AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

 SURPRISE !!! [Mia & Taïla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Étudiante en cinéma | Assistante technique sur un plateau de tournage
|statut civil| : Do you remember me like i remember you ?
|âge du perso| : 27

Seems like everybody's got a price I wonder how they sleep at night. When the sale comes first And the truth comes second Just stop, for a minute and Smile Why is everybody so serious! Acting so damn mysterious You got your shades on your eyes And your heels so high That you can't even have a good time. Everybody look to their left Everybody look to their right Can you feel that Well pay them with love tonight... It's not about the money, money, money We don't need your money, money, money We just wanna make the world dance Forget about the Price Tag

Hands Put your empty hands in mine And scars Show me all the scars you hide And hey, if your wings are broken Please take mine so yours can open too Cause I'm gonna stand by you Oh, tears make kaleidoscopes in your eyes And hurt, I know you're hurting, but so am I And love, if your wings are broken Borrow mine so yours can open too Cause I'm gonna stand by you Even if we're breaking down, we can find a way to break through Even if we can't find heaven, I'll walk through hell with you Love, you're not alone, cause I'm gonna stand by you


MES SUJETS GNIAHAHAH

HANNAH STEPHAN MIA
|célébrité| : Gabriella Wilde
|crédits| : schizophrenic
|pseudo/prénom| : Mya
|dcs| : Marya & Daniel
|nombre de messages| : 38


MessageSujet: SURPRISE !!! [Mia & Taïla]   Dim 7 Aoû - 22:25


Surprise Mia !




De l'air frais. Mes bottines claquent sur le trottoir. L'étui de ma guitare me couvre entièrement le dos. Innocente, un sourire paisible aux lèvres, je m'aventure à Quertal comme une enfant. Je ne me contenais plus. Aujourd'hui , j'allais retrouver ma petite sirène. J'allais retrouver ma Mia. La seule et l'unique. Celle qui a partager toute ma vie. Comment vivre sans elle maintenant ? Je savais qu'un jour , nous allions devoir faire nos chemins et affronter la vie chacune de notre coté , mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui , rien ne m'obligeait à vivre loin de Mia. Papa aurait préféré que je revienne près de lui pour l'aider dans les préparatifs de son mariage avec Louis. Je compte revenir certes mais ce ne sera que pour une semaine ou deux. Là tout de suite , j'ai besoin de m'installer. Je veux prendre mon chemin. Je savais qu'aller voir mon père me pousserais à me laisser flotter dans le courant. Je ne voulais plus tourner en rond. Je voulais être un peu plus comme mon amie , savoir où je vais et ce que je fais. C'est pourquoi j'étais ici et nul part ailleurs.

Un papier dans ma main. Une adresse gribouillée. Une jeune femme complètement perdue. Je demande à quelques passants. Je consulte les cartes dans les parcs. Je marche toute la journée. Je discute avec quelques personnes. On m'offre un beignet pour me souhaiter la bienvenue dans le coin lorsque je m'informe à la pâtisserie du coin. En sommes , ce n'est pas une mauvaise journée , à l'exception du moment où j'arrive enfin à destination et qu'on me répond bêtement qu'aucune Mia ne vit ici.

Une porte claque sous mon nez. Lorsque je tourne le dos à la demeure, je vois le soleil qui termine de se coucher devant moi. Il doit être autours de 9 heures. Une journée entière à chercher et tout ça pour me rendre compte que c'est la mauvaise adresse que j'ai là. La déception puis la panique. Suis-je dans le mauvais pays ? Non , elle m'a bien dit la Suisse. Dans la mauvaise région ? La mauvaise ville ? Je pose une main sur mon front. Je marche de nouveau jusqu'à ce que je trouve une station service pour emprunter un téléphone publique. Craignant les longues distances et les frais pour mon téléphone portable, cette option me semblait avantageuse. Mon père me répond.

- Papa, je me suis trompée. Complètement ! Ce n'est pas la bonne adresse , je sais même pas si je suis dans la bonne ville ou ... ou ... !
- Appelle Mia et demande-lui son adresse
- Non ! Je veux lui faire la surprise ! Elle ne sait même pas que j'arrive !
- Je vois ... Ok laisse-moi l'appeler et je vais lui demander subtilement , je lui dirai que ....
- Non non , tu ne sais même pas mentir , elle va le savoir tout de suite. Ok ... Je vais l'appeler et lui demander
- Ou on peux demander à Louis ....


Je souris suite à cette alternative. Le fiancé de mon père est beaucoup plus subtile que lui. J'approuve l'idée. Je laisse passer une demie-heure , pendant ce temps, je suis allée manger un morceau. Lorsque je revins et que je rappelle mon père sur le téléphone publique, j'obtiens enfin une adresse. J'étais quand même loin de là où j'étais mais ça ne fais rien, encore de la marche ... Ça ne tue personne. La marche a été plutôt longue et j'ai eu le temps de me perdre, de manger et de m'asseoir un moment pour souffler. Finalement, au bout d'un bon moment j'arrive finalement   devant la grande maison. Il fait nuit ou comme on dit, il fait noir. Je ne réalise même pas l'heure qu'il est. J'entends simplement les grillons chanter. Je m'avance , fatiguée mais toujours aussi enjouée. Je cogne timidement à la porte. Aucune réponse. J'essaie de nouveau. Toujours rien. Je sors mon téléphone portable de la poche arrière de mon jeans et je réalise qu'il sera minuit dans vingt minutes. Elle doit être en train de dormir. Mais .... Mais qu'est-ce que je fais ? Je peux pas juste .... Repartir comme ça et essayer de me trouver un hôtel. Je regarde la porte devant moi. J'étais enfin arrivée. Je n'avais pas envie de repartir maintenant. Une grimace se glisse sur mon visage. Désolée Mia .... Je me décide donc de marteler la porte à grands coups. Une fois, deux fois et .... Noam m'ouvre enfin la porte. Au départ, il n'avait pas l'air très content mais lorsqu'il m'a vue , il a sourit. Sa première réaction fut de me demander ce que je foutais là. Il ne le disait pas méchamment mais tout de même, la question était à se poser.

- Je veux faire une surprise à Mia, elle est là ?
- Oui elle est là mais elle dort
- Ok ..... Je pourrais , dormir sur le canapé et lui faire la surprise demain matin ?
- Ouais c'est bon, allez entre.


J'entre discrètement sur la pointe des pieds et je pose ma guitare sagement à l'entrée. Je me déchausse et m'aventure un peu dans la maison. Je regarde un peu partout. Noam va me chercher quelques trucs pour m'installer sur le canapé .Je lui demande discrètement :

- Vous dormez en haut ?
- Mouais ..... ?
- Wow c'est une grande maison, il y a juste toi et elle ?
- Non , on est cinq.


Noam m'observe d'un air suspicieux. Je m'assure qu'il ai le dos tourné pour m'enfuir discrètement vers les escaliers. Ce ne fut pas long qu'il s'en est rendu compte. Quand il se retourne, je n'étais déjà plus là et il savais parfaitement où j'allais. Sur la pointe des pieds, un sourire espiègle au visage , je cours dans les couloirs en cherchant à l'aveuglette la bonne chambre. J'avais déjà inspecter deux pièce lorsque Noam est apparu en haut mais ce fut trop tard. En le voyant, je prend peur et je fonce dans la dernière chambre qui doit certainement être celle de Mia. Je cours vers elle et je saute sur son lit.

- SURPPRRRRRRIIIIIIIIISSSSEEEEEEE !!!!!!!!!  - criai-je à tue-tête et en faisant des petits bonds sur son lit.






Hey Jude, don't make it bad Take a sad song and make it better Remember to let her into your heart Then you can start to make it better Hey Jude, don't be afraid You were made to go out and get her The minute you let her under your skin Then you begin to make it better And anytime you feel the pain, hey Jude, refrain Don't carry the world upon your shoulders For well you know that it's a fool who plays it cool By making his world a little colder Neon Demon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: SURPRISE !!! [Mia & Taïla]   Jeu 11 Aoû - 16:24


Surprise Mia !




Je n’en peux plus. Je suis lessivée. D’où ma présence dans mon appartement auprès de mes colocataires et non à droite ou à gauche, à l’hôpital ou bien chez Lukas. J’ai juste besoin de fermer les yeux, et de m’éteindre pour au minimum huit heures afin de récupérer et recharger mes batteries se rapprochant bien dangereusement du zéro. Affalée dans le canapé, la tête sur les genoux de Noam, mes yeux sont clos alors que sa main effectue des légers va et viens dans mes cheveux, massant par la même occasion mon cuir chevelu, aidant parfaitement mon sommeil à s’installer. « Il faut vraiment que tu lèves le pied, tu ne crois pas ? » J’hausse les épaules du mieux que je le peux dans ma position et tourne la tête afin que mes yeux croisent les siens. « Je ne sais pas, tu voudrais que j’arrête le taff ? » « Ou que tu sortes moins… » Roulant mes yeux dans leurs orbites, un léger rire s’échappe de mes poumons. « Et c’est toi qui me dit ça ? Tu es toujours le premier à me trainer dans n’importe quoi quand je suis là ! » « Mais tu es même plus là, toujours dans les bras de l’autre, à bosser ou bien à faire je ne sais quoi dehors. Puis une soirée par semaine on te ramasse dans, cet état là. » Il me montre parfaitement pour illustrer son propos. Je comprends, mais je ne vois pas non plus quoi changer. Je ne vais pas tout arrêter avec Lukas, je ne peux pas arrêter de travailler, et je ne peux pas non plus mettre fin à une vie en dehors de tout ça, sociale ou professionnelle. Je me dois de tout faire et je sais que ce n’est que pour quelques années, alors je sais que je tiendrais, je ne me fais pas trop d’inquiétude ! « Allez, va dormir la belle au bois dormant, sinon, il va nous falloir un prince superpuissant pour te lever demain matin ! » Il dépose un baiser sur mon front, élargissant mon sourire alors que je concentre toutes mes forces restantes pour me lever. Je me baisse pour l’embrasser à mon tour, frappe dans l’épaule des deux autres garçons entrain de jouer à la play fait un gros câlin à Hannah et monte rapidement dans ma chambre pour me préparer la plus longue nuit de l’année.

« Louis, tout va bien ? » Sourcils froncés, je me retrouve plutôt inquiète de voir le nom de l’ami du père de ma meilleure amie sur mon téléphone. Je ne sais pas ce qu’il se passe, et même si j’ai souvent de leurs nouvelles, je suis souvent au courant qu’ils vont m’appeler. Pour cela, je cède à la panique en dérochant. Qu’à t-il bien pu arriver ? Ce n’est tout de même pas ma grand-mère ? J’ai raccroché avec elle, il y a une heure de cela… Mon cœur s’emballe quand sa voix me répond enfin à l’autre bout du combiné. « Mia, comment va notre Suisse favorite ? » Son ton enjoué et plein de joie me réconforte totalement dans l’avenir de cette conversation. Je me calme donc et me repose lourdement sur mon lit, enfonçant tout mon corps dans le matelas bien trop moelleux pour qu’une grand-mère puisse en sortir en moins de vingt-quatre heures. « Super et vous ? Tout va bien ? Les préparatifs avancent ? » Le père de Taïla et lui se marient prochainement pour notre plus grand bonheur. Je sais que je suis la fille ni de l’un, ni de l’autre mais leur couple m’a accompagné dans de nombreuses épreuves, le fait que j’ai passé 50 pourcent de mon enfance dans la maison de Taïla joue aussi beaucoup sur cette relation – l’autre 50 pourcent ayant été passé chez ma mère avec la même blonde. « Oh oui ! Tu me connais, je suis assez organisé pour deux et puis, il faut que tout soit parfait, en plus ça vous fait revenir toutes les deux, il faut bien que j’honore ce grand cadeau ! » J’ouvre de grands yeux, il me fait quoi là ! « Ne dis pas ça ! Tu nous fais passer pour d’horribles filles ! On vient tout de même souvent vous revoir ! » « Il n’empêche que vous êtes toujours fourrés à l’autre bout du monde ! » « Je suis sur le même continent que vous théoriquement Louis… » Nous rions ensemble et j’attends qu’il me fasse enfin part de la raison de son appel. « D’ailleurs, j’aurais voulu savoir, tu peux me redonner ton adresse, avec toute l’organisation ce serait bien que tu reçoives un jour l’invitation mais je me perds, j’ai que ton ancienne adresse à Berlin alors… » Je ris, il n’essayait pas de me faire croire qu’il est organisé il y a de cela moins d’une minute ? « Bien sûr ! Je veux recevoir ce carton ! Tu as de quoi noter ? » Le laissant noter mon adresse, la conversation tourne vite et je le quitte sous de grand « à bientôt » et un petit pincement au cœur. Ils me manquent. Ils me manquent tous, la maison, ma grand-mère, eux deux et Taïla que je n’ai pas vu depuis bien trop longtemps. Je plaque mon téléphone sur ma table de chevet, fini de me badigeonner de crème hydratante et me fourre dans ma couette avec la ferme intention de ne plus jamais la quitter.

Prise au piège, je me retrouve face à Taïla, Noam, Lukas et … Daniel dans des cages face à moi. Comment faire, nous allons tous nous faire dévorer par ces cannibales, ce n’est pas possible ! Alors qu’ils s’approchent doucement de Daniel, mon cœur s’émiette et se déchire. J’ai mal, je ne veux pas ! Je pleure et crie pour qu’ils ne le prennent pas. Vainement, je me porte alors volontaire d’une manière encore plus spectaculaire que Katniss Everdeen, j’irais à sa place ! Ils se retournent tous vers moi et en un instant mon environnement à changer, je me retrouve pendu au dessus du vide. Une envie de vomir, un haut le cœur et un vertige gigantesque s’empare de moi, avec cette impression de tomber dans le vide qui me bouleverse à chaque fois. « SURPPRRRRRRIIIIIIIIISSSSEEEEEEE !!!!!!!!! » Je me redresse d’un coup, les yeux grands ouverts mais la vue encore très flous. A mes côtés, sautillant sur mon lit, se trouve ma blonde favorite, la personne la plus chère à mon cœur, celle pour qui j’aurais tué les cannibales un par un pour que jamais ils ne la touchent. Attendez, elle se trouve… à côté de moi ? Mon cœur passe du tracas à la joie extrême et d’un bon je me retrouve dans ses bras à sauter avec elle. Des larmes de bébé coulant malgré moi, entre fatigue et grands émotions, je suis incapable de les retenir et je m’en fiche. Je la sens, elle est réellement là, mais, mais, qu’est-ce qu’elle fait là ? Elle ne me l’a pas dit ! « TU ES LAAAAAAA !!! » Enroulant mes bras autour de son cou, je lui dépose un énorme smack sur la joue avant de la faire tomber avec moi dans mon lit. Les yeux brillants, je l’examine totalement, elle a l’air fatiguée, magnifique, enjouée, mais aussi triste et fatiguée. Qu’est-ce qui s’est passé ? Je suis la plus heureuse du monde qu’elle soit auprès de moi mais je sais aussi que sa présence est au fond un besoin et lorsque l’on a à ce point besoin l’une de l’autre, c’est que quelque chose nous pèse sur le cœur. Je la connais par cœur, mais pour le moment, je veux juste profiter de l’avoir avec moi et de ne plus jamais la laisser repartir loin de moi aussi longtemps. Je la tiens prisonnière, explosant entre le rire et les larmes. Ce tableau doit être ridicule, mais elle est aussi la personne dont j’avais besoin en ce moment, comme depuis toujours et à jamais. « Mais ça va pas tu es dingue !! Tu aurais pu me tuer dans mon sommeil !! » Faussement outrée, je me remets très vite à rire. « Mais je suis heureuse que tu l’es fait… » Me relevant en tailleur, je l’amène pour qu’elle fasse de même, ignorant tout de ce qui nous entoure à ce moment là. « Mais qu’est-ce que tu fais là ? Tu es là pour combien de temps ? Pourquoi tu m’as rien dis ? Oh mon dieu c’est trop génial !!! Comment tu es venue ? Ah mais c’est pour ça le coup de fil de Louis !! Tu avais pas mon adresse ?? Oh la la, je suis tellement heureuse de te voir ! » Replongeant dans ses bras, je la noies de questions autant que je le suis dans les émotions. Je ne peux plus me retenir, mais Taïla est là, et d’un coup j’ai l’impression que c’est la seule chose qui importe à ma vie.



Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Étudiante en cinéma | Assistante technique sur un plateau de tournage
|statut civil| : Do you remember me like i remember you ?
|âge du perso| : 27

Seems like everybody's got a price I wonder how they sleep at night. When the sale comes first And the truth comes second Just stop, for a minute and Smile Why is everybody so serious! Acting so damn mysterious You got your shades on your eyes And your heels so high That you can't even have a good time. Everybody look to their left Everybody look to their right Can you feel that Well pay them with love tonight... It's not about the money, money, money We don't need your money, money, money We just wanna make the world dance Forget about the Price Tag

Hands Put your empty hands in mine And scars Show me all the scars you hide And hey, if your wings are broken Please take mine so yours can open too Cause I'm gonna stand by you Oh, tears make kaleidoscopes in your eyes And hurt, I know you're hurting, but so am I And love, if your wings are broken Borrow mine so yours can open too Cause I'm gonna stand by you Even if we're breaking down, we can find a way to break through Even if we can't find heaven, I'll walk through hell with you Love, you're not alone, cause I'm gonna stand by you


MES SUJETS GNIAHAHAH

HANNAH STEPHAN MIA
|célébrité| : Gabriella Wilde
|crédits| : schizophrenic
|pseudo/prénom| : Mya
|dcs| : Marya & Daniel
|nombre de messages| : 38


MessageSujet: Re: SURPRISE !!! [Mia & Taïla]   Lun 15 Aoû - 17:47


Surprise Mia !




Je sautille à coté de mon amie, plus heureuse que jamais. Je m'en veux de la réveiller mais je n'en pouvais plus. Il fallait que je la vois ! Au départ, ma rouquine adorée semblait un peu perdue , je n'en perdais pas mon sourire mais par la suite, elle s'est redressée d'un bond et je l'ai pris dans mes bras en criant à tue-tête tant je ne contenais plus ma joie. Noam apparait dans le cadre de porte. AH ! Voilà le garde du corps qui se ramène. Il demeure immobile à nous voir crier et sautiller comme deux enfants. Je ne vois pas ce que ce brave Noam aurait pu faire de plus. Il n'était pas assez sans coeur pour m'enlever des bras de ma meilleure amie, d'ailleurs je doute fortement qu'il n'y arrive. Il avait bien essayé de m'empêcher de réveiller notre Mia mais c'était peine perdue. Quand je fonçais voir Mia, rien ne m'arrêtais. Je serre ma petite sirène contre moi le plus fort possible , une main contre son dos et mon second bras enroulé contre ses épaules. « TU ES LAAAAAAA !!! » J'étais tout aussi émue qu'elle. Je me disais qu'après l'avoir connue toute ses années, la voir serait tout à fait banale mais non. Voir Mia c'était comme rentrer à la maison. En une fraction de seconde, une chaleur m'envahit et c'était comme s'il n'y avait que nous. Tant et tellement que je lui répond sans me soucier de mon ton de voix , ni de ses colocataires.

- HIIIIIIIII !!!!!

Elle m'embrasse sur la joue, aussitôt je me retourne pour lui en donner un à elle aussi et nous nous laissons tomber sur le lit sous de grands rires. Dans le couloir des chambres, les portes s'ouvrent et les habitants de la maison sortent en se frottant les yeux. Noam quitte le cadre de porte pour aller les voir et les prévenir que ce n'était que moi qui venait de retrouver Mia. On pu entendre un des garçons s'exclamer : « Elles ont besoin de faire tout ce boucan ? » bien que Noam ne soit pas le plus patient en général, cette fois il prit sur lui-même pour leur expliquer que nous étions plus que de bonnes amies. Moi et Mia c'est pour la vie. Encore à notre âge, nous nous répétions la même formule de nos cinq ans. Comme si c'était écrit dans la bible. Dans le lit avec ma rousse adorée, je la regarde également. Je voulais m'assurer qu'elle était exactement comme je l'avais laissée la dernière fois. Ma pauvre Mia, si loin de tout le monde. Loin de Papa, loin de Mamie, loin de Louis et loin de moi. Ça ne fais rien ma toute jolie, je suis là maintenant. Je vois ses larmes sur ses joues. Je la connais ma Mia , elle est émotive et ça se comprend.  Sourire aux lèvres, je passe une main contre ses joues pour y essuyer les larmes qui coule. J'avais tellement de choses à lui dire, tellement de choses à lui demander aussi mais sur le moment je ne disais rien. Je ne faisait que la contempler. Comme si je rattrapais tout ce temps où nous avions été l'une sans l'autre. Je pousse une soupire apaisée. Rejoindre Mia a été la meilleure décision de ma vie. « Mais ça va pas tu es dingue !! Tu aurais pu me tuer dans mon sommeil !! » J'échappe un petit rire puis je lui fais signe que non de la tête.

- Offff non , ta tête est mise à prix mais elle ne vaut pas assez chère encore. Peut-être demain les prix auront augmentés

Et je la pince gentiment sur le bras pour la taquiner comme une enfant. Je lance un regard vers la porte, j'entendais Noam qui parlais aux colocataires de Mia. Je me rapproche discrètement d'elle comme si je m'apprêtais à lui dire un secret.

- Et puis , comment j'aurais pu avec ton pitbull à la porte ? Quand j'ai cogné , il ne voulait pas que je vienne te réveiller. J'avais beau lui dire que tu adooooooorrais qu'on vienne te réveiller mais il ne m'a pas cru.  

Je lui fais de petits signes que non de la tête amusée pour appuyer mon point. Noam était très protecteur avec Mia. Quand il n'arrivait pas à la raisonner, il m'appelait parfois pour me demander quoi faire ou quoi lui dire. Il fallait dire aussi que j'appelais parfois Noam tout de suite après avoir parlé avec ma rousse adoré soit pour lui dire de lui faire couler un bon bain chaud pour la calmer ou pour lui dire de lui préparer un lunch pour ne pas qu'elle oublie. Je n'étais pas là auprès de Mia mais je trouvais quand même le moyen de prendre soin d'elle. C'était plus fort que moi. Chez nous c'est comme ça, on prend soin l'un de l'autre , autant que Papa et Louis prenne soin de nous , autant que Mamie me téléphone parfois. Un cercle de personnes vivant d'abord dans le même voisinage et qui , avec le temps est devenu une véritable famille. Le bonheur chez nous, c'était ça. Pas besoin de plus. Ni des manteaux richissimes qu'Ethan m'achetais , ni des limousines , pas même Hollywood. Le bonheur il était là , juste devant moi à tenir ma meilleure amie dans mes bras. Et ça , Ethan ne l'avais jamais compris.

Je me relève avec Mia , nous sommes désormais assise dans son lit. Elle me pose mille et une question. J'essaie tant bien que mal de lui répondre avec la vitesse de l'éclair mais ce n'était pas très évident. Ma petite sirène ne tenait plus en place. Je finis par poser mes mains sur les épaules de Mia pour la faire arrêter avec ses questions. J'essayais tellement de les retenir que je ne me souvenais plus d'une seule.

- Attends attends Mia, pas si vite ! Aloooooorrs ! J'ai décidé de quitter Iris à Paris pour venir m'installer ici. Faire quelque chose de ma vie, un peu comme toi. Et je ne pouvais pas le faire sans toi. Tu imagine, j'aurais commencé ma vie n'importe comment sinon ! Louis a déjà téléphoné pour me louer un petit appartement pas loin d'ici.

Je me met alors à rire en songeant à un fait tout à fait cocasse concernant ce fameux appartement.

- D'ailleurs, il tenait tellement à ce qu'on soit voisine comme avant qu'il m'a loué un appartement juste en face de ton adresse mais il s'avère que je me suis trompée dans ton adresse donc, mon appartement est en face de quelqu'un que je ne connais pas du tout mais alors pas du tout.

Je lui disait cela comme si c'était un scandale. Nous qui avions vécue toute notre vie entre bon voisins, Mia avec moi et Papa et moi avec Mia et sa mère. Parfois, nous mangieons tous ensemble. Papa adorais la mère de Mia, ils étaient de très bon amis et ils allaient même faire les courses ensemble.






Hey Jude, don't make it bad Take a sad song and make it better Remember to let her into your heart Then you can start to make it better Hey Jude, don't be afraid You were made to go out and get her The minute you let her under your skin Then you begin to make it better And anytime you feel the pain, hey Jude, refrain Don't carry the world upon your shoulders For well you know that it's a fool who plays it cool By making his world a little colder Neon Demon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SURPRISE !!! [Mia & Taïla]   

Revenir en haut Aller en bas
 

SURPRISE !!! [Mia & Taïla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fnac Hollande ....surprise..surprise
» Idée de surprise à faire pour GENEVE
» Surprise Twitter Barclay 14 avril ? Suivez Mika en promo !
» quelle bonne surprise!!!
» Apéro surprise!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum