about how we only get one life. Woke me up right after two stayed awake and stared at you. So I wouldn't lose my mind. You got something I need,in this world full of people there's one killing me. And if we only die once, I wanna die with you.
One day:
 

|célébrité| : Amber Heard
|crédits| : killer from a gang (vava) + quiet riot (signature)
|pseudo/prénom| : Nemo
|dcs| : Nope mon commandant
|nombre de messages| : 232


MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Ven 1 Aoû - 18:42

Roh mince pardon, je viens de l'enlever du coup, je suis vraiment désolée   . En tout cas merci beaucoup pour l'accueil et je suis contente que mon histoire te plaise   . Surtout qu'en plus Sam gère la fougère aussi   .


Oh, what a day, what a lovely day
I'll be your light, your match, your burning sun. I'll be the bright, in black that's makin' you run. And we'll feel alright, and we'll feel alright, 'Cause we'll work it out, yeah, we'll work it out...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Ven 1 Aoû - 18:52

Bienvenue ici ::jeje1:: 
Amber est magnifique
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : maquilleuse professionnelle
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30
BEST ROOMMATES EVER



I had a dream the other night, about how we only get one life. Woke me up right after two stayed awake and stared at you. So I wouldn't lose my mind. You got something I need,in this world full of people there's one killing me. And if we only die once, I wanna die with you.
One day:
 

|célébrité| : Amber Heard
|crédits| : killer from a gang (vava) + quiet riot (signature)
|pseudo/prénom| : Nemo
|dcs| : Nope mon commandant
|nombre de messages| : 232


MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Ven 1 Aoû - 19:17

Merci beaucoup Maximilien   .
Et oui j'ai été étonné de la voir encore libre d'ailleurs   .


Oh, what a day, what a lovely day
I'll be your light, your match, your burning sun. I'll be the bright, in black that's makin' you run. And we'll feel alright, and we'll feel alright, 'Cause we'll work it out, yeah, we'll work it out...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Ven 1 Aoû - 22:55

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Sam 2 Aoû - 9:41

Bienvenue sur LYW, et bonne chance pour ta fichette mon chou    
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : maquilleuse professionnelle
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30
BEST ROOMMATES EVER



I had a dream the other night, about how we only get one life. Woke me up right after two stayed awake and stared at you. So I wouldn't lose my mind. You got something I need,in this world full of people there's one killing me. And if we only die once, I wanna die with you.
One day:
 

|célébrité| : Amber Heard
|crédits| : killer from a gang (vava) + quiet riot (signature)
|pseudo/prénom| : Nemo
|dcs| : Nope mon commandant
|nombre de messages| : 232


MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Sam 2 Aoû - 9:48

Merci beaucoup à toutes les deux, vous êtes des amours   .


Oh, what a day, what a lovely day
I'll be your light, your match, your burning sun. I'll be the bright, in black that's makin' you run. And we'll feel alright, and we'll feel alright, 'Cause we'll work it out, yeah, we'll work it out...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Sam 2 Aoû - 11:12

Welcome jolie blonde !
Revenir en haut Aller en bas

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Sam 2 Aoû - 15:18

BIENVENUE À QUERTAL!

« Bienvenue sur le forum, ma petite rapide! Avoir su que tu cherchais un colocataire, j'aurais fait application bien avant Mais bon, tant pis... On s'entend que je ne pourrai jamais rivaliser avec Luke... Enfin... Sait-on jamais! Tu es libre vendredi prochain?
Bon jeu ma chouette! »


Félicitations, te voilà maintenant validé(e)! Tu vois, ce n'était pas si difficile! La première étape passée, nous t'invitons à lire les différentes annexes afin de connaître les habitudes et coutumes suisses, et si ce n'est pas déjà fait, rends-toi vite ici, afin de t'imprégner des règles de notre communauté. Tu fais parti des Nom du groupe et ton personnage demeure à Nom de la rue. Si cette adresse ne te convient pas, viens faire une demande ici. C'est également ici qu'il te faudra recenser le métier de ton personnage. Pense également à créer ta fiche de liens et si tu as besoin d'un ou plusieurs scénarios, c'est par ici! Pour terminer, n'hésite pas à te rendre à la fontaine aux souhaits pour y faire un voeu, lorsque ton personnage y sera prêt!

Au plaisir de te lire et si tu as la moindre question, n'oublie pas que le staff est à ton entière disposition.


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : maquilleuse professionnelle
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30
BEST ROOMMATES EVER



I had a dream the other night, about how we only get one life. Woke me up right after two stayed awake and stared at you. So I wouldn't lose my mind. You got something I need,in this world full of people there's one killing me. And if we only die once, I wanna die with you.
One day:
 

|célébrité| : Amber Heard
|crédits| : killer from a gang (vava) + quiet riot (signature)
|pseudo/prénom| : Nemo
|dcs| : Nope mon commandant
|nombre de messages| : 232


MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Dim 3 Aoû - 7:54

Merci Céline   

Merci beaucoup pour l'accueil Alexis   . Mais c'est que t'as pas froid aux yeux   . Si je suis libre vendredi prochain ? Hum, attends je vérifie sur mon agenda de ministre   . J'ai rien de prévu pour l'instant, je te note pour une séance de maquillage ? T'es plutôt clown ou zombie ?  119 Merci beaucoup mon héron  le4 . Je vais aller faire tout ça  ::120:: .


Oh, what a day, what a lovely day
I'll be your light, your match, your burning sun. I'll be the bright, in black that's makin' you run. And we'll feel alright, and we'll feel alright, 'Cause we'll work it out, yeah, we'll work it out...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Serveuse
|statut civil| : Célibataire
|âge du perso| : 24
Caroline
|célébrité| : Demi Lovato
|crédits| : sleepwalking
|pseudo/prénom| : REDTwins (Diane)
|dcs| : Neal
|nombre de messages| : 895


MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Dim 3 Aoû - 12:30

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Dim 3 Aoû - 18:11

Tu as vraiment l'intention de me refaire une beauté? Donc, tu veux passer beaucoup de temps avec moi Enfin...


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : maquilleuse professionnelle
|statut civil| : célibataire
|âge du perso| : 30
BEST ROOMMATES EVER



I had a dream the other night, about how we only get one life. Woke me up right after two stayed awake and stared at you. So I wouldn't lose my mind. You got something I need,in this world full of people there's one killing me. And if we only die once, I wanna die with you.
One day:
 

|célébrité| : Amber Heard
|crédits| : killer from a gang (vava) + quiet riot (signature)
|pseudo/prénom| : Nemo
|dcs| : Nope mon commandant
|nombre de messages| : 232


MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Lun 4 Aoû - 19:41

Et pourquoi pas? Je suis sûre que ça t'irait comme un gant en plus   . Je veux bien t'aider à te faire beau pour te trouver une fille si tu veux   


Oh, what a day, what a lovely day
I'll be your light, your match, your burning sun. I'll be the bright, in black that's makin' you run. And we'll feel alright, and we'll feel alright, 'Cause we'll work it out, yeah, we'll work it out...©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Mar 5 Aoû - 15:38

Bienvenue *.*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   Mar 26 Aoû - 8:58

    En retard, mais bienvenue sur lose your way
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

SAPHIR ∞ « C'est dans ses yeux qu'on peut trouver les plus beaux horizons. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Dans Mes Yeux"
» Dans mes yeux, rupture de stocks !
» Philippe Labro parle de "Dans mes yeux"
» Nouveau single "Dans tes yeux chaque jour" - Mars 2015
» Dans tes yeux - Dani Daraiche et Jonathan Godin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum