AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

 Sorry not sorry | Nao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Livreur de pizza Chez Dora.
|statut civil| : En plein dilemne existentiel
|âge du perso| : 28

_______________________________
Clinging to me. Like a last breath you would breathe. You were like home to me. I don't recognize this street.Please don't close your eyes. Don't know where to look without them. Outside the cars speed by. I've never heard them until now. I know you care. I know it is always been there.
_______________________________
SALOMÉ (ma tite poule) - ALEXIS L'ATTARDÉ
|célébrité| : Sam Claflin
|crédits| : avatar: moi ; sign/profil: tumblr & moi
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Olivier, Victoria & Sonya
|nombre de messages| : 3263


MessageSujet: Sorry not sorry | Nao   Mer 23 Mar - 3:47


Sorry not sorry



Vous est-il déjà arrivé d'errer dans le centre commercial sans trop savoir ce que vous y faisiez? De vous balader de boutiques en boutiques en touchant à tous les articles en vente sans rien acheter en retour? De vous retrouver devant des sous-vêtements féminins sans trop savoir comment vous étiez entré dans la boutique de lingerie? De regarder autour de vous et de remarquer qu'on vous jaugeant de la tête au pieds, essayant de deviner vos intentions? C'était présentement mon cas. Pourtant, je ne faisais absolument rien de mal, je ne faisais que regarder les sous-vêtements pour femmes, sans aucune arrière pensée. Ceux qui connaissent mon orientation sexuelle me croient sur parole. Quoi qu'il en soit, je sentais bien les regards amusés et inquisiteurs autour de moi. Les demoiselles se demandaient ce que je faisais puisque je me trouvais dans la boutique depuis vingt bonnes minutes et que je n'achetais rien. Si encore j'étais réellement entré pour faire du shopping, peut-être que mon agissement aurait eut l'air moins suspect.

Après quelques minutes supplémentaires de réflexion, je me suis finalement décidé à acheter un article quelconque, pour ne pas me faire arrêter à la sortie ou autre. Après tout, je n'étais déjà pas peigné et j'avais le bas de pantalon de mon pyjama. Il faut dire que moi et tout ce qui est conventionnel, ça faisait deux. La preuve, j'avais passé une heure à courir après un papillon avant de me rendre ici. Mais bref, là n'est pas la question. M'emparant d'un sous-vêtement au hasard, je me suis donc dirigé vers la caisse enregistreuse, sans faire de cérémonies. La vendeuse me regarda un instant, clignant quelques fois des yeux avant de passer l'article sous le scanner. "Y'a pas d'échanges donc si ça fait pas..." Levant les yeux au ciel, j'ai répondu sans, encore une fois, réfléchir à mes mots. "Ça va, ça va me faire..." Elle cligna de nouveau des yeux quelques fois avant de hausser les épaules en signe de capitulation. Tant qu'elle vendait, finalement, elle devait se moquer un peu des garanties et tout le patatra. Alors que j'étais entrain de payer, je me suis retourné pour voir la cliente qui venait tout juste de se placer à mes côtés pour passer à la caisse à son tour. "... C'est bien ma veine..." Je me suis emparé rapidement de mon achat, qui se trouvait à être un sting rose en dentelles - le parfait cliché -, l'ai regardé longuement avant de tenter de me justifier comme si c'était une nécessité cruciale à ma nouvelle interlocutrice. "C'est pas ce que tu crois. Et puis ça te regarde pas, fais de l'air." Pourquoi étais-je aussi direct avec la demoiselle? Parce qu'il s'agissait de ma jumelle, que je fuyais depuis son arrivée à Quertal et donc, depuis des mois. Je n'avais pas du tout envie de lui adresser la parole, surtout depuis ma dernière discussion avec Alexis.



They say we are what we are. But we don’t have to be. I’m bad behavior but I do it in the best way. I’ll be the watcher of the eternal flame. I’ll be the guard dog of all your fever dreams. I’ll try to picture me without you but I can’t. 'Cause we could be immortals. Just not for long, for long. And if we meet forever now, pull the blackout curtains down. Sometimes the only payoff for having any faith. Is when it’s tested again and again everyday. I’m still comparing your past to my future. It might be your wound, but they’re my sutures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sorry not sorry | Nao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum