AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

 (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 11:22


Lieu de naissance Quertal. Origines Suissesses. À Quertal depuis toujours, avec une interruption de quatre ans (elle est partie à ses 18 ans). De retour depuis quelques mois. Orientation sexuelle hétérosexuelle. Situation maritale célibataire, bien que son retour à Quertal soit sur le point de tout chambouler. Date de naissance 12/02/1992. Métier/Études d'abord stagiaire en secrétariat médical (la raison de son retour ici d'ailleurs), et maintenant secrétaire médicale tout court. Groupe Emmentaler. feat; Emma Watson. Crédits lux aeterna.
Cassandre Dechamps





AVEZ-VOUS DÉJÀ FAIT UN VOEU? QUE PENSEZ-VOUS DE LA FONTAINE À SOUHAITS? EST-CE UNE SUPERSTITION IDIOTE OU UN FAIT RÉEL? Malheureusement, oui. Cassandre a déjà fait un vœu auprès de cette fontaine. Elle avait cinq ans à peine. Elle ne mesurait pas l'importance de la situation, n'avait absolument pas conscience de toutes les conséquences que pourraient avoir ses actes. Il n'y a rien, aujourd'hui, qu'elle regrette plus que cela. Cela a eu des répercussions immenses sur sa vie, et sur ce qu'elle est devenue ensuite. L'élément déclencheur d'un enchaînement d'événements catastrophiques, il est là, elle en a l'intime conviction. Ce jour-là, elle a souhaité le pire : que sa sœur paie pour tout ce qu'elle lui faisait subir, alors. Des moqueries enfantines, qui avaient pourtant un réel impact sur Cassandre, à l'époque. Elle ne se rendait compte de rien, mais faire ce vœu près de cette fontaine a chamboulé toute sa vie. En mal, en très mal. Depuis près de vingt ans, du coup, elle l'évite autant que cela lui est permis. Elle est terrifiée de tout ce qu'elle représente, et de ce qu'elle semble voir provoqué dans sa vie.
La fontaine et ses pouvoirs sont réels, Cassandre y croit dur comme fer. Comment expliquer, sinon, que son vœu se soit réalisé ? Sa sœur a bel et bien payé pour ce qu'elle lui faisait subir, elle est devenue aveugle. Nombreuses sont les personnes à réfuter cette théorie, à rejeter cette superstition qu'ils pensent idiote. Mais si elle leur racontait son passif avec la fontaine, en penseraient-ils toujours autant ? Peut-être qu'ils changeraient d'avis, peut-être pas. Cassandre, en tout cas, elle y croit. A deux cent pour cent. S'il n'était pas arrivé ce qui est arrivé à Amy, peut-être qu'il en serait autrement aujourd'hui. Peut-être que sa vie serait tout à fait différente, et son opinion vis-à-vis de la fontaine avec. Mais ce n'est pas le cas. Et les si ne servent à rien : ce qui est fait, est fait.
Pour ce qui est du tourisme, Cassandre s'en contre-fiche. Son retour ayant de nombreuses possibles conséquences, elle ne pense pas à tout cela. Si elle devait s'y arrêter plus longtemps, elle dirait sans doute que c'est un bénéfice pour la ville, puisque cela apporte de l'argent. Tout ce qu'elle souhaite, pour ces touristes, c'est qu'ils ne fassent pas de vœu. Surtout pas.

Parce qu'il m'arrive des choses à moi aussi: A l'âge de cinq ans, et après avoir fait le vœu que sa sœur soit punie pour sa méchanceté, Cassandre lui a jeté un produit néfaste au visage. Amy en est devenue aveugle. De nombreuses rumeurs ont toujours couru sur Cassandre. Et notamment des rumeurs vraies, puisqu'elles touchaient à sa soeur et à sa cécité. Durant toute sa scolarité, la jeune femme a donc été poursuivie pour son passé, et traîné dans la boue par de nombreuses personnes. Elle avait dix-huit ans quand sa mère lui a donné un peu d'argent - juste ce qu'il fallait pour faire le voyage et commencer à s'installer - avant de lui demander de partir loin de Quertal. A vingt-deux ans, elle a été obligée de revenir ; le seul stage qu'on a souhaité lui offrir était ici, à Bienne. Et on lui a loué un appartemnet à Quertal, pensant lui accorder une faveur. Depuis son retour, Cassandre n'a pas une seule fois cherché à entrer en contact avec un membre de sa famille. Elle boit beaucoup de café. Et elle rêve secrètement de devenir infirmière.
Cette belle histoire qui est nôtre
Pseudo/Prénom; Emilie/Schizophrenic. Comment avez-vous découvert le forum? via un top-site, il me semble.  Votre perso est-il inventé, un pv ou un scénario? Scénario. Un petit mot de la fin? le forum est perfecto, et le scénario aussi.

Petit code à remplir pour le bottin
Code:
[color=#993C5F]Emma Watson [/color]♦ Cassandre Dechamps




    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 11:22


Have I told you who I am?


FROIDE - MALADROITE - ATTENTIVE - TORTURÉE - DOUCE - RENFERMÉE

‟ dans une famille, on a beau avoir vécu les mêmes choses, on n'a pas les mêmes souvenirs ”

Qui peut se vanter d'avoir conservé des souvenirs intacts de son enfance ? Des souvenirs limpides, clairs, et précis ? Sans doute personne. Personne, excepté Cassandre. Elle n'a jamais su si sa mémoire avait fait en sorte de ne pas rayer cet instant, ou si elle a tout simplement réussi à le reconstituer avec tout ce que l'on lui en a dit. Toujours est-il qu'elle arrive sans problème à se rappeler de chaque minute, de chaque seconde de ce soir d'Halloween, qui a brisé à jamais sa vie et celle de sa grande sœur. Et ce, de jour comme de nuit. Elle avait cinq ans, et on ne peut sans doute pas lui reprocher de n'avoir pas suffisamment réfléchi avant d'agir. Peut-être, éventuellement. Mais le fait est qu'elle a rendu sa sœur aveugle et ça, personne ne pourra jamais lui pardonner totalement. Elle-même ne le pourra jamais. Tout avait pourtant si bien commencé pour la jeune Cassandre. Des parents aimants, des grands-parents qui l'étaient tout autant, ainsi qu'un grand frère sur lequel compter. La seule ombre au tableau semblait être la jeune Amy, de trois ans son aînée, et très amusée à l'idée de faire subir à sa sœur les pires vacheries. Deux enfants en conflit, mais à quel point ? A cinq et huit ans respectivement, Cassandre et Amy n'étaient pas non plus capables du pire. Si Cass' vivait très mal cette situation, les adultes en rigolaient plus qu'autre chose. Et les deux jeunes filles en auraient sans doute fait de même quelques années plus tard, en y repensant. Si tout n'avait pas dérapé ... A cinq ans, Cassandre, sans réfléchir, a lancé au visage de sa sœur le contenu d'une bouteille de nettoyant. Un produit hautement chimique, mais comment aurait-elle pu le savoir ? Comment aurait-elle pu mesurer la gravité de son acte ? Sa famille, sans doute trop concernée pour être objective, a tout de suite jeté le blâme sur la petite fille. Et Cassandre en a fait de même. Comment se pardonner cela ? Comment se pardonner d'avoir enlevé à sa propre sœur la vue ? Comment se pardonner quoi que ce soit quand tout le monde s'acharne à rendre ce petit être, finalement pas si innocent que ça, coupable ?

••••
La jeune fille, l'air toujours aussi effrayé jette un énième regard en direction de ses grands-parents. Eux aussi la regardent. Et eux aussi sont effrayés. Par quoi, au juste ? Par la situation ? Par l'attente que leur inflige l'hôpital, avare de nouvelles ? Ou peut-être même par la fillette ... La fillette qui, pourtant, ne demanderait qu'une chose : pouvoir se blottir dans les bras de sa grand-mère, et dormir pour faire passer le temps plus vite. Elle aimerait bien retourner en arrière aussi, pour annuler ce qu'elle a fait et pour que la vie reprenne son cours normal. Mais rien de tout cela n'est réalisable. Sa grand-mère lui a à peine adressé la parole depuis qu'elle est venue la chercher chez elle, et il en va de même pour son grand-père. C'est même pire pour lui, parce qu'il ne lui a pas sourit une seule fois. Il l'a à peine regardé au début et à présent, il la fixe. Il la fixe comme si elle était le diable en personne. Mais heureusement pour elle, tout cela, elle ne le comprend pas. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle a fait une énorme bêtise et qu'ils semblent lui en vouloir. Elle pense même que ce qu'il s'est produit n'est pas si grave que cela - ou en tout cas, que cela ne peut pas prendre de telles proportions -. Les cris de sa sœur lui reviennent pourtant parfois en tête, lui faisant monter les larmes aux yeux. Mais elle ne pleure pas. Elle ne mérite pas de le faire, alors que c'est Amy qui souffre. A cause d'elle. Inconsciemment, Cassandre porte ses doigts à sa bouche et se met à ronger ses ongles, pour faire diminuer son anxiété, et son impatience. Elle veut avoir des nouvelles de sa sœur. Elle veut pouvoir la voir, et entendre sa voix. Elle veut avoir la preuve que tout va bien aller, que cette soirée ne sera bientôt qu'un lointain souvenir. Mais c'est l'inverse qui se produit. Il est minuit passé quand le téléphone sonne. Sa grand-mère se jette sur ses pieds, et court répondre. A mesure que les secondes s'écoulent, sa mine s'assombrit, et elle ne tarde pas à regarder de nouveau en direction de Cassandre, l'air complètement furieux ... Ou peut-être effrayé. Un peu les deux, sans doute. Au bout de quelques minutes, elle raccroche et, grave, annonce à son mari - ignorant cette fois totalement Cassandre - : « Amy est aveugle. Et le restera. »

‟ on choisit ses amis, on ne choisit pas sa famille ”

Survenu pourtant très tôt, cet événement a, à jamais, marqué la vie de Cassandre. Mais pas que la sienne, bien sûr. Celles de Amy, et du reste de sa famille, en ont été tout aussi chamboulées. Il a fallu apprendre à vivre d'une nouvelle manière, et il a fallu aider Amy a traversé cette crise, ce qui ne fut pas une mince affaire. Cassandre aurait sans doute, elle aussi, aimé aider sa grande soeur à s'en sortir et à apprendre à vivre avec sa cécité, mais elle n'en a jamais eu le courage. Comment trouver les mots ? Comment réussir à s'approcher de nouveau de celle qui a perdu la vue par sa faute ? Ce n'était pas chose aisée et Cassandre n'a jamais osé faire un pas dans sa direction. Pourtant, Amy lui a maintes et maintes fois laissé l'occasion de venir vers elle, puisqu'elle n'a eu de cesse, par la suite, d'être gentille comme pas possible avec elle. Plutôt que de rassurer la jeune fille, cela n'a eu d'effet que de la culpabiliser encore plus. Ne devait-elle pas, elle aussi, être odieuse avec elle ? Lui en vouloir et même la haïr pour ce qu'elle avait fait ? Cassandre jugeait impensable l'idée qu'Amy ne lui en veuille pas, ne serait-ce qu'un peu. Tout le monde, autour d'eux, la culpabilisait sans arrêt, au travers de regards noirs, ou de répliques savamment placées. Elle était coupable. Il n'y avait rien à rétorquer à cela, rien à nier. Cassandre avait rendu sa soeur aînée, aveugle. Et tout le monde lui en voulait, lui faisait bien comprendre que c'était de sa faute. Mais le pire, c'était, sans aucun doute possible, l'ignorance et l'isolement dans lequel ils avaient tous fait en sorte de la plonger. Cassandre n'était plus la petite dernière chouchoutée par tous ou presque, elle n'était rien d'autre qu'une démone. Une démone coupable d'une chose atroce qui avait brisé à jamais la famille Dechamps. Lorsqu'elle était chez elle, elle passait le plus clair de son temps dans sa chambre, le nez dans les bouquins. Et dès qu'elle en avait la possibilité, elle sortait, et s'éloignait autant que possible de cette maison. Son grand frère aussi était trop préoccupé par l'état d'Amy pour daigner lui accorder un peu de son temps. En avaient-ils tous seulement conscience ? Heureusement, Cassandra pouvait compter sur Easton. Son ami de toujours, voir même son seul ami.

••••
Cassandre marche vite, et tâche de ne pas se faire remarquer. Elle n'est pas chez elle et pourtant, les mauvaises habitudes sont toujours là. Elle n'aime pas l'idée d'être le centre d'attention, ne l'est, de toute façon, jamais, et compte bien tout mettre en oeuvre pour ne pas changer les choses. Sa vie n'est peut-être pas la meilleure qui soit mais, au moins, on lui fiche la paix ... La plupart du temps. Elle est partie de chez elle quelques heures auparavant, dans l'espoir de ne plus croiser de membre de sa famille. Sans doute ne se seraient-ils même pas retournés sur son chemin, mais elle préfère tous les éviter ... Juste au cas où. Sa culpabilité a déjà pris suffisamment de place dans sa vie, elle ne peut pas se permettre de lui en laisser plus encore. Toujours est-il que, par-dessus tout, elle préfère passer du temps avec son ami de toujours : Easton. Elle serait bien incapable de restituer leur toute première rencontre, tant elle est ancienne, mais il reste son plus fidèle ami, et définitivement la personne à qui elle peut se confier en toutes circonstances et sur tous les sujets. Il est très fréquent qu'elle quitte le domicile familiale pour venir trouver refuge chez lui, ou juste pour passer du temps avec lui. Aujourd'hui, ils se sont donnés rendez-vous dans un parc situé juste à côté de chez Easton et, comme souvent, Cassandre y est la première. Ce n'est pas tant parce que le jeune homme est du genre retardataire, mais surtout parce que Cass' arrive toujours en avance ... Très en avance. Elle patiente quelques minutes, et Easton finit par pointer le bout de son nez. Aussitôt, tous les tracas de la jeune fille s'envole et un large sourire vient prendre sa place sur son visage. C'est toujours comme cela avec son ami. Il suffit qu'il soit là pour que sa journée s'illumine. Elle le serre dans ses bras, et se réinstalle aussitôt sur le banc à ses côtés. Les premières banalités échangées, Easton aborde le sujet. Amy. Sébastian. Sa famille. Elle ferme les yeux un court instant, profitant pour la énième fois de la sensation du soleil sur sa peau. En parler lui fait du bien. Surtout quand il s'agit d'en discuter avec Easton. Peut-être parce qu'elle sait qu'elle tout lui dire. Absolument tout.

‟ la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie ”

La vie de Cassandre en est presque devenue banale. Elle n'avait pas à se plaindre d'un frère trop protecteur, et même pas d'une sœur trop encombrante. Amy avait beau toujours tenté de venir vers elle, dans l'espoir, sans doute, de renouer le contact, il était juste impensable pour la cadette d'accepter un nouveau rapprochement. Elle s'en voulait trop pour ça et peut-être, d'une certaine manière, en voulait-elle aussi à Amy. Mais cela, elle ne l'avouera jamais. C'est quelque chose qu'elle gardera pour elle, pour la simple et bonne raison qu'elle est celle qui a brisé la vie de sa sœur. Pas l'inverse. Cassandre était très peinée de cette situation mais, étrangement, elle avait appris à vivre de la sorte, seule chez elle, à pleurer le soir dans son lit pour évacuer un peu, à ne pas se faire remarquer et presque ... à raser les murs. Parce qu'il y avait aussi l'oncle. Celui-là était un cas à part, aussi. Le seul à lui adresser la parole comme si elle était normale, le seul à lui accorder un tant soit peu d'attention. Plutôt que de ravir Cassandre, cela la terrifiait, et un peu plus encore en sorte de l'éviter. Il avait ce regard, cette manière aussi se s'arrêter devant sa chambre le soir, quand il passait devant, qui lui faisait deviner qu'il était dangereux. Et qu'elle devait se méfier. Elle tenta même d'en toucher un mot à sa mère qui, comme à son habitude, n'y prêta guère attention. Au contraire, même, elle la traita de folle et quitta la pièce aussitôt. N'avait-elle donc pas déjà assez brisé cette famille ? Il fallait encore qu'elle invente des histoires totalement invraisemblables ! Et ce qui devait arriva. Un soir, son oncle, n'y tenant plus, pénétra dans sa chambre, et achever de briser la jeune fille. Si seulement elle avait le choix et pouvait quitter cette famille, cette maison, cette vie ...

••••
Cassandre ferme son casier d'un mouvement brusque, resserre les nombreux livres qu'elle tient contre sa poitrine et s'éloigne, tête baissée. Elle espère ainsi passer inaperçue, comme elle a l'habitude de le faire à peu près partout, mais c'est sans compter sur Neal qui la bouscule "involontairement". Les livres tombent, et s'étalent sur le sol, devant Cassandre qui a réussi, par miracle, à rester debout. Elle a à peine bronché, en réalité. Nul doute que cela provient de l'habitude. En effet, les attaques de Neal sont devenues usuelles et même très fréquentes, il s'en donne à cœur joie depuis des années. Il a trois ans de plus qu'elle, mais cela ne les empêche pas d'être dans le même lycée. Il est en dernière année et ne tardera pas à partir, heureusement pour elle, qui termine bientôt sa toute première. Il a dû redoubler une fois, n'étant pas du tout porté sur les études. Ce n'est pas la première fois qu'ils sont dans le même établissement, puisqu'ils l'étaient déjà quelques années auparavant. Là, également, Neal avait pris Cassandre pour bouc émissaire. Il faut dire qu'il connaît bien la jeune fille, étant le fils d'amis proches de Mr et Mme Dechamps. Des histoires à son sujet, il en a entendu des masses. Et il ne la supporte tout simplement pas. Comment fait-elle seulement pour oser sortir de chez elle ? La honte ne devrait-elle pas l'enfermer dans sa chambre ? « Regarde un peu où tu vas, Cassy. » Lance-t-il, un sourire mauvais aux coins des lèvres. La jeune fille ne lui répond pas, et préfère se baisser pour récupérer chacun de ses livres. Elle ne réplique pas ou, en tout cas, plus. L'habitude. Il lui jette une énième insulte, et ne se préoccupe pas de savoir si elle s'est blessée. Elle ne pourra jamais l'être autant qu'Amy. Ce n'est pas tant qu'il prend la défense de la sœur aînée de Cassandre, qu'il ne connaît pas vraiment, mais il aime bien se moquer de Cass. C'est devenu son passe-temps favori. Et même une fois qu'il ne sera plus dans ce lycée, il a bien l'intention de profiter des quelques visites chez les Dechamps pour lui pourrir la vie. Avec tout ce qu'on lui a dit à son sujet, c'est tout ce qu'elle mérite.

‟ perdre espoir, c'était cela la liberté ”

La situation de Cassandre n'aurait sans doute pas pu être pire. Une famille qui la haïssait plus que de raison, un frère qui rejetait tout le blâme sur elle sans même en avoir conscience, et une sœur qui était trop gentille avec elle. Trop parce que, justement, cela lui donnait l'impression d'être un monstre. C'était, de toute façon, ce qu'à peu près tout le monde pensait d'elle. De Sébastian à ses parents en passant par le fameux Neal, qui lui pourrissait la vie dès qu'il en avait l'occasion. Il ne voulait pas lui foutre la paix, même si Cassandre faisait tout son possible pour ne pas lui répondre. Elle évitait même de lui parler autant que possible. A quoi bon ? Depuis toujours, il entendait des histoires - sans doute totalement fausses - à son sujet. Il ne pouvait que la détester à son tour. Il n'y avait rien qu'elle puisse lui dire pour le faire changer d'avis. Elle n'en avait pas envie, de toute façon. Il ne méritait pas qu'elle s'attarde sur son cas. Cassandre ne pouvait pas dire exactement ce qui lui faisait le plus de mal. Était-ce l'ignorance de son frère ? L'isolement dans lequel elle était mise ? Ou bien le fait que sa propre mère la haïssait au possible ? C'était encore un bien faible mot pour décrire tout cela. Sa mère faisait en sorte de ne pas la croiser, de ne pas la regarder même. Et quand elle lui adressait la parole, c'était pour l'accabler de reproches sans queue ni tête. Cassandre s'y était habituée. Mais la souffrance était toujours là, bien présente. Sa vie était loin d'être idéale, et Cassandre se sentait de plus en plus effacée. Elle ne pouvait plus supporter cette situation et l'approche de ses dix-huit ans lui semblait être un bon moyen pour trouver une solution à tout cela. Elle ne s'était pas attendue à ce que cela vienne de sa propre mère. Et encore moins à entendre de telles paroles. « Je veux que tu prennes cet argent et que tu partes. Je veux que tu quittes cette maison et que tu n'y remettes plus jamais les pieds. » Elle s'était efforcée de ne pas broncher et était montée faire ses valises. Elle ne pouvait qu'accepter cet argent. Cette solution, également. Partir. Elle en rêvait depuis toujours et même si cela ne se faisait pas dans les meilleures conditions qui soient, elle allait pouvoir commencer à vivre. Loin d'eux.
••••
« Je quitte Quertal. » Niveau délicatesse, Cassandre repassera. Elle a lâché ça comme une bombe, au beau milieu d'une discussion sans intérêt, légèrement vide de sens mais aussi très bien venue. Elle adorait plus que tout ces moments avec Easton, et elle se détestait un peu plus encore de le gâcher de la sorte. Elle aurait sans doute dû attendre un meilleur moment ou ... Le prévenir tout de suite qu'elle avait un truc important à lui annoncer. « Je ... désolée de te le dire comme ça. Je ne savais pas comment t'en parler. Et je ... » Lance-t-elle en voyant l'air dépité de son ami. Elle comprend parfaitement qu'il soit sous le choc. Ce n'est pas une annonce à laquelle il aurait pu se préparer. Et pourtant, quand elle lui a envoyé un message, une bonne heure plus tôt, lui demandant si elle pouvait passer chez lui, il se doutait que quelque chose se tramait. Oh, il est fréquent qu'elle vienne lui rendre visite sans véritable raison. Mais là, son message était très clair : elle avait un truc important à lui dire. Mais jamais, oh non jamais, il n'aurait pu se préparer à ça. « Que .. Quoi ? Quand ? » Lui demanda-t-il, abasourdi. Cassandre baisse les yeux un instant, peinée et se sentant coupable de lui annoncer ça comme ça. Et elle sait que ce sera pire encore, une fois qu'elle aura répondu à sa question. « Mon avion est dans deux heures. Je vais en Australie. » Avoue-t-elle à demi voix, en omettant, bien sûr, de préciser que sa mère était à l'origine de tout cela. C'aurait été trop d'un coup. Elle ose le regarder une nouvelle fois, mais se doute aussi qu'il ne le prendra pas mal. Bien sûr, il est forcément peiné qu'elle s'en aille comme ça, aussi soudainement. Mais il sait aussi que c'est la meilleure chose qui puisse lui arriver. Pouvoir s'éloigner de sa famille, de sa culpabilité, et de sa ville natale, ne pourra que lui être bénéfique. Et il l'accompagnera à l'aéroport, elle en est aussi certaine. De toute façon, tout est prêt, et même s'il voulait l'en dissuader, ses valises sont, elles aussi prêtes. Elles sont même dans le coffre du taxi qui l'attend devant la maison d'Easton. Partir. Son rêve. Et bien que cela l'éloigne de son meilleur ami, elle ne peut pas envisager de faire les choses autrement. Il le sait très bien.


‟ tout finit afin que tout recommence, tout meurt afin que tout vive ”

La vie à Sydney avait été fabuleuse. Enfin, Cassandre avait pu vivre par elle-même, sans avoir à se soucier du regard des autres. Là-bas, personne ne connaissait son passé, personne n'avait connaissance de tout ce qui était arrivé à sa famille, et elle en était soulagée. Elle ne raconta d'ailleurs jamais rien de tout cela. Elle n'était qu'une fille de Suisse, venue ici pour ses études et aussi pour améliorer son anglais. Elle avait d'abord pour projet de rester ici parce que tout lui plaisait, mais c'était sans compter sur le Destin qui semblait vouloir à tout prix la ramener à Quertal. Ses études déjà bien entamées, sa culpabilité mise dans un coin de sa tête, et sa nouvelle vie parfaite en tout point de vue, elle avait un stage à faire. Stage qu'on lui trouva. A Bienne. Juste à côté de sa ville natale. Et ils voulaient, en plus de cela, lui payer un appartement à Quertal ... Pouvait-elle refuser ? Assurément, non. C'était le seul moyen qu'elle avait pour terminer ses études, et cela devenait un sacré cercle vicieux. Elle n'avait pas le choix, et avait pourtant bien essayé d'envisager tout un tas d'autres possibilités. Aucune ne lui convenait, aucune ne la satisfaisait. Elle devait retourner à Quertal, que cela lui plaise ou non. Cela fait donc deux semaines qu'elle est de retour, et elle n'a pas encore trouvé le courage de retourner vers sa sœur, ou même vers son frère. Elle ne sait pas comment faire, ne sait même pas si elle doit aller vers eux. Tout cela lui paraît si compliqué.



    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Coiffeuse, mais sans clientèle pour l'instant
|statut civil| : Certaines choses pourraient changer d'ici peu!
|âge du perso| : 28

Avec qui je poste? Avec eux!

Victoria Victoria + Rick Daniel Valhia
|célébrité| : Amanda Seyfried
|crédits| : Your Design Diary
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Un imposeur (Stephan/Alexis)
|nombre de messages| : 494


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 11:24

Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche!
Je suis vraiment contente que le scénario t'es plus   a
Si tu as des questions, ne te gênes surtout pas!   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creationsbonbons.tumblr.com/

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 11:31

Merciiiii.    


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 13:43

    CASSANDRE     
                     109  109 
                 
    Bienvenue ma bestouille     (Enfin te voila    )
    & bon courage pour ta fiche (a)
    Si tu as la moindre question sur le lien, ou autre, n'hésite pas à me harceler (a)

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 17:08

  C'est Amy que je veux épouser pour avoir fait un scénario aussi parfait.   
Merciiiii.   J'hésiterai pas si j'ai des questions, mais normalement j'ai tout compris.   


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Livreur de pizza Chez Dora.
|statut civil| : En plein dilemne existentiel
|âge du perso| : 28

_______________________________
Clinging to me. Like a last breath you would breathe. You were like home to me. I don't recognize this street.Please don't close your eyes. Don't know where to look without them. Outside the cars speed by. I've never heard them until now. I know you care. I know it is always been there.
_______________________________
SALOMÉ (ma tite poule) - ALEXIS L'ATTARDÉ
|célébrité| : Sam Claflin
|crédits| : avatar: moi ; sign/profil: tumblr & moi
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Olivier, Victoria & Sonya
|nombre de messages| : 3263


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 18:46

Ça parle déjà de mariage Je serai invité au moins? x)
Bienvenue sur le forum ma petite beauté (super choix de scénario, vraiment!) Bonne chance pour ta fichette   


They say we are what we are. But we don’t have to be. I’m bad behavior but I do it in the best way. I’ll be the watcher of the eternal flame. I’ll be the guard dog of all your fever dreams. I’ll try to picture me without you but I can’t. 'Cause we could be immortals. Just not for long, for long. And if we meet forever now, pull the blackout curtains down. Sometimes the only payoff for having any faith. Is when it’s tested again and again everyday. I’m still comparing your past to my future. It might be your wound, but they’re my sutures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 18:47

J'te mets sur la liste d'attente et j'te tiens au courant.    
Merci beaucoup.  


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Livreur de pizza Chez Dora.
|statut civil| : En plein dilemne existentiel
|âge du perso| : 28

_______________________________
Clinging to me. Like a last breath you would breathe. You were like home to me. I don't recognize this street.Please don't close your eyes. Don't know where to look without them. Outside the cars speed by. I've never heard them until now. I know you care. I know it is always been there.
_______________________________
SALOMÉ (ma tite poule) - ALEXIS L'ATTARDÉ
|célébrité| : Sam Claflin
|crédits| : avatar: moi ; sign/profil: tumblr & moi
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Olivier, Victoria & Sonya
|nombre de messages| : 3263


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 19:11

  Au début de la liste d'attente au moins? Sinon, je ruine ton mariage, je t'avertis


They say we are what we are. But we don’t have to be. I’m bad behavior but I do it in the best way. I’ll be the watcher of the eternal flame. I’ll be the guard dog of all your fever dreams. I’ll try to picture me without you but I can’t. 'Cause we could be immortals. Just not for long, for long. And if we meet forever now, pull the blackout curtains down. Sometimes the only payoff for having any faith. Is when it’s tested again and again everyday. I’m still comparing your past to my future. It might be your wound, but they’re my sutures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 19:15

Moi je te promets rien, tu verras bien en temps voulu.   Non mais dis, pas de chantage.   


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Livreur de pizza Chez Dora.
|statut civil| : En plein dilemne existentiel
|âge du perso| : 28

_______________________________
Clinging to me. Like a last breath you would breathe. You were like home to me. I don't recognize this street.Please don't close your eyes. Don't know where to look without them. Outside the cars speed by. I've never heard them until now. I know you care. I know it is always been there.
_______________________________
SALOMÉ (ma tite poule) - ALEXIS L'ATTARDÉ
|célébrité| : Sam Claflin
|crédits| : avatar: moi ; sign/profil: tumblr & moi
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Olivier, Victoria & Sonya
|nombre de messages| : 3263


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 19:17

Nah mais c'pas du chantage... c'est juste que si jamais ça me prend du temps à être accepté au mariage, Alexis aura le temps de découvrir où il se trouve en me questionnant et c'est lui qui va ruiner ton mariage   


They say we are what we are. But we don’t have to be. I’m bad behavior but I do it in the best way. I’ll be the watcher of the eternal flame. I’ll be the guard dog of all your fever dreams. I’ll try to picture me without you but I can’t. 'Cause we could be immortals. Just not for long, for long. And if we meet forever now, pull the blackout curtains down. Sometimes the only payoff for having any faith. Is when it’s tested again and again everyday. I’m still comparing your past to my future. It might be your wound, but they’re my sutures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 19:56

Tout le monde me veut du mal, c'est fou quand même.    Bon, j'te mets tout en haut dans la liste, j'voudrais bien que tu viennes briser mon mariage quand même.   


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Livreur de pizza Chez Dora.
|statut civil| : En plein dilemne existentiel
|âge du perso| : 28

_______________________________
Clinging to me. Like a last breath you would breathe. You were like home to me. I don't recognize this street.Please don't close your eyes. Don't know where to look without them. Outside the cars speed by. I've never heard them until now. I know you care. I know it is always been there.
_______________________________
SALOMÉ (ma tite poule) - ALEXIS L'ATTARDÉ
|célébrité| : Sam Claflin
|crédits| : avatar: moi ; sign/profil: tumblr & moi
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Olivier, Victoria & Sonya
|nombre de messages| : 3263


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 20:05

Gentille fifille


They say we are what we are. But we don’t have to be. I’m bad behavior but I do it in the best way. I’ll be the watcher of the eternal flame. I’ll be the guard dog of all your fever dreams. I’ll try to picture me without you but I can’t. 'Cause we could be immortals. Just not for long, for long. And if we meet forever now, pull the blackout curtains down. Sometimes the only payoff for having any faith. Is when it’s tested again and again everyday. I’m still comparing your past to my future. It might be your wound, but they’re my sutures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 20:44

     


 )


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Livreur de pizza Chez Dora.
|statut civil| : En plein dilemne existentiel
|âge du perso| : 28

_______________________________
Clinging to me. Like a last breath you would breathe. You were like home to me. I don't recognize this street.Please don't close your eyes. Don't know where to look without them. Outside the cars speed by. I've never heard them until now. I know you care. I know it is always been there.
_______________________________
SALOMÉ (ma tite poule) - ALEXIS L'ATTARDÉ
|célébrité| : Sam Claflin
|crédits| : avatar: moi ; sign/profil: tumblr & moi
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Olivier, Victoria & Sonya
|nombre de messages| : 3263


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Mer 26 Mar - 22:43

MDR tu viens de me faire éclater de rire   


They say we are what we are. But we don’t have to be. I’m bad behavior but I do it in the best way. I’ll be the watcher of the eternal flame. I’ll be the guard dog of all your fever dreams. I’ll try to picture me without you but I can’t. 'Cause we could be immortals. Just not for long, for long. And if we meet forever now, pull the blackout curtains down. Sometimes the only payoff for having any faith. Is when it’s tested again and again everyday. I’m still comparing your past to my future. It might be your wound, but they’re my sutures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Jeu 27 Mar - 2:42

Citation :
Alexis aura le temps de découvrir où il se trouve en me questionnant et c'est lui qui va ruiner ton mariage



Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Jeu 27 Mar - 6:13

Tu te fais des amis à ce que je vois Comment te remercier de prendre mon scénario? En payant notre mariage?   En te laissant choisir les fleurs?   
Spoiler:
 
Pour toute interrogation sur le scénario, fais moi signe et j'accours   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Jeu 27 Mar - 8:33

    Matteo tu restes sympa avec Cassy, sinon tu auras une petite visite d'Easton 118  
    Par contre je suis CONTRE le mariage Amy/Cassandre !!!! Easton s'y opposera (c'est la faute d'Amy hihi) !  118 
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Jeu 27 Mar - 9:54

Matteo, j'me savais pas si drôle.    
Alexis, tu me fais peur.   
Amychounette, j'aiiime les réactions comme ça moué.  J'hésiterai pas et c'est plutôt moi qui devrais te remercier d'avoir fait un scénario comme ça.  Des amis, des ennemis, un peu de tout quoi.  
Eastoninet, vas-y défends-moi mon p'tit.  (par contre, wesh, tu ruines pas mon mariage   )


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Ven 28 Mar - 5:34

Citation :
Alexis, tu me fais peur.
X2


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Sam 29 Mar - 14:27

Je pense avoir terminééé.  


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Dim 30 Mar - 7:44

Je ne pouvais pas rêver d'une meilleure Cassandre, ta fiche est la perfection incarnée   Je suis impatiente de pouvoir poster avec toi!
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Dim 30 Mar - 10:30

Contente que ça te plaise.     


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Derniène année en danse / Barman au Steak-Tease
|statut civil| : cogne plus fort, je suis sourd ♥
|âge du perso| : 25

I fell in love with you cause you made me feel I fell in love with you cause you kept it real Man, you done changed up on me, you changed your flow Now I been hating on you everywhere I go No, I ain't too flawless and no, I ain't the best And no, I don't say sorry and no, I ain't perfect But I am the man, I am the man

Mes sujets:
Jackson Marya Mattou Marya+Jackson Noah Daniel
|célébrité| : Josh HOTcherson
|crédits| : vercors + Prying.Monkey
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Une timide/Un menteur (Stephan/Valéry/Lukas)
|nombre de messages| : 6633


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Dim 30 Mar - 15:57


   
Bienvenue à
Quertal !

   « Si jamais tu as besoin de couper une main à ta soeur, je suis juste ici Fais-moi signe si tu veux la noyer, la battre ou l'attacher et la laisser se faire manger par des chiens Ben quoi? C'est mignon, des chiens! Bon jeu cocotte »
   

   
Félicitations, te voilà maintenant validé(e)! Tu vois, ce n'était pas si difficile! La première étape passée, nous t'invitons à lire les différentes annexes afin de connaître les habitudes et coutumes suisses, et si ce n'est pas déjà fait, rends-toi vite ici, afin de t'imprégner des règles de notre communauté. Tu fais parti des EMMENTALER et ton personnage demeure au 69, Route des Oliviers. Si cette adresse ne te convient pas, viens faire une demande ici. C'est également ici qu'il te faudra recenser le métier de ton personnage. Pense également à créer ta fiche de liens et si tu as besoin d'un ou plusieurs scénarios, c'est par ici! Pour terminer, n'hésite pas à te rendre à la fontaine aux souhaits pour y faire un voeu, lorsque ton personnage y sera prêt!

   Au plaisir de te lire et si tu as la moindre question, n'oublie pas que le staff est à ton entière disposition.
   


Just tell me you love me Even though you don't love me
Let me see you dance I love to watch you prance Take you down another level And get you dancing with the devil Take a shot of this But I'm warning you I'm on that sh*t that you can't smell baby So put down your perfume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   Dim 30 Mar - 17:38

Merci beaucouuup.    
(et non, pas touche à Amy   )


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(cassandre) there are two kinds of people in the world, those with loaded guns, and those who dig.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Star People (1983)
» Hi people !
» Easy music for difficult people
» People are crazy
» Foster The People : Torches (2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum