AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

 Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Agent des forces spéciales
|statut civil| : Célibataire
|âge du perso| : 29
|célébrité| : Jesse Lee Soffer
|crédits| : Obsession
|pseudo/prénom| : Halstud + Laurie
|dcs| : Aucun
|nombre de messages| : 34


MessageSujet: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Lun 12 Déc - 18:54

Cela faisait à peine trois jours que Sarah avait emménagé chez lui, et Jayden avait déjà du mal à la quitter le matin pour aller travailler. Cette fille était parvenue à le rendre dépendant à elle. Lui qui craignait de se lancer dans une histoire à long terme, de crainte de souffrir comme autrefois, elle était venue tout bousculer dans sa vie. Un jour célibataire et seul, le lendemain en couple et futur papa, Jayden s'était finalement fait à cette vie et la cohabitation se passait à merveilles. Pourtant, ils étaient déjà parvenus à se disputer pour des bêtises mais s'étaient tout aussi vite rabibochés. Jayden poursuivait ses travaux sous le regard expert de Sarah qui lui donnait son avis bien tranché. Jayden l'imaginait déjà bien ronde dans sa petite salopette tachée de peinture qu'elle aimait porter  pour l'aider dans ses travaux. La jeune femme avait son petit caractère mais il faisait tout son charme. Il avait néanmoins abandonné le coté droit du lit, pour le laisser à la jeune femme et avait adopté non sans mal le coté gauche. Ils formaient désormais un parfait petit couple, la photo de la première échographie de leur bébé accrochée sur le frigo de la cuisine, bien voyante, comme un petit rappel qui soufflait "Eh... Dans  un peu moins de neuf mois je serai là. Profitez bien de vos dernières grasses matinées !" Il était si petit et pourtant si reconnaissable. Jayden ne pouvait s'empêcher de sourire bêtement à chaque fois qu'il se servait dans le frigo ...
Jayden imaginait sans mal Sarah pester sous le perron de la maison. Il était en retard, involontairement c'était certain, mais il était tombé dans les bouchons, malheureusement. Il se garait rapidement en pilant sur le tarmac avant de grimacer. "Désolée Bé. Y'a foule sur la route. J'étais coincé dans les travaux. On va arriver à l'heure c'est promis." Lui dit il, comme pour se faire pardonner avant de lui voler un doux baiser. Il démarrait tout aussi rapidement et empruntait les petites routes peu fréquentées pour arriver à l'hôpital sans encombre. Il était assez nerveux lorsqu'il s'installait dans la salle d'attente, entouré de toutes ces femmes dont l'évolution de leur grossesse différait. Sa jambe tremblait nerveusement tandis qu'il frottait ses mains moites. C'était l'inconnu le plus total. Lorsqu'il entendit finalement le prénom de Sarah, Jay relevait la tête et suivit la jeune femme dans la salle d'examen. C'était froid comme atmosphère mais il ne s'attendait pas à plus venant d'un hôpital. Aidant Sarah à prendre place sur la table d'examen, il tournait les yeux pour ne pas observer le médecin examiner Sarah de façon assez intime. Il connaissait son intimité, mais voir quelqu'un y porter une telle attention le mettait très mal à l'aise ... Il posait alors le regard sur le moniteur une fois que les premières images apparurent. Il se penchait alors avec curiosité et plissait les yeux avec concentration pour visualiser leur bébé. Il vit alors un petit point que le médecin agrandit avant de prendre quelques mesures. Il allait bien, c'était le plus important. Taille normale, coeur bien formé. D'ailleurs, Jayden fut surpris lorsque le médecin allumait le son, leur permettant d'entendre sans aucun mal les battements rapides du coeur de leur bébé. Un énorme sourire illuminait aussitôt le visage du jeune homme qui se penchait sur Sarah pour l'embrasser doucement. Dieu qu'il était fier comme un paon.

Jayden était encore sous le choc après la première échographie du bébé, mais il conservait néanmoins de parfaits souvenirs. Pourtant, il n'avait pas d'autre choix que d'abandonner la jolie brune dans le lit, ce matin encore. Il partit alors s'habiller avant de retourner dans la chambre, voyant la jeune femme à moitié éveillée. "Bé. Je m'en vais travailler. Ne force pas trop en faisant tes cartons, je ne te le répèterai jamais assez. Je passerai te chercher. A tout à l'heure." Murmurait il avant de l'embrasser doucement. Il enfilait alors sa veste et partit travailler aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Infirmière
|statut civil| : En couple
|âge du perso| : 30
|célébrité| : Sophia Bush
|crédits| : toxicheart
|pseudo/prénom| : .
|dcs| : non
|nombre de messages| : 41


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Lun 12 Déc - 20:36

Cela faisait maintenant trois jours que Jayden était venu me voir, me disant qu’il était prêt à assumer ce bébé avec moi. Trois jours que je me sentais à nouveau vivre normalement. Trois jours que je vivais chez Jayden. Le jeune homme semblait impatient de commencer les quelques travaux nécessaires, et il ne s’était pas fait prier pour commencer d’ailleurs. Avec mon aide. Oui car je n’aimais pas rester sans rien faire. J’y allais doucement, mais j’aidais à ma manière. Et puis vivre avec Jayden était vraiment génial, on s’entendait surtout. Enfin presque, parfois on était en désaccord mais ça ne durait jamais longtemps. Tout était donc parfait, j’en étais même arrivé à oublier que j’allai devoir parler à Ryan, pour le moment plus rien ne comptais à part Jayden. Bon, tout était parfait excepté ces nausées matinales qui me faisaient encore des petites misères le matin. Mais ça finirait par passer, je devais prendre mon mal en patience. Aujourd’hui, j’avais rendez-vous à l’hôpital. J’avais prévenu de mon changement de décision, et le rendez-vous s’était donc transformé en une échographie. Et par chance, j’avais réussie à prendre ce rendez-vous après les heures de travail de Jayden. D’ailleurs il était l’heure, et Jay n’était toujours pas rentré. Alors je commençais à m’impatienter. Je m’étais préparé, je n’attendais que lui, à un tel point que j’en étais même venu à l’attendre mais dehors. C’est un moment plus tard que Jayden arriva, s’excusant d’être en retard, il avait été pris dans des travaux. « J’espère pour toi qu’on sera à l’heure… » dis-je d’un air faussement menaçant. Oui, ce genre de rendez-vous ça ne se reporte pas comme ça, il fallait donc être à l’heure. Heureusement ce fut le cas. J’étais un peu nerveuse, tout comme Jay. Je voyais ses femmes avec un ventre arrondi, et je me disais que d’ici quelques mois, moi aussi je serais comme ça. Et quand ce fut mon tour, j’entrai dans le cabinet suivit de Jayden. Et très vite, on put voir notre enfant à l’écran, et même entendre son petit cœur battre. C’était merveilleux. Je portais la vie en moi et j’avais encore un peu de mal à l’imaginer. J’avais été très émue lors de cette première échographie mais aussi soulagée de savoir que tout allait parfaitement bien.

Ce matin, j’avais vaguement entendu Jayden quitter le lit. Et un moment plus tard, je l’entendis revenir dans la chambre. J’ouvris alors doucement les yeux quand le jeune homme vint me dire qu’il allait travailler avant de me dire de ne pas trop forcer en faisant les cartons. Je trouvais cela touchant la façon dont il pouvait s’inquiéter. « Hey…D’accord. Oui promis je ferais bien attention. A tout à l’heure, tu me manque déjà… » dis-je en le laissant ensuite partir travailler. Et après le départ de Jayden, je n’avais pas tardé à me lever. Ce matin les nausées semblaient avoir décidé de me laisser tranquille, alors j’en profitais pour aller prendre un verre de jus d’orange bien frais. J’avais ensuite été prendre une douche, et tout en m’habillant je m’étais étonné à observer mon ventre pendant quelques minutes et un large sourire se dessina sur mon visage. J’avais fait un peu de rangement, et ensuite dans l’après-midi je m’étais rendu à mon appartement.

Cela faisait à peine cinq minutes que j’étais rentré chez moi, j’entendis quelqu’un entrer. Je fus surprise en voyant Ryan. « Ryan !? » ce dernier me regarda alors longuement « Oui, c’est bien moi ! » je fronçai alors légèrement les sourcils « Mais tu ne devais pas rentrer avant demain » « Surprise ! » dit-il en se rapprochant de moi pour m’embrasser. Baiser auquel je mis très vite un terme. Alors là j’étais mal, très mal. « Je ne voulais rien te dire, je voulais te faire la surprise. Mais je suis vanné, je vais aller prendre une douche et après on pourra profiter tous les deux » dit-il en me faisant un clin d’œil. Je laissai alors Ryan prendre une douche et c’est une bonne quinzaine de minutes plus tard, que je l’etendis m’appeler « Sarah !! », surprise je montai les escaliers pour aller à l’étage de l’appartement, là où se trouvait la salle de bain et la chambre, « Qu’est-ce qu’il y a ? » dis-je en venant vers lui. Et ce que je vis me glaça le dos. Ryan tenait dans ses mains l’emballage du test de grossesse que j’avais fait il y a de cela presque une dizaine de jours. « Tu es enceinte !? » Je ne pouvais que dire la vérité « Oui… » « Quoi !? Et pourquoi tu ne me l’a pas dit ? Depuis quand ? » « Tu n’étais pas là… » non quand je l’avais appris il n’était pas là, il n’avait pas été là quand il avait été conçu d’ailleurs. « Et alors ? Tu attendais quoi pour me le dire !? Et puis un bébé Sarah m*rde ! Tu te rends compte de ce que ça veut dire ? Et mon travail tu y a pensé ? Je pensais que tu faisais attention ! Alors depuis quand ? » dit-il en haussant le ton. « Ca fait à peu près trois semaines… » Ryan soupira longuement, mais pas plus d’une minute après, son teint changea radicalement « Trois semaines ? Mais c’est impossible ! J’étais en voyage d’affaire à ce moment-là » Alors là j’étais très mal. Je ne répondis rien, baissant juste la tête, presque honteuse. « C’est pas possible Sarah ! Tu n’as pas osé faire ça ? Qui ? Qui est le père de ce bébé Sarah ? » demanda Ryan en s’approchant vivement de moi. « Jay… » dis-je d’une toute petite voix. « Jay ? Jayden ? Mon frère ? » Et pour toute réponse j'acquiesçai en silence. Et ce fut un choc lorsque je sentis la main de Ryan venir s'écraser sur ma joue. Je venais de recevoir une claque monumentale de sa part. Surprise je portai doucement ma main sur mon visage en regardant Ryan. Et ce dernier redescendit au rez-de-chaussé sans un mot.

Profitant d'être seule, j'attrapai, d'une main tremblante, mon téléphone pour appeler Jayden. mais rien, je tombai sur sa messagerie au bout de quatre sonneries. Mais que faisait-il ? N'avait-il pas son portable sur lui ? J'attendis une petite minute avant de réessayer, mais toujours rien. Alors je redescendis, mais ce ne fut pas une bonne idée. car en me voyant Ryan commença de nouveau à crier, à me faire des reproches. Alors moi aussi je lui dis ce que j'avais sur le cœur. Que je e sentis seule, qu'il ne m'aimait pas, que j'avais l'impression d'être une simple poupée, un jouer pour lui.  Et que c'est Jayden que j'aimais. Mais mes paroles ne plurent pas du tout à Ryan qui vint m'attraper par le bras, le serrant si fort que je lui demandais d'arrêter. Je le poussai alors, et montai à l'étage pour aller dans la chambre. Ryan était hors de lui, il me faisait peur. Mais je n'eu pas le temps d'aller dans ma chambre que Ryan me rattrapa, et la dispute ne cessa pas. Si bien qu'au bout d'un moment je décidai de partir. « Où est-ce que tu vas !? Je n’ai pas terminé Sarah ! » « Je m’en vais, je n’ai plus rien à te dire ! » « Non tu restes là ! » me dit-il en m’attrapant à nouveau « Ryan, arrêtes ! » dis-je en essayant de me dégager de son emprise.  « Qu'est-ce que tu vas faire ? Le rejoindre hein, c'est ça !? Vous me dégoutez tous les deux ! Mon propre frère, tu n'as pas honte !? Allé, va y va le rejoindre ! » dit-il en me criant dessus et en me poussant vers les escaliers. Mais je n'eu pas le temps de me rattraper, je chutai assez violement dans les escaliers. Une quinzaine d'escaliers, avant de me retrouver par terre, allongé. Je grimaçai légèrement, j'avais mal. Mal un peu partout, mais surtout au niveau du ventre. Je tentait alors de me relever, mais je peinais à le faire. Alors que Ryan lui descendait les escaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Agent des forces spéciales
|statut civil| : Célibataire
|âge du perso| : 29
|célébrité| : Jesse Lee Soffer
|crédits| : Obsession
|pseudo/prénom| : Halstud + Laurie
|dcs| : Aucun
|nombre de messages| : 34


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Mar 13 Déc - 8:54

L'affaire sur laquelle Jay travaillait était pour le moins moralement difficile à affronter. La torture et le meurtre de trois enfants de moins de dix ans, cela n'avait rien de réjouissant. Jay s'était plongé corps et âme dans cette affaire pour trouver le coupable au plus vite et lui faire regretter son geste impardonnable. Il avait bien envie de tomber face à lui pour lui faire sentir la douleur qu'il avait volontairement infligé à ces enfants sans l'ombre d'un remord. En vérité, Jay avait travaillé très dur sur ce cas qu'il tenait à résoudre par lui même, histoire aussi de prouver qu'il avait sa place dans l'unité. Néanmoins en se plongeant dans cette affaire il en avait presque délaissé son portable qu'il ne sentait pas vibrer dans sa poche avant droite. Jay avait passé la journée le nez dans les papiers, examinant les preuves les unes après les autres avant de prendre un café. Il était même parvenu à sauter le repas de midi, chose qui ne lui arrivait jamais lui qui avait une horloge biologique parfaitement à l'heure ... Ce ne fut que sur le coup des quinze heures qu'une intuition lui soufflait de relever son téléphone, comme une espèce de prémonition. C'est en déverrouillant son portable que Jay s'aperçut avoir manqué plusieurs appels de Sarah dont un avec un message vocal qu'il écoutait aussitôt. En entendant les cris masculins sans entendre la voix de Sarah, Le sang de Jay ne fit qu'un tour. Ryan était rentré plus tôt que prévu. Délaissant ses dossiers, Jay enfilait sa veste avant de courir à sa voiture "Sarah a un problème" avait il eu le temps de souffler à son équipier avant de démarrer à fond. Il ne lui fallut que trois petites minutes pour rejoindre son logement alors qu'il lui en fallait habituellement dix. Sans même prendre le temps de frapper pour s'annoncer, Jay entrait dans la maison avant de voir Sarah au sol, peinant à se lever et Ryan tourner autour comme une bête éprise de culpabilité "Jay c'était un accident ... Je ne voulais pas qu'elle tombe... " s'était il défendu. Jay serrait les dents en aidant Sarah a se relever. "Ça va ?! Tu as mal quelques part ?!" Demandait il, son regard trahissant sa peur. Il espérait qu'elle lui réponde que tout allait bien mais il savait à son expression que ce n'était pas le cas. Il sortir alors son portable et demandait une ambulance en urgence, donnant par ailleurs son nom pour accélérer les choses. Jay préférait ne pas prêter attention à Ryan pour le moment. Sarah avait bien trop besoin de lui en ce moment "Tour va bien se passer... l'ambulance arrive " dit ils avant de voir les feus bleus arriver quelques minutes après. Les secours embarquèrent Sarah aussitôt tandis que Jay montait à ses côtés. Délaissant sa voiture avant d'envoyer un message à son équipier pour qu'il récupère sa voiture dans la journée. Il ne comptait pas retourner travailler. Sarah avait beaucoup plus besoin de lui. Et puis elle était prioritaire désormais.

Arrivés à l'hôpital, Jay se hâtait de prévenir qu'elle était enceinte afin de s'assurer que le bébé allait bien. Ils emmenèrent alors Sarah passer des radios de sa cheville, protégée par un tablier de plomb pour protéger le bébé des rayonnements néfastes de la radio. Pendant ce temps, Jay tournait comme un lion en cage dans LaSalle d'attente. "Jay ... ?! Elle ... Elle va bien ?! Elle n'a rien de grave ?!" Demandait Ryan qui venait de faire son apparition dans son dos. Les lèvres pincées de colère, Jay l'attrapant par le col et le collait contre le mur d'une force enragée avant de lui asséner un premier coup de poing suivit d'un deuxième avant qu'un agent de la sécurité ne les sépare "Ne t'approche plus jamais d'elle. Jamais. Ni de moi. Tu es mort à mes yeux. Si elle a le moindre problème elle ou mon bébé, je te jure que je te tuerai de les mains tu as compris ?!" Lâchait il avant d'être emmené dans la chambre de Sarah où il attendait son retour en se calmant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Infirmière
|statut civil| : En couple
|âge du perso| : 30
|célébrité| : Sophia Bush
|crédits| : toxicheart
|pseudo/prénom| : .
|dcs| : non
|nombre de messages| : 41


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Mar 13 Déc - 17:41

En allant chez moi pour prendre quelques affaires, je n’avais pas du tout pensé que j’aurai le droit à la visite surprise de Ryan. Oui il était rentré plus tôt que prévu, et comme d’habitude il n’avait pas prévenu. Et bien vite, tout avait dérapé. Ryan était tombé sur la boite, l’emballage du reste de grossesse que j’avais fait. Le moins que l’on puisse dire c’est que cette nouvelle ne le réjouissait pas du tout. Mais pire encore, Ryan avait vite compris que cet enfant ne pouvait pas être de lui. Ce n’était pas bien compliqué, il suffisait juste de calculer pour se rendre compte qu’il n’était pas en ville au moment où j’étais tombé enceinte. Et bien évidement Ryan avait très mal pris la nouvelle. Il n’était pas ravi de savoir que j’étais enceinte et encore pire de savoir que l’enfant n’était pas de lui. J’avais essayé de contacter Jayden, deux fois, mais je n’avais pas eu de réponse. Et voyant que la situation était en train de dégénérer je voulu quitter l’appartement. Mais Ryan était véritablement hors de lui, et en se montrant assez brutal avec moi, il me fit chuter dans les escaliers. Je dévalai alors une quinzaine de marches d’escaliers, et une douleur terrible me prit au niveau du ventre. A un tel point, que je peinais à me relever. Ryan descendit alors les escaliers s’exclamant qu’il n’avait pas fait exprès. Et ce fut à ce moment que j’entendis quelqu’un arriver, il s’agissait de Jay. Ce dernier vint vers moi me demandant si ça allait et si j’avais mal quelque part. Mais non ça n’allait pas et rien que mon regard en disait long. Alors Jayden appela une ambulance et cette dernière fut rapidement là.  On m’emmena alors, direction l’hôpital. J’avais mal à la cheville gauche, et les médecins l’avaient tout de suite remarqué. Mais une fois dans l’ambulance, je commençai à grimacer légèrement « J’ai mal au ventre… » dis-je un peu paniquée. Oui sur le coup j’avais ressenti une douleur générale, mais depuis quelques secondes c’est au ventre que la douleur se faisait le plus ressentir. Je pris alors la main de Jay, comme pour tenter de me rassurer.

Une fois arrivés à l’hôpital, je fus emmené pour passer des radios de la cheville. Mais la douleur au ventre ne cessait pas, alors rapidement on me fit passer d’autres examens complémentaires. On me donna quelque chose pour la douleur mais sans m’en dire plus. J'étais inquiète, on ne m'avait rien dis de plus mais pourquoi ? On m'avait immobiliser la cheville avec une atèle avant de m'emmener dans une chambre, et Jayden était là. « Jay ! » dis-je heureuse de le voir ici, mais aussi encore très inquiète. D'ailleurs l'infirmière nous dit « Le médecin va venir vous voir d'ici quelques minutes  » et sur ces mots elle quitta la pièce, nous laissant seuls Jay et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Agent des forces spéciales
|statut civil| : Célibataire
|âge du perso| : 29
|célébrité| : Jesse Lee Soffer
|crédits| : Obsession
|pseudo/prénom| : Halstud + Laurie
|dcs| : Aucun
|nombre de messages| : 34


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Mar 13 Déc - 18:50

Jayden fulminait mais surtout, il culpabilisait. Il s'était tellement plongé dans cette affaire qu'il en avait délaissé son portable, et il avait l'intime conviction que s'il avait répondu au téléphone directement, rien de tout cela ne serait arrivé. Il s'en voulait profondément. Au fond, il était comme son frère. Un acharné du travail et par sa faute, Sarah était allongée sur un lit d'hôpital. Jayden relevait le regard en voyant Sarah arriver. Il se penchait sur elle pour l'embrasser et caresser son visage. "Je suis désolé de ne pas avoir été là avant Sarah... Je suis comme lui. J'étais plongé dans le travail. Je suis vraiment désolé... Vraiment désolé." Dit il en soupirant longuement. Il s'en voulait tellement. Le jeune homme caressait sa main avec douceur avant de voir le médecin arriver peu après. Il se redressait et observait le médecin. "Bonjour, je suis le Docteur Hawkins. Je viens de consulter vos radios et vous avez une fissure au niveau de la cheville. On a immobilisé votre pied, il n'y a pas besoin de poser de plâtre, l'immobilisation suffira mais vous ne devrez pas forcer sur votre pied. " Dit il avant de la regarder. Jay observait Sarah et esquissait un léger sourire pour la faire rire un minimum. "Avoue, tu l'as fais exprès pour que je sois aux petits soins pour toi toute la journée, Mmh." Lâchait il en riant longuement. Il embrassait tendrement sa joue "Je prendrai soin de toi ma puce. C'est promis. Je vais prendre quelques jours de congé. J'en ai à récupérer et ça ne nous fera pas de mal" Dit il en caressant sa main. Jayden se redressait vers le médecin "Et le bébé ?!" Le médecin les observait de nouveau et adoptait un regard plus terne. "Nous avons réalisé divers examens et une échographie... Cette dernière a relevé que le coeur du bébé ne battait pas. Je suis désolé mais nous allons devoir procéder à un examen pour vider votre utérus au plus vite, pour ne pas risquer de complications. Je suis désolé " Dit il avant de s'effacer pour laisser Jayden et Sarah seuls dans la chambre. Jay grimaçait et se retenait de hurler de mal. Sarah quand à elle s'était laissée aller à ses larmes. Jayden n'éprouvait que plus de culpabilité qu'avant. Il s'allongeait dans le lit et serrait Sarah dans ses bras, les yeux brillants d'émotions. Il était ravis de devenir papa et désormais il avait tout perdu. Par sa faute. "Je suis désolée ... Je te demande pardon Sarah..." Murmurait il en caressant ses cheveux. Il passait une main sur ses yeux pour essuyer ses larmes parce qu'il avait beau être fier, perdre son bébé le touchait profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Infirmière
|statut civil| : En couple
|âge du perso| : 30
|célébrité| : Sophia Bush
|crédits| : toxicheart
|pseudo/prénom| : .
|dcs| : non
|nombre de messages| : 41


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Mar 13 Déc - 19:47

Une infirmière venait de me conduire en chambre. Et je fus heureuse et soulagée de voir que Jayden était là. Ca me faisait du bien de le voir. Surtout dans une telle situation. Ce dernier vint alors se pencher pour m’embrasser et avoir un geste tendre envers moi, me disant qu’il était désolé de ne pas avoir été là avant. Qu’il était comme son frère. « Non, ne dis pas ça Jay…Ce n’est pas vrai. Moi, je n’aurai pas dû aller là-bas, j’aurais du t’attendre… » Mais bon ce qui était arrivé était arrivé, on ne pouvait pas revenir en arrière malheureusement.

Et quelques minutes plus tard, le médecin arriva. Il se présenta et évoqua le problème de ma cheville, une fissure. Du coup pas de plâtre mais une atèle pour immobiliser la cheville quand même. J’écoutai donc attentivement ce que le médecin disait. Et les remarques de Jay me firent sourire. Il voulait sans doute un peu me faire sourire, et c’était réussi. Et quand Jayden m’annonça qu’il allait prendre quelques jours de congés, je lui adressai un léger sourire « Oui, d’accord » et cela me faisait plaisir de savoir qu’on allait passer du temps ensemble. Jayden demanda alors pour le bébé, il venait de me devancer, car c’est exactement la question que j’allai poser au médecin. Mais bien vite l’atmosphère changea. Le médecin venait de nous annoncer une terrible nouvelle. Je n’arrivais pas à y croire. Ou plutôt je ne voulais pas y croire. Mon bébé, notre bébé. Le médecin quitta la pièce sans même que je m’en rende compte. Je restai silencieuse, laissant les larmes glisser le long de mes joues sans retenue. Le regard dans le vide, je sentis à peine Jay venir s’allonger près de moi. Et c’est seulement en sentant ses bras me serrer contre lui que je vins me blottir contre lui, craquant complètement face à cette terrible nouvelle. Jayden me demandait pardon, mais ce n'était pas sa faute. « C'est pas ta faute... » murmurai-je doucement avec un peu de mal. « C'est ma faute... » puis j'ajoutai tout de suite après toujours d'une petite voix à peine audible « C'est la sienne...» et bien entendu là je parlais de Ryan. Oui je lui en voulais énormément. Plus que ça même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Agent des forces spéciales
|statut civil| : Célibataire
|âge du perso| : 29
|célébrité| : Jesse Lee Soffer
|crédits| : Obsession
|pseudo/prénom| : Halstud + Laurie
|dcs| : Aucun
|nombre de messages| : 34


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Mer 14 Déc - 8:37

La vie ne tient qu'à un fil. Jayden était parfaitement bien passé pour le dire. Un simple fil qui menaçait de casser à chaque instant. Jayden était terriblement abattu. Son bébé. Il l'avait mal accepté mais finalement cet enfant avait fait naître en lui un profond désir de paternité. Désir avorté désormais. Ce n'était plus qu'un rêve inaccessible. Jayden était fou de rage et de colère. Il était fou de tristesse aussi. Néanmoins pour Sarah il se devait de rester fort. Il allait devoir la soutenir plus que jamais désormais.  

Allongé dans le lit, Jayden était resté silencieux,  il caressait doucement le dos de Sarah a qui les infirmières avaient administré un calmant pour apaiser ses larmes. Elle s'était finalement endormie dans ses bras épuisée et terrassée par la tristesse. Jayden s'était finalement décalé, pour quitter le lit un instant le temps de prendre un peu l'air. Sarah était en sécurité et elle dormait. Il ne voulait pas qu'elle assiste à sa peine alors que elle souffrait déjà le martyr. Jay partir alors dans les couloirs de l'hôpital. Il s'arrêtait devant la pouponnière. Celle qui abritait une dizaine de bébés en pleine santé et endormis. Une grimace se glissait sur son visage tandis qu'il partait pour s'isoler dans les toilettes non loin de la. Appuyé contre l'évier, Jay se regardait une seconde avant de fondre en larmes et de se laisser glisser contre le mur pour finalement s'asseoir au sol. Son propre frère venait de briser tout l'avenir qu'il s'était imaginé en une fraction de seconde.

Jay restait une bonne demi heure assis de cette façon avant de se relever et de se rendre un peu présentable. Il partir alors chercher de quoi manger pour Sarah pour faire bonne figure mais il savait d'avance qu'elle ne mangerait rien. Lui non plus d'ailleurs. Il retournait alors en chambre et s'installait dans le fauteuil jusqu'au réveil de la jolie brune. Il avait peur que son réveil ne soit d'autant plus traumatisant. Les médecins vinrent durant son sommeil pour emmener la jeune femme réaliser l'examen qui retirerait définitivement le foeteus de son utérus. Ils profitaient qu'elle soit endormie pour ne pas avoir à lui administrer de nouveaux médicaments. Ce n'est qu'une heure plus tard que Jay retrouvait Sarah toujours endormie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Infirmière
|statut civil| : En couple
|âge du perso| : 30
|célébrité| : Sophia Bush
|crédits| : toxicheart
|pseudo/prénom| : .
|dcs| : non
|nombre de messages| : 41


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Mer 14 Déc - 9:24

J’étais vraiment mal. Et dire qu’après la nouvelle de cette grossesse j’avais voulu y mettre un terme. Peut-être que ce qui m’arrivait était là pour me punir ? Me punir d’avoir voulu une telle chose. Mais ce n’était pas la faute de Jayden, je ne lui en voulais pas. Je m’en voulais à moi d’avoir été là-bas, mais aussi à Ryan. Oui je lui en voulais énormément, je ne voulais plus jamais le voir. Dans les bras de Jayden, mes larmes ne cessaient de couler encore et encore. Le fait de savoir qu’on portait la vie en soit était formidable, mais maintenant de savoir que je n’avais pas réussi à aller au terme de cette grossesse, je n’avais pas réussi à protéger mon bébé, était une douleur destructible. Si bien, qu’au bout d’un moment une infirmière était venue m’administrer un calmant afin de m’apaiser. Car je n’étais pas dans un bon état que ça soit physiquement ou moralement. Et c’est ainsi, toujours dans les bras de Jayden que je finis par m’endormir.

Mes paupières étaient lourdes, j’avais l’impression d’être nauséeuse. Je fis un énorme effort pour ouvrir doucement et difficilement les yeux. J’étais toujours dans cette chambre d’hôpital. Et en tournant légèrement le visage je vis que Jay était encore là. « Jay… » dis-je d’une petite voix. Mais alors que je voulu bouger légèrement je sentis une gêne au niveau de ma main. Je posai alors le regard dessus et vis que j’étais perfusé, le tout étant relié à une potence à côté du lit. Mais je n’avais pas cela tout à l’heure. « Qu'est-ce que c'est ? » et puis soudainement, je compris. Cette perfusion était là pour éviter une quelconque infection. Ce qui signifiait que le médecin avait pratiquer l'intervention pour vider mon utérus. Alors sans même que Jay réponde j'ajoutai « Ils ont déjà pratiqué l'intervention ? Mais on ne m'a rien dis à l'avance, ils n'avaient pas le droit ! » Oui le médecin m'avait prévenu tout à l'heure, mais n'avait rien dit de plus quand au moment où ça allait se faire. Se réveiller et comprendre qu'on avait pratique une intervention sur vous, c'est assez déstabilisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Agent des forces spéciales
|statut civil| : Célibataire
|âge du perso| : 29
|célébrité| : Jesse Lee Soffer
|crédits| : Obsession
|pseudo/prénom| : Halstud + Laurie
|dcs| : Aucun
|nombre de messages| : 34


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Sam 17 Déc - 0:31

Sarah semblait tellement mieux endormie. Elle semblait paisible. Ce n'était rien à côté de l'état dans lequel elle allait se mettre à son réveil. A force, Jayden savait parfaitement qu'elle allait s'énerver à son réveil car les médecins auraient procédé à l'opération pour laquelle Jayden avait donné son consentement, parce que oui, ils venaient de perdre leur bébé. Mais Sarah prenait un risque en conservant le foetus mort dans son utérus. Stérilité, Septicémie et on en passe... Après mure réflexion, Jay avait donné son autorisation de procéder à l'opération durant son sommeil. Il avait perdu son bébé, mais il refusait de prendre le moindre risque pour Sarah et il assumerait si elle lui en voulait à mort. Le jeune homme regardait à travers la fenêtre en attendant le réveil de Sarah qui ne se fit pas beaucoup attendre. Jay observait la jeune femme qui s'énervait peu à peu en comprenant l'intervention qui venait d'être réalisée. Jay s'approchait et s'assit sur le bord du lit en prenant sa main. Il baissait le regard un instant. "Calme toi Sarah... C'est moi qui les ai autorisés. Je leur ai donné mon accord pour procéder à l'opération." Murmurait il alors que le silence de la jeune femme se faisait pesant. Il relevait alors le regard vers elle, un regard ému et sincère. "Je les ai autorisé parce que tu courrais un risque pour ta santé. Stérilité, septicémie. On vient de perdre un bébé. C'est hors de question que je te perde toi. C'est déjà assez dur, alors je n'ai pas souhaité que tu prennes des risques et que je te perde toi aussi. Je suis désolé ... Je supporterai pas de te perdre toi." Murmurait il doucement, mais sincèrement. Ses yeux brillaient d'émotion tandis qu'il frottait ses yeux. "J'assume cette décision. Tu as le droit de me détester. Mais moi je t'aime trop pour te perdre." Dit il en continuant de caresser ses doigts. "Je vais aller te chercher des affaires à la maison... Je reviens tout de suite" Dit il, bien qu'il comptait bien prendre son temps pour souffler sans que la jeune femme ne soit témoin de son craquage. Quand à Ryan, il allait payer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Infirmière
|statut civil| : En couple
|âge du perso| : 30
|célébrité| : Sophia Bush
|crédits| : toxicheart
|pseudo/prénom| : .
|dcs| : non
|nombre de messages| : 41


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Sam 17 Déc - 10:19

Je venais de me réveiller, mais je me rendis compte assez vite, assez brutalement que le médecin avait déjà procédé à l’intervention. J’étais en colère, comment avaient-ils pu faire cela sans me demander clairement avant ? Jay vint alors s’asseoir au bord du lit, prenant ma main dans la sienne il me demanda tout d’abord de me calmer avant de m’avouer que c’est lui qui avait donné l’autorisation. Vraiment ? Je restai silencieuse face à cet aveu. Jay se justifia alors sur son geste, m’expliquant qu’attendre c’était prendre un risque pour ma santé. C’est vrai, mais j’étais tellement déçue, triste, en colère avec la perte de notre bébé que je ne pensais pas à moi. C’était le cadet de mes soucis actuellement. J’écoute alors attentivement Jay continuer à parler, et je retiens mes larmes, du moins au mieux. Je serrai alors la main de Jay dans la mienne. Je sentais la colère descendre petit à petit. Il est vrai que je n’aurais pas pu rester ainsi des jours et des jours, il y avait trop de risques. Et je le savais, j’étais infirmière. « Je ne te déteste pas...C'est juste que...je ne pensais pas que ça irait si vite.. » dis-je dans un léger souffle. Puis Jayden m’annonça qu’il allait aller me chercher quelques affaires, « D’accord, fais vite s’il te plaît.. » oui je n’avais pas envie de rester trop longtemps seule.

Une fois Jayden partit, je laissai couler quelques larmes. Comment faisait-il pour garder la face ainsi ? Ou alors est-ce qu’il attendait d’être loin de moi pour craquer ? Je dû m’assoupir encre un peu, encore un peu sous l’effet de l’anesthésie. Et une fois de nouveau réveillé, je redressai le haut du lit afin d’être assise. J’en avais assez d’être allongé. Et si je n’avais pas la cheville dans un si mauvais état, je me serais déjà mis debout, tant je détestais être là. Une infirmière m’emmena de quoi manger un peu. Quelque chose de léger, car après une anesthésie il était déconseillé de faire un grand repas. Elle m’emmena alors un plateau, avec un yaourt, un fruit, et quelques biscuits sec. Mais je n’avais touché à rien, lui disant de laisser le plateau sur la table de chevet. Je n’avais pas faim. J'attendais patiemment que Jay revienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Agent des forces spéciales
|statut civil| : Célibataire
|âge du perso| : 29
|célébrité| : Jesse Lee Soffer
|crédits| : Obsession
|pseudo/prénom| : Halstud + Laurie
|dcs| : Aucun
|nombre de messages| : 34


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Dim 18 Déc - 20:27

Jayden avait n'avait pas hésité une seconde à autoriser les médecins à procéder à l'opération. Il voulait Sarah en pleine santé au plus vite. Néanmoins il s'attendait à cette réaction de sa part. Il se doutait qu'elle avait lui en vouloir. Il l'avait fait par amour seulement. Jayden était touché par cette perte. Il était sincère dans ses mots. Le jeune homme hochait doucement la tête en réponse à ses mots et partit peu après. Il avait besoin de décompresser pour ne pas craquer devant elle. Elle était suffisamment affectée comme cela. Elle ne supporterait décemment pas qu'il craque à son tour. Jayden partit alors à pied faire un tour en ville. Il marchait sans trop savoir ou aller. Il rejoignit alors son domicile où il préparait un sac pour la jeune femme avant de reprendre la route. Il avait mis un peu de temps avant de faire son retour dans la chambre d'hôpital de la jeune femme, où il affichait un regard vide. Il posait alors le sac et s'assit dans le fauteuil en observant le repas de la jeune femme "Mange un peu Sarah " Dit il avec un ton qui se voulait ferme. Il fallait qu'elle fasse attention à elle désormais et ce même si elle ne portait plus la vie en elle... Lui même n'avait rien mangé, mais autant faire croire que si... Jayden observait la fenêtre silencieusement. Il n'avait rien à dire... Il entendit néanmoins quelqu'un frapper à la porte avant de voir Ryan passer la tête "Je voulais juste m'excu..." Il n'eut pas le temps d'en dire plus que Jayden l'attrapait par le col avant de lui mettre un coup de poing. Il lui en voulait comme jamais, c'était certain. Il finit par le relâcher pour ne pas se montrer violent devant Sarah "Jay, Jay... S'il te plait... Je suis vraiment désolé... je ne voulais pas que vous perdiez le bébé. Je suis désolé. Je ne sais pas comment je pourrai me faire pardonner. Sarah... Je te demande pardon.. J'aimerai revenir en arrière.." Lui dit il ému. Il semblait sincère. Mais Jayden partit en claquant la porte laissant son frère dans la pièce. Il approchait doucement "Je comprends que tu me déteste. C'est légitime... Je voulais juste m'excuser... j'aurai préféré tomber à ta place. Je te demande pardon... Vraiment je suis désolé. Je m'en veux terriblement" Lui dit il en reniflant. Il se reculait alors doucement "Tu seras heureuse avec Jay... C'est un mec bien.Je suis désolé de t'avoir laissé tomber... Je t'ai perdu, mais je sais que tu seras heureuse avec mon frère. Vous faites un joli couple... Je.. Remets toi bien... Je te ferai parvenir tes affaires... Je t'enverrai un chèque... Je sais que ça ne te ramènera pas ton bébé... Mais je voudrais au moins payer les frais d'hospitalisation." Dit il avant de sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Infirmière
|statut civil| : En couple
|âge du perso| : 30
|célébrité| : Sophia Bush
|crédits| : toxicheart
|pseudo/prénom| : .
|dcs| : non
|nombre de messages| : 41


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Dim 18 Déc - 21:17

Jayden était partit me chercher quelques affaires. Mais dans le fond, j’espérais vraiment sortir au plus vite d’ici. J’avais l’impression d’être dans un véritable cauchemar, et pourtant tout ce qui c’était passé était bien réel malheureusement. Quand Jayden revint, il déposa un sac et alla se rasseoir sur le fauteuil pas très loin du lit. Puis Jay me demanda de manger un peu. J’avais du mal à déceler si c’était un conseil, un ordre, une simple demande. Mais peu importe « Je n’ai pas faim Jay » dis-je simplement en posant mon regard sur lui. Non je n’avais absolument pas faim même. Puis un silence s’installa entre nous.

Et c’est lorsque quelqu’un frappa à la porte que je tournai le visage vers cette dernière. Je m’attendais à voir une infirmière ou alors un médecin. Mais c’était Ryan. Mon visage se décomposa alors en une fraction de seconde. Et alors qu’il commença à parler, je vis Jayden se jeter presque sur lui et le frapper. Et Ryan essaya alors de parler à son frère, mais Jay n’était pas du tout réceptif. Puis Ryan s’adressa à moi, en me demandant pardon. Mais comment pouvait-il me demander une telle chose ? Puis Jayden quitta la pièce en claquant la porte. Mais où allait-il ? Pourquoi est-ce qu’il partait ? Je ne voulais pas rester dans la même pièce que Ryan, surtout seul. Ryan s’approcha alors de moi, je me redressai instinctivement, je n’avais plus aucune confiance en lui. « Gardes tes excuses Ryan ! Ce que tu as fait, ta façon d’agir…c’est simplement inexcusable. Et je ne veux pas de ton argent ! » non mais pour qui il me prenait ? Et comment pourrais-je accepter le moindre sou de sa part ? Ryan quitta alors la pièce. Allait-il tenir compte de ce que je venais de lui dire ? Je le saurais dans quelques jours.

Je soupirais longuement. je n'arrivais pas à croire que Ryan avait eu le culot de venir ici. Me redressant encore un peu plus, je me levai du lit, difficilement car je ne pouvais pas poser mes deux pieds par terre à cause de ma cheville et de l'atèle. Je me levai pour aller jusqu'à la porte et l'ouvrir pour regarder dans le couloir. Mais Jayden n'y était pas. Alors je vins me rasseoir sur le bord du lit, espérant que Jayden revienne rapidement. Je n'aimais pas le voir ainsi, dans cet état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Agent des forces spéciales
|statut civil| : Célibataire
|âge du perso| : 29
|célébrité| : Jesse Lee Soffer
|crédits| : Obsession
|pseudo/prénom| : Halstud + Laurie
|dcs| : Aucun
|nombre de messages| : 34


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Mar 27 Déc - 17:43

Jayden avait véritablement pris sur lui pour ne pas fracasser la tête de son frère dans le mur. Il lui avait volé ce qu'il avait de plus cher. Rien à voir avec leur dispute de garçon quand Ryan s'appropriait les jeux de Jayden, cette fois on parlait bien d'une vie, d'un avenir qui était promis à Jayden et Sarah et qui leur avait été lâchement volé. S'il restait dans les parages, il savait qu'il allait en venir aux mains. Jay est un homme au sang chaud, et dieu sait qu'en ce moment il était comme une cocotte minute prêt à exploser à tout moment. Mais il devait aussi soutenir Sarah qui devait sans doute encore moins bien vivre la chose. En effet, elle était parent elle aussi, mais surtout elle avait porté ce bébé qui venait de lui être enlevé. Par respect et soutien pour elle, Jayden n'avait pas le choix que de faire volte face et cacher sa peine qu'il avait pour le coup bien du mal à encaisser.

Parti précipitamment, Jayden s'était réfugié dans un coin de l'hôpital très peu fréquenté. Il s'était assis à terre, adossé contre le mur immaculé. Il restait là durant une bonne heure avant de sentir son portable vibrer. Il vit alors le prénom de Sarah s'afficher, elle devait sans doute s'inquiéter pour l'appeler comme ça. Jay préférait ne pas décrocher et se relevait pour reprendre ses esprits et la rejoindre, essayant de paraitre le moins triste possible pour elle. Il avait demandé à passer la nuit à ses côtés, ce que l'infirmière avait accepté. Jayden entrait alors après avoir frappé à la porte et approchait doucement du fauteuil à côté du lit. Pas un mot. Il n'avait pas le coeur a parler... Il attrapait la main de la jeune femme qu'il serrait dans la sienne en faisant basculer le fauteuil de façon à être plus ou moins couché pour se reposer un peu, bien qu'il savait parfaitement qu'il n'allait pas dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Infirmière
|statut civil| : En couple
|âge du perso| : 30
|célébrité| : Sophia Bush
|crédits| : toxicheart
|pseudo/prénom| : .
|dcs| : non
|nombre de messages| : 41


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Mar 27 Déc - 19:32

Après la visite, très courte, de Ryan, Jayden avait quitté précipitamment la chambre. Je ne savais pas où il était allé, et au bout d’un moment j’avais décidé de l’appeler car je commençais à m’inquiéter un peu mais je n’avais pas eu de réponse. Et c’est un petit moment après que Jayden revint me rejoindre dans la chambre. Sans rien dire. Mais je n’étais pas dupe, je savais bien qu’il était aussi en colère et très triste à cause de le parte du bébé. Mais il ne disait rien. Et pour être franche, je n’osais pas trop lui parler. C’est donc en silence que le jeune homme s’installa sur le fauteuil à côté du lit, attrapa ma main dans la sienne qu’il serra. C’est donc sans rien dire non plus, que je restai là allongé dans le lit, la main de Jayden dans la mienne. Ce contact me faisait du bien malgré tout.

Les heures passaient et Jay était toujours là, toujours aussi silencieux. Cela me rassurait de savoir qu’il avait été autorisé à rester ici. En début de soirée, une infirmière m’avait emmené un plateau repas. Plus consistant que le premier, mais je n’avais toujours pas faim, et puis franchement la nourriture de l’hôpital : non merci. Je laissai donc le plateau là, sur la table de chevet sans y toucher. Et au bout d’un moment je me redressai légèrement, me tournant vers Jay, caressant doucement sa main avec la mienne « Jay, s’il te plaît dis quelque chose…Parle-moi » oui ce silence était assez pesant. Alors peu importe ce qu’il voudrait dire, qu’il le dise. J'en avais besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Agent des forces spéciales
|statut civil| : Célibataire
|âge du perso| : 29
|célébrité| : Jesse Lee Soffer
|crédits| : Obsession
|pseudo/prénom| : Halstud + Laurie
|dcs| : Aucun
|nombre de messages| : 34


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Ven 13 Jan - 23:44

La chose était encore difficile à avaler pour Jayden. Un bébé. Son bébé. Il ne s'était pas attendu à devenir père mais sa colère avait laissé place à de l'amour pour ce petit être qui pointait sous le haut de Sarah. Il avait envie de se lancer dans cette nouvelle vie. Mais elle venait de lui être arrachée. Après être longuement resté seul, le jeune homme avait rejoint Sarah, toujours sans un mot. Il s'était enfermé dans ce mutisme, pour abréger leur souffrances à tous les deux. Ce silence était lourd, mais il en avait besoin ... Jayden regardait par la fenêtre quand il fut surpris par les paroles de Sarah. Il n'avait pas pensé qu'elle pourrait souffrir à ce point. Il s'en voulait d'avantage. Néanmoins, il ne savait pas quoi dire. Il n'avait rien à dire qui ne puisse diminuer sa peine. Entre temps, une infirmière était venue porter le repas de Sarah auquel elle n'avait toujours pas touché. Il l'observait alors un instant « Il faut que tu manges Sarah... Vraiment » A vrai dire, quelle autorité pouvait il avoir sur elle alors que lui même n'avait pas encore mangé depuis un bon moment ?! Il passait une main sur son visage en soupirant. Il était réellement épuisé. « Tu veux que j'aille chercher un sandwich ou un hamburger au mcdo? » Demandait il. Il allait faire un effort pour elle, pour qu'elle mange. Il ferait tout pour l'aider. « Je vais aller nous chercher un truc a manger, okay? Après on se couchera. » Dit il en se levant. Il l'embrassait doucement avant d'aller vite fait en face de l'hopital commander deux menus bigmac et coca. Il retournait rapidement auprès de la jeune femme avant de poser le plateau sur sa table de nuit. « Allez ma puce. Même si on a pas faim, il faut qu'on boive. Okay ? » Dit il en embrassant sa joue. Il voulait qu'ils s'en sortent malgré les difficultés. Jay prit alors une bouchée pour inciter la jeune femme à faire de même. Il le fallait. « Demain j'irai chercher tes affaires chez l'autre. Je ramènerai tout chez moi. Je vais prendre quelques jours de congé... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Infirmière
|statut civil| : En couple
|âge du perso| : 30
|célébrité| : Sophia Bush
|crédits| : toxicheart
|pseudo/prénom| : .
|dcs| : non
|nombre de messages| : 41


MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   Sam 14 Jan - 19:49

Jayden était finalement revenu dans la chambre. Mais depuis un silence s’était installé. Et si ce silence était supportable au début, il le devenait de moins en moins au fur et à mesure que les minutes passaient. Alors j’avais demandé à Jay de dire quelque chose. Peu importe, mais le voir ainsi, si silencieux, me faisait mal. Pour toute réponse, Jayden me dit qu’il fallait que je mange. Mais je n’avais pas faim. J’étais fatiguée, triste, en colère. Je n’avais pas du tout la tête à manger. Et puis Jayden non plus n’avait rien avalé depuis notre arrivée ici. Jay proposa ensuite d’aller chercher à manger dans un fastfood. Et avant que je n’ai eu le temps de répondre il se décida à aller nous chercher quelque chose à manger. Manger et se coucher ensuite. Pourquoi pas. Oui dormir ne nous fera pas de mal. « D’accord » Et après un doux baiser, Jayden quitta la chambre.

Jayden revint assez rapidement, avec de quoi manger. Il déposa le tout sur le plateau près de la table de nuit. Et Jay m’incita une nouvelle fois à manger mais surtout à boire. Je posai alors mon regard sur lui et lui adressai un très léger sourire « Oui d’accord » dis-je en me tournant vers le plateau. J’attrapai alors le soda pour en prendre une gorgée. Et je devais bien avouer que le gout sucrée de la boisson n’était pas désagréable. Et voyant Jayden prendre une bouchée de son hamburger, je décidai alors de picorer dans le mien, en commençant par prendre une petit bout du pain. Puis Jayden reprit la parole pour me dire que demain il irait chez Ryan pour prendre mes affaires et qu’il prendrait quelques jours de congés. « Tu sais je n’ai pas beaucoup d’affaires chez lui…Tu devrais plutôt aller en prendre chez moi. Et puis je n’ai pas envie que tu ailles là-bas, je ne serais pas tranquille » non pas du tout même. Allez savoir comment ils réagiraient face l’un à l’autre ? Surtout que aujourd'hui j'avais vu une face cachée de Ryan. Oui une facette colérique, presque violente. Alors si Jayden allait là-bas je ne serais clairement pas tranquille, c'est certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il suffit d'un rien pour que tout bascule (Sarah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je ne peux rien pour lui
» Le jardin des sons : histoires pour les tout-petits
» Quel luthier pour Weiss tout koa pas trop cher
» "Tous pour la Musique" Hommage à Michel Berger
» lexique des termes employés pour qualifier tout le matos (ampli+pédale)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum