AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

 Celle qui a le don de vous faire honte | Pv Marine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Mécano pas très doué
|statut civil| : Célibataire avec une folle aux trousses, tu veux te risquer?
|âge du perso| : 35

LIKE A LITTLE CRAZY SISTER TO ME, LIKE A BEAUTIFUL INSANE RELATION.
DO YOU KNOW WHAT IT FEELS LIKE, LOVING SOMEONE THAT'S IN A RUSH TO THROW YOU AWAY?


|célébrité| : Colin O'Donoghue
|crédits| : vodka paradise
|pseudo/prénom| : Breadfish
|dcs| : Le papa terrible & l'escorte malcommode
|nombre de messages| : 293


MessageSujet: Celle qui a le don de vous faire honte | Pv Marine   Mar 19 Avr - 6:57



Celle qui a le don de vous faire honte
Marine & David




- Jamais. Sans façon. Nada. Niet. Never. Aucune chance. - Il arrêta un peu son énumération, se disant que même si elle était idiote, elle comprendrait sûrement le fond de sa pensée ou du moins, la réponse à sa question. Il n'aimait pas les enfants, c'était déjà un obstacle mais penser qu'elle pouvait fort bien prendre un peut-être comme une invitation à faire des mômes avec elle, c'était ce qui avait déclenché cette envie de mettre au clair la question. - Je vais peut-être te décevoir, mais même si je travaille dans un garage, ça ne veut pas dire que je conduis. - Non que c'était parce qu'il n'aimait pas les voitures, mais parce qu'il était vraiment un vrai danger au volant et avec son séjour en prison et sa liberté limitée, il ne voulait en aucun cas tenter le diable. Il prenait donc les transports en commun et faisait plus de marche qu'il n'y était habitué. Et pas question de marcher main dans la main avec elle. Il avait un peu pitié de sa stupidité, mais il n'était pas question qu'il l'encourage dans son délire romantique. - Dis dont je me demandais bien pourquoi elle s'est poussée celle-là. Son conducteur attitré n'était pas venue la chercher en costume. Tu sais, avec une arme, des menottes et une voiture avec des phares lumineux? Après avoir trouvé des photos d'enfants dans son sous-sol par exemple? - Elle n'allait rien comprendre, mais il devait au moins faire la comparaison, c'était plus fort que lui, comme un besoin primal impossible à retenir. Il disait souvent tout haut des choses qu'il regrettait par la suite, des propos désobligeants, trop froids ou trop directs, mais ici ce n'était pas le cas. Ce n'était qu'une référence à une folle, peut-être même était-ce Dorine? - Sans façon, je peux en commander sur internet si j'en ai besoin. C'est moins cher et plus discret. - Il n'avait aucune poupée gonflable chez lui et n'avait jamais commandé de produits du genre sur le net, mais c'était sa manière à lui de lancer avec un humour qu'elle n'allait pas comprendre qu'il ne voulait pas jouer à la poupée avec elle. - Quoi qu'est-ce que je fais avec ça? T'as pas faim? - Sourcil levé, il la fixait jusqu'à ce qu'il ne comprenne que c'était vain d'espérer qu'elle comprenne qu'on pouvait commander de la nourriture par téléphone, Marine lui demandant si le papier était comestible. Il y a des nouilles et de vraies nouilles. - Ça va j'ai compris, laisse. Viens ça va être moins compliqué d'aller au restaurant. - Il se leva avec nonchalance, puis la pris gentiment par le bras pour qu'elle le suive. Rien de déplacé, rien de trop brusque pour qu'elle ne se mette pas à crier au viol ou bien à la maltraitance. Juste une petite prise pour qu'elle suive par elle-même, tout en étant guidée pour comprendre qu'elle devait le suivre. Il n'avait pas envie de la perdre dans la brume. Ce n'était pas dans ses habitudes, mais pas question de s'en vouloir si elle se faisait frapper par une voiture pendant le trajet. - T'en fais pas pour ton troll, il va boire dans la cuvette et manger le plâtre de la porte s'il a faim. Il sera toujours là quand on sera de retour. - Sauf si son collègue ne le faisait sortir par inadvertance, mais là, il s'en fichait pas mal. C'était qu'un chat et puis une horreur aussi.
electric bird.


Hey cliques. Mais cliques je te dis!:
 


- INTO THE NIGHT -
Like a gift from the heavens, it was easy to tell. It was love from above that could save me from hell. She had fire in her soul it was easy to see. How the devil himself could be pulled out of me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Serveuse
|statut civil| : Je vie avec mon chat ♥
|âge du perso| : 39

Jaquou Davou
|célébrité| : Michelle Monaghan
|crédits| : Moomins - Créations bonbons
|pseudo/prénom| : Just M
|dcs| : Julien
|nombre de messages| : 72


MessageSujet: Re: Celle qui a le don de vous faire honte | Pv Marine   Jeu 21 Avr - 16:06



Celle qui a le don de vous faire honte
Marine & David




Synonyme du mot jamais. Sans façon. Nada. Niet. Never. Aucune chance. Comme tous les beaux mots que David venaient d'énumérer rien que pour moi. Lentement, penchant ma tête sur la droite, je me mordillais la lèvre inférieure. Il avait tellement une manière des dires, tellement une façon si sensuelle de me dire mes quatre vérités. Et ça, ça me faisait fondre. Au fond de ses yeux, remplis d'une certaine rage, je voyais bien de la douceur dans les mots tant choisis. Peut-être pas pour moi, mais c'était pas important. '' Je vais peut-être te décevoir, mais même si je ne travaille pas dans un garage, ça ne veut pas dire que je conduis. '' Je venais de reprendre sa phrase, lui mettant de la négation dans ma voix. Comme ça, juste comme ça, espérant pouvoir lui plaire. Ce qui arrivera bien un jour, elle l'espérait vraiment. Comme là, maintenant. Non? Alors là alors? Non plus. Maintenant? '' De qui ça? '' il parlait certainement de la voisine, de la mère de tante Gisèle ou d'une cliente, je ne suivais plus rien. Mais tant pis, l'important était le fait que David soit toujours là près de moi. Le reste, on s'en moquait un peu. J'avais tellement envie de jouer dans ses cheveux, surtout lorsqu'il parlait de n'importe quoi, regardant ailleurs pour ne pas être intimidé par ma présence. Il était évident qu'il avait un pince pour moi. J'avais maintenant un fiancé et qui m'aimait. Le bonheur extrême. '' La police, oui, d'accord. Ou le médecin de l'hôpital psychiatrique aussi. L'autre jour, c'est avec des menottes qui est venu à la maison. '' Toujours avec le sourire, j'essayais de suivre la conversation, ne voulant pas attirer l'attention des autres personnes autour de nous. Il n'y avait personne d'autre, mais juste au cas. Jamais je ne voudrais me débarrasser de David. C'était mon Davou à moi et pas à personne d'autre.

Plus discret... Comme dans le mot secret? J'ai toujours aimé les secrets. Petite, j'allais me cacher dans une grange, au fin fond de la cours, espérant que les autres puissent me trouver. Je passais ainsi des heures enfermée, dans l'attente d'avoir de la compagnie. '' Ha non ça, c'est la cachette. '' J'ai compris trop tard que j'avais parlé trop fort, regardant David par la même occasion. '' Je fais souvent la comparaison. Secret, discret, cachette. Ça me fait rire, c'est tout. '' Me sentant au-dessus de ma forme, je m'étais mise à sourire à pleines dents, voulant lui montrer que tout était correct. Dans ma tête, mais aussi dans mon coeur. Depuis qu'il était présent, mon coeur allait mieux. '' Si tu préfères, on pourra en commander sur internet. J'ai toujours aimé ce genre de forum et site. '' Le plus grand bonheur de ma vie, après David et mon chat, était de fouiller sur internet, à la recherche de toutes sortes de choses nouvelles. C'était comme ça que j'avais trouvé ce superbe site de vente de bouteille de plastique. Quelqu'un me les vendaient tellement peu cher, que j'en avais une grande boite dans le coin de ma chambre. Des bouteilles d'eau récupérable, quel gâchis de les vendre sur le net! Lorsque David viendrait à la maison, je lui montrerais. Ça serait un peu comme notre cadeau de couple, pour notre nouvelle maison. Car oui, nous allions avoir notre maison. David vivait dans une boite à carton, c'était évident vu la manière dont il était habillé. Une chance pour lui que j'avais croisé son chemin. J'allais pouvoir m'en occuper et devenir bonne pour lui.

'' Mais si, j'ai faim! '' Pourquoi n'était-il pas capable de comprendre mes intentions? C'était lui, le mélangé, à me donner du papier et me demander de le manger. La dernière fois que je l'avais fait, j'avais eut de sérieux problèmes intestinaux. Un cadeau de ce fameux oncle, que je m'amusais à parler depuis les dernières minutes. Morceau de carton en prime. Il voulait cacher quelque chose à son fils, j'avais été la proie facile pour faire cacher les problèmes de cet oncle. J'en riais encore avec lui, lorsqu'il m'en parlait le soir, avant d'aller au lit. '' Au restaurant? '' Jamais je n'avais entré dans un endroit pareil, comme cliente. Je travaillais bien dans un restaurant, comme serveuse au petit-déjeuner, mais je n'apportais que le café, ne voulant pas me mêler avec le reste. Commander un toast, c'était trop compliqué pour ma mémoire de s'en souvenir. Le café, je me promenais entre les tables, en donnant à toutes les personnes présentes. En voulant ou non, ayant une tasse de café ou non. C'était café et rien que ça. David décida de m'attraper par le bras, j'ai fini par me dégager, lui prenant à la place la main. C'était la main s'il désirait que je le suive. Mon oncle me prenait par le bras, pas question que David en fasse de même. Entre lui et moi, c'était devenu beaucoup plus intime qu'un simple frôlement de bras. '' Ha non, si j'y vais, Orlando vient avec nous. Il adore l'eau des toilettes, mais il préfère déjeuner avec moi à la maison. À la table, comme une personne importante. '' C'était ça ou David allait devoir m'endurer ici. Jamais je n'allais bouger sans mon meilleur ami.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Mécano pas très doué
|statut civil| : Célibataire avec une folle aux trousses, tu veux te risquer?
|âge du perso| : 35

LIKE A LITTLE CRAZY SISTER TO ME, LIKE A BEAUTIFUL INSANE RELATION.
DO YOU KNOW WHAT IT FEELS LIKE, LOVING SOMEONE THAT'S IN A RUSH TO THROW YOU AWAY?


|célébrité| : Colin O'Donoghue
|crédits| : vodka paradise
|pseudo/prénom| : Breadfish
|dcs| : Le papa terrible & l'escorte malcommode
|nombre de messages| : 293


MessageSujet: Re: Celle qui a le don de vous faire honte | Pv Marine   Mar 7 Juin - 3:45



Celle qui a le don de vous faire honte
Marine & David


La regardant sans trop comprendre pourquoi elle répétait ce qu'il disait tout en se l'appropriant, déclarant qu'elle ne travaillait pas dans un garage et n'avait pas de voiture, il décida que finalement, ce n'était pas bien important. Ce qu'elle disait depuis tout à l'heure, ne l'était pas pour être honnête. - J'aurais jamais deviné. - Il l'imagina un instant travailler dans un garage, puis se mit à sourire bien malgré lui. Après, on lui disait qu'il était un mécanicien merdique. Avec elle, ils seraient plus que gâtés. Surtout la police si jamais elle décidait de passer son permis de conduire. En fait, elle ne passerait jamais son permis temporaire. Elle ne saurait jamais où placer ses pieds et comment démarrer la voiture sans accroches. Un vrai danger au volant, voilà ce qu'elle serait derrière un volant. Marine lui parla alors de la police et de l’hôpital psychiatrique. Il n'avait aucune idée si c'était parce qu'elle revenait sur les sujets précédents, répétant de nouveau ce qu'il avait dit plus tôt ou bien si elle parlait d'elle ou de sa voisine ou bien de rien du tout. Pas d'importance, encore une fois. Cette discussion ne menait à rien de toute manière, tout comme toute leur conversation depuis qu'elle était entrée dans cet endroit. David n'avait pas l'intention de garder contact avec elle de toute manière. Il allait l'emmener manger puisqu'elle lui faisait pitié, puis retournerait travailler après l'avoir perdue dans le restaurant. Il prétexterait peut-être qu'il devait aller à la salle de bain. Elle allait sûrement venir le chercher de nouveau sur son lieu de travail, mais il comptait bien se cacher rendu là.

- Ah ouais ok. Super passionnant. - C'était sarcastique, mais ça elle n'allait pas le comprendre. Elle et ses comparaisons, c'était très dure de la suivre dans ses délires. C'est pour cette raison qu'il ridiculisait à peu près tout ce qu'elle lui disait, pour dédramatiser la situation mais aussi pour ne pas avoir envie de la jeter dans la fosse aux lions et fermer la porte derrière lui. Ça détendait un peu l'atmosphère lorsqu'elle disait des conneries ou plutôt, lorsqu'elle ouvrait la bouche. Ce qu'elle faisait trop souvent à son humble avis. - Je n'en doute même pas. Je suis sûr que ton père t'y a initié très tôt. - Il parlait toujours de site érotiques alors qu'elle, parlait de poupées bien normales. Elle pensait qu'ils parlaient exactement du même sujet et en fait, non. C'était ce qui était amusant avec elle. Elle pensait sûrement à un site d'inscription comme il y en avait eut quelques années plus tôt. Il se souvenait encore des dépliants reçus par la poste pour sa soeur Violet. Des magasines de poupées avec des trucs à colorer, des histoires, des jeux et des réduction sur des objets pour les nouvelles amies des petites filles. Marketing, marketing, marketing. La vie était ainsi faite et c'était des filles comme Violet et Marine qui mourraient d'envie d'avoir toutes ces choses et dépouillaient sans même le vouloir leurs parents, qui n'avaient pas le coeur à leur refuser quoi que ce soit. Mais cette vie là, était bien derrière lui.

Il avait décidé de la prendre par le bras pour la faire suivre, mais elle décida de se dégager pour lui prendre la main. Levant les yeux au ciel et grognant plus pour lui même que pour elle, il se résigna, mais décida que c'était trop lorsqu'elle voulu emmener son horreur avec eux. - Non non. Il est bien ici. On lui rapportera même une assiette si tu veux. Regarde, il veut pas venir. - Il ouvrit la porte avec douceur, l'appelant par son nom. Toujours peu réjouis de les voir, il se campa, puis se mis à grogner. - Tu veux venir avec nous? Si oui, avances dans notre direction et si non, reste là. - Il ne bougea pas, restant sur place. Fier de lui, il ferma donc la porte avant de reprendre parole. - Tu vois, il veut pas venir au restaurant. Et puis je pense qu'il est intelligent ton chat, il sait ce qu'il veut. Il faut respecter sa volonté même si tu voudrais qu'il vienne. - La psychologie inversée? Ça marcherait peut-être, il n'avait rien à perdre. Pas question d'aller manger avec cette chose avec eux. De toute façon, personne n'accepterait qu'ils entrent avec cette horreur poilue. Elle avait peut-être des puces pour autant qu'on sache.
electric bird.

Spoiler:
 


- INTO THE NIGHT -
Like a gift from the heavens, it was easy to tell. It was love from above that could save me from hell. She had fire in her soul it was easy to see. How the devil himself could be pulled out of me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Serveuse
|statut civil| : Je vie avec mon chat ♥
|âge du perso| : 39

Jaquou Davou
|célébrité| : Michelle Monaghan
|crédits| : Moomins - Créations bonbons
|pseudo/prénom| : Just M
|dcs| : Julien
|nombre de messages| : 72


MessageSujet: Re: Celle qui a le don de vous faire honte | Pv Marine   Mer 27 Juil - 17:29



Celle qui a le don de vous faire honte
Marine & David




J'étais drôle et passionnante, il venait de le dire. Il souriait à mes commentaires et puisque tout le monde le sait, une femme qui fait rire un homme, c'est toujours gagnant. Sans le savoir, il venait, encore une fois, de gagner mon coeur. J'étais déjà amoureuse de lui depuis des minutes entières et maintenant, c'était bien pire. Il pouvait me demander ce qu'il voulait, j'allais le suivre jusqu'au bout du monde. J'allais boire chacune de ses paroles si importantes et espérer qu'il puisse rester avec moi pour les années à venir. Nous voir vieillir ensemble me semblait tellement romantique. '' Mon père est un homme fascinant. J'ai tellement hâte de faire les présentations. Je suis certaine que tu vas l'apprécier et que lui aussi, il va t'aimer. C'est un homme sensible et très protecteur. J'ai bien hâte de rencontrer les tiens aussi. '' La preuve, j'habitais toujours chez lui et il ne voulait pas me laisser partir. Souvent, je lui avais annoncé mon départ, valise et oreiller sous le bras tandis que lui, revenait me chercher le soir même, dans le garage. Il savait toujours où me retrouver, il me surveillait continuellement. Jamais je n'allais pouvoir sortir et vivre ma vie pleinement. Mais avec David, je savais bien que quelque chose de spécial était entrain de se passer entre nous, l'invitation au restaurant n'y était pas pour rien. Nous étions presque mariés, il devait seulement me faire sa demande. Ma réponse était déjà toute prête, je n'attendais que sa petite question pour me jeter à son cou. Une petite question qui allait devenir une grande journée. La plus belle de ma vie, après toutes celles passées avec nos enfants. Le rire d'un enfant a toujours été ce qu'il y avait de plus beau à mes oreilles et en entendre un pour la première fois serait merveilleux. J'allais apprendre toutes sortes de choses à mes enfants, comme comment commander sur internet. Je connaissais tellement de site pour leur apprendre les jolies choses de la vie.

Dès que David m'avait attrapé par le bras, je m'étais empressée de me dégager, voulant lui prendre la main. C'était ainsi qu’agissait un vrai couple, pas le contraire. Se balader main dans la main allait devenir mon passe-temps préféré. David gardait sa main dans la mienne, comme si ce moment était si merveilleux et qu'il n'appartenait qu'à nous. Je voulais emmener Orlando avec nous, mon meilleur ami ne me quittait jamais. David n'avait pas l'air d'apprécier la tournure des évènements, contrairement à moi. Et tandis qu'il mentionnait que mon ami ne voulait pas nous suivre, ce dernier se tenait bien droit voulant nous accompagner. Dès que David décida de l'appeler, il se mit à grogner. C'était évident, il ne connaissait pas encore tout à fait mon fiancé. '' Mais non, il veut venir avec nous, c'est sa manière bien à lui de nous l'annoncer. '' Mais les dernières paroles de David à l'intention d'Orlando me fit comprendre que notre cher ami ne voulait pas venir. '' Tu as raison, il ne veut pas bouger. Peut-être qu'il est tombé amoureux lui aussi et qu'il veut accompagner sa douce moitié au restaurant? '' Gloussant un peu, je m'étais approchée de David, le regard pleins de sous-entendu. Il pouvait bien comprendre ce que je souhaitais lui dire, comme quoi que lui aussi, il avait voulu que je l'accompagne. J'étais devenue sa douce moitié, la meilleure chose qu'il lui soit arrivé. Il ne l'avait pas encore dit, mais tout comme le mariage, ce n'était qu'une petite question de temps. '' Dépêchons-nous de partir dans ce cas là sinon, il va vouloir nous accompagner et mettre sa sortie amoureuse de côté pour nous deux, ce que je ne veux pas. Je veux qu'il soit heureux, comme nous. Imagine nous trois, heureux comme jamais. '' J'avais le sourire rendu aux oreilles, le regard rempli d'émotion.
electric bird.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celle qui a le don de vous faire honte | Pv Marine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Celle qui a le don de vous faire honte | Pv Marine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'ai le regret de vous faire part de la fermeture du Forum
» Les chansons que vous avez honte d'aimer...
» [Discussion]Qu'ameriez-vous faire avec un des membres de TH
» Quelle Charvel ???
» Hitomi est dans la place pour vous faire manger des glaces !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum