AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

 ELIJAH | standing in a hall of fame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: ELIJAH | standing in a hall of fame   Jeu 3 Mar - 17:32


Standing in a hall of fame




Depuis son retour à Quertal, Cassandre essaie de faire profil bas en toutes circonstances. Elle ne veut pas faire de vagues, surtout qu'elle n'avait, initialement, pas prévu de rester aussi longtemps. Elle ne veut pas s'attirer d'ennuis, donc, mais elle aurait surtout voulu éviter que ses parents apprennent son retour. Elle n'est pas naïve au point d'imaginer que cela a fonctionné mais elle garde tout cela dans un coin de sa tête, elle reste dans le déni aussi longtemps qu'elle le pourra. Cela vaut mieux que de regarder par-dessus son épaule à chaque coin de rue. Bon, elle le fait déjà. D'accord. Quand l'idée de, peut-être, avoir un jour à se retrouver face à sa mère, effleure son esprit, elle ne peut empêcher ses boyaux de se tordre et sa gorge se serrer. C'est dingue, qu'elle ait encore tant d'effet sur elle alors que cela fait des années qu'elles n'ont plus de lien. En même temps, quoi qu'elle fasse et quoi qu'elle dise, elle reste sa mère. A cause de cela, Cassandre ne pourra jamais se détacher complètement d'elle. Certains y arrivent, ce n'est pas son cas. Ce qui est désolant, quand on connaît son histoire. Plutôt que de ruminer ce sujet en permanence au point de ne plus en vivre, Cassandre le met dans un coin de sa tête autant que possible. Et, qui sait, peut-être que sur un malentendu ou un heureux coup du sort, elle n'aura jamais à se poser la question plus que cela. Peut-être, après tout, qu'elle sera de retour en Australie avant que qui que ce soit n'ait eu le temps de les prévenir ... Le rêve ... La naïveté. Elle verra bien, de toute façon. Y penser en permanence ne retardera pas l'échéance, ni n'exaucera son souhait le plus cher. Alors, elle continue de vivre comme si de rien était. Comme si elle n'était pas à Quertal, ville de son enfance mais aussi, et surtout, où résident ses plus vieux démons.

Ceci étant dit, elle ne peut pas prétendre le contraire : c'est aussi là qu'elle a ses plus beaux souvenirs. Et Elijah n'y est pas étranger. C'est même tout l'inverse. Elle le connaît depuis aussi longtemps qu'elle s'en souvienne. Et, tous les deux, c'est une profonde amitié qui les lie. Un lien indéfectible et impossible à briser qu'elle ne perdrait pour rien au monde. Les années et la distance géographique n'a pas eu raison de cela et elle en remercie le ciel tous les jours. Ou pas. Ils ont juste tous les deux fait beaucoup d'efforts pour que cela continue comme autrefois et ils n'auront pas été vains, ces efforts. Puisque, aujourd'hui, ils sont plus proches que jamais et ce n'est pas près de changer. Cassandre aurait aimé que son retour à Quertal soit aussi synonyme de retrouvailles définitives avec Elijah mais c'est loin d'être aussi simple, malheureusement. Lui vit à droite et à gauche, un peu partout dans le monde, car sur des montagnes russes qui ne font que monter pour sa carrière et elle-même retournera à un jour, prochain elle l'espère, à Sydney. Autant dire que tout cela n'est que temporaire ... Mais pour l'heure, elle est toujours là. Et Elijah vient de rentrer après plusieurs semaines d'absence. Depuis qu'elle est revenue en Suisse, ils ont maintes et maintes fois eu l'occasion de se revoir mais il n'empêche qu'il lui manque beaucoup. Il est parti longtemps, et il est maintenant temps pour eux de se retrouver. Une nouvelle fois. Arrivée vingt minutes en avance, Cassandre jette un regard anxieux à son portable, où elle vient de voir les chiffres témoins de son infamie. Mince. Ce n'est pas le fait d'arriver en soit qui la dérange - surtout qu'elle sait parfaitement qu'Elijah lui-même ne lui en tiendra pas rigueur, c'est surtout qu'elle a un peu peur qu'il ne soit pas là. Boh, tant pis. Dans le pire des cas, elle patientera un peu. Son poing se lève et vient frapper quelques coups contre la porte. A tous les coups, il sera là. Il doit l'être.




    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: ELIJAH | standing in a hall of fame   Lun 28 Mar - 17:01


Standing in a hall of fame




Rester vivre à Quertal, Elijah y met un point d'honneur malgré le succès. Même s'il est encore très loin d'être une super star, être auteur et compositeur, mine de rien, ça paye bien. Il pourrait aujourd'hui, très largement se payer une belle maison sur les hauteurs de Los Angeles, ou dans n'importe quelle capitale ou ville du monde si l'envie lui en prenait. Seulement, sa vie elle est ici en Suisse, même s'il est à moitié américain. C'est ici qu'il est né, qu'il a grandi, qu'il a été élevé, que sa famille vit toujours et chez Elijah, la famille s'est sacrée, il ne se voit pas les laisser. Alors oui, il a un appartement aux États-Unis, question pratique quand il doit s'y rendre pour le travail, ça lui évite l'hôtel, mais dès qu'il peut, il préfère revenir dans sa maison route des Oliviers. Ça a un côté rassurant et surtout très inspirant pour lui, de vivre là. C'est généralement chez lui, dans cette maison qu'il est le plus productif. Rajouter à tout cela, ça lui permet aussi de rester proche de ses amis. C'est une promesse qu'il s'est toujours faite, bien même avant que le succès ne soit au rendez-vous, qu'il resterait proche de ses amis, qu'il ne les laisserait pas derrière lui, parce qu'il est connu. Et c'est exactement pour cette raison qu'aujourd'hui, il reçoit sa meilleure amie Cassandre à la maison. Avec la demoiselle, leur amitié dure depuis de très nombreuses années, trop nombreuses pour être comptées. Ils en ont traversé des choses ensemble, et cette amitié a été mise à rude épreuve une paire de fois, notamment dû à la distance, avec la miss en Australie et lui qui depuis deux ans vadrouille le monde. Mais c'est là qu'on voit à quel point ils tiennent l'un à l'autre. Malgré le temps et la distance, ça ne les a jamais empêchés de continuer à avoir des nouvelles l'un de l'autre régulièrement et de continuer à se voir. Elijah avait même réussi à aller lui rendre visite à Sydney, ce qui a été bien évidemment mal vu par certaine personne dans la petite bourgade qu'est leur village d'origine, mais ça, lui, il s'en fiche comme de sa première dent de lait, le jeune homme n'a jamais prêté attention à ce que les gens pouvaient bien penser de lui, hormis les personnes qui lui sont proches, bien évidemment.

D'ailleurs, cela fait plusieurs semaines qu'ils ne se sont pas vus, puisqu'il était à Los Angeles pour le boulot et s'il n'est là que depuis quelques jours à peine, il en a déjà un paquet à lui raconter, entre l'hospitalisation de sa grand-mère et l'arrivée du chanteur écossais chez lui, pour leur collaboration sur le prochain album de ce dernier. En attendant, comme le jeune est parti en vadrouille découvrir les alentours, Elijah en profite pour faire un brin de ménage, dès que Dylan est parti, avant que sa meilleure amie ne débarque. C'est pas comme si elle ne savait pas depuis le temps que le châtain est du genre bordélique, mais tout de même, il ne va pas la recevoir dans une porcherie, même si ça ne l'est jamais vraiment, mais là, en plus, ils sont deux mecs pas des plus ordonnés à vivre sous le même toit, y'a mieux comme atmosphère pour accueillir quelqu'un chez soi. Alors il ramasse ce qui traine, range, nettoie, il n'y a que la chambre de Dylan dans laquelle il ne rentre pas, si c'est en bordel, c'est son problème à lui, de toute manière, il n'y emmènera clairement pas Cassandre, alors il se fiche bien de l'état que la pièce peut bien avoir. Ça lui prend un moment pour tout faire, mais il finit suffisamment en avance pour pouvoir encore filer à la douche avant qu'elle n'arrive. Enfin c'est ce qu'il pensait, des coups résonnent contre la porte d'entrée, alors qu'il sort tout juste de la cabine de douche. Elijah enfile rapidement une serviette autour de ses hanches, et se dépêche de descendre au rez-de-chaussée pour ouvrir. Il ne pensait clairement pas avoir mis autant de temps dans la douche, à croire que parfois il lui arrive de perdre la notion du temps. En réalité, ça lui arrive très souvent, mais généralement, c'est plutôt lorsqu'il écrit et compose qu'il déconnecte complètement. Même si pour le coup, il n'a juste pas remarqué que c'est elle qui est en avance. « Hey ma belle, vas-y entre. Désolé, je pensais avoir de l'avance et avoir le temps de me doucher, j'ai pas vu le temps passer. Je vais vite m'habiller. Je reviens, fais comme chez toi. » Et le musicien se précipite au premier étage pour se sécher et s'habiller rapidement, prenant les premières fringues qui lui tombe sous la main. Un jean slim noir troué aux genoux et un t-shirt Nirvana. Puis se dépêche de rejoindre la demoiselle en bas. D'ailleurs quand il arrive dans la pièce où elle se tient, c'est bien simple, il lui saute au cou, pour l'étreindre. « Comme tu m'as trop manqué. Il faudrait vraiment qu'une fois tu viennes avec moi à LA, ça serait top, je suis sûr. » Elijah lui rend sa liberté et affiche un large sourire, vraiment heureux de la voir, et c'est comme chaque fois qu'ils ne se voient pas depuis un moment. « Comment tu vas ? » Ca peu paraitre la phrase bateau qu'on dit par habitude et par politesse, mais Eli, lui, quand il prononce cette phrase, c'est que la réponse l'intéresse vraiment, sinon, il ne la pose pas. Et là, clairement, ça l'intéresse, parce qu'il connait l'histoire de Cassandre, il connait sa famille, et il s'inquiète toujours pour elle quand il doit s'éloigner comme ça de Quertal pendant une période aussi longue.


Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: ELIJAH | standing in a hall of fame   Ven 1 Avr - 14:36


Standing in a hall of fame


En effet, il y a une éternité que Cassandre et Elijah ne se sont pas vus. Il faut dire que cela a été très compliqué ces dernières années, étant tous les deux très compliqués et très souvent à des milliers de kilomètres l'un de l'autre. Cassandre ne peut pas dire que sa vie à Sydney ne lui manque pas, mais elle est tout de même contente d'être ici. Pas pour un nombre relativement impressionnant de personnes, mais pour Elijah tout particulièrement. Si lui est toujours très souvent à droite et à gauche, dans un pays puis dans un autre, elle l'attend toujours ici, à Quertal. Alors, dès qu'il rentre, ils en profitent pour se voir. En l'occurrence, cela faisait déjà quelques semaines qu'Elijah était aux Etats-Unis, à Los Angeles sauf erreur de sa part ... autant dire qu'impatiente, Cassandre l'est. Et c'est peu dire, à côté de ce qu'elle ressent vraiment. L'idée de le revoir la met dans un état d'excitation pas possible. Et ce, depuis qu'ils se sont donnés rendez-vous. Difficile de tenir en place pour la jeune femme, donc. Et difficile de s'empêcher d'arriver en avance. C'est donc ce qu'elle fait, elle arrive avant l'heure prévue au domicile d'Elijah. Espérant, bien sûr, qu'il soit là et qu'elle ne l'interrompe pas au milieu de dieu seul sait quoi. Finalement, la porte s'ouvre et elle n'est pas franchement étonnée de le voir à moitié à poil, seulement vêtu de sa serviette. Elle se retient d'exploser de rire, de soulagement de le savoir là plus que de gêne. « Hey Elijah. » Elle n'a pas le temps de lui faire savoir que c'est elle qui est arrivé bien plus tôt que prévu ; puisqu'il lui propose de s'installer avant de filer de son côté. Sans doute pour s'habiller et ainsi se rendre plus présentable.

Etant donné que c'est elle qui est venue en avance, elle patientera donc sans problème. Pendant qu'Elijah fait ce qu'il a à faire, Cassandre agit exactement comme il lui a dit de le faire. Elle fait comme chez elle, ou presque. Sa pudeur naturelle la pousse tout de même à ne pas franchir certaines limites, quand bien même elle connaît cet appartement presque aussi bien que le sien, sans parler de son locataire. Elle entre donc dans la pièce principale, prenant évidemment soin de refermer la porte derrière elle. Puis elle retire sa veste, peu désireuse de rester dans l'inconfort juste parce qu'elle n'ose pas. Quand même, Elijah ne s'offusquerait pas de quoi que ce soit qu'elle puisse faire ; heureusement, elle n'ira pas jusque-là. Sa veste désormais posée sur le premier meuble à sa portée, Cassandre s'autorise à faire un petit tour de la pièce en attendant qu'Elijah fasse une réapparition. Elle constate sans trop de difficultés qu'il a rangé son appartement très récemment, peut-être même juste avant qu'elle n'arrive. Elijah n'est pas le type le plus maniaque qu'elle connaisse - loin de là même - et, pourtant, il n'y a pas grand chose qui traîne par terre, pour ne pas dire rien du tout. Il a rangé. Voire même fait le ménage. C'est sûr. Elle ne peut s'empêcher d'être touchée par la démarche tout en se disant qu'il n'aurait pas dû en sentir l'obligation. Après tout, ils se connaissent tellement bien tous les deux, elle ne se serait pas sentie offensée d'arriver au milieu d'un bazar plus ou moins imposant. Mais puisqu'elle se sent comme lui la plupart du temps, elle ne le juge pas plus qu'elle ne devrait. Il y a de fortes chances qu'à sa place, elle ait agit exactement de la même façon. Comme quoi, ils ont encore plus de points en commun qu'ils ne le pensaient ...

Quand il revient - en un temps record, il faut le dire -, Cassandre se lève brusquement de l'accoudoir du canapé sur lequel elle s'était assise quelques minutes plus tôt. Pas par gêne, hein, mais exactement pour la même raison qui pousse Elijah à se rapproche d'elle : un câlin de retrouvailles ! Elijah la prend dans ses bras, et Cassandre le serre brièvement contre lui, un sourire satisfait aux lèvres. Oh, qu'elle est contente de le retrouver. Ils ont beau se donner sans cesse des nouvelles etc, il n'en reste pas moins que c'est différent quand il s'agit de parler au téléphone, ou être l'un en face de l'autre. « Tu m'as beaucoup manquée aussi. » De manière générale, Cassandre est assez pudique. Sur tout et avec tous ... sauf avec Elijah. Avec lui, elle réussit plus facilement à se livrer et à s'épancher sur ses sentiments. Sans doute parce qu'ils se connaissent depuis longtemps et qu'il n'y a jamais vraiment eu de sujet tabou entre eux. Quoi que si elle peut l'éviter, elle fait en sorte de ne pas parler de sa famille même avec lui ... C'est toujours assez attristant, pour elle, d'évoquer ses parents ou, pire, son frère et sa sœur. Même si ça peut parfois faire du bien, aussi, d'en discuter. « Oh oui, j'adorerai aller à LA avec toi ! » Et qui mieux qu'Elijah pour lui faire visiter la ville des stars ? Il doit la connaître par cœur, maintenant ! « Je vais très bien. C'est la routine, ces derniers temps. » Métro - voiture pour elle -, boulot, dodo. C'est aussi simple que ça. Bon, on passera sur le/s épisode/s Neal, Cassandre n'y comprend rien elle-même, elle ne veut pas assommer Elijah en plus. « Et toi alors, comment ça va ? Content d'être de retour chez toi ? » Parce que, Cassandre est bien placée pour le savoir, c'est ici qu'il se sent chez lui. A Quertal.



    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: ELIJAH | standing in a hall of fame   Mer 27 Avr - 1:43


Standing in a hall of fame


La famille et les amis, c'est vraiment important pour lui. De vrais amis, qui lui sont vraiment très proche, il n'en a en réalité que très peu, alors il les bichonne, même si avec son métier aujourd'hui et le fait qu'il soit souvent sur la route, ce n'est pas toujours facile. Mais il met un point d'honneur à entretenir leur amitié d'une manière ou d'une autre. C'est d'autant plus vrai en ce qui concerne Cassandre, parce qu'elle est celle qu'il considère comme sa meilleure amie, et ce, d'aussi loin qu'il s'en souvienne. Pourtant, entre la miss qui est partie vivre en Australie pendant un long moment et lui, sa carrière qui a enfin décollée, c'est loin d'être évident, pourtant ils ont réussi ce petit miracle de ne rien changer, il avait même réussi à aller la voir quelques fois à Sydney quand elle y était encore et maintenant qu'elle est de retour à Quertal, ils se voient dès que monsieur revient d'un de ses voyages, qui pour le plus souvent se passent à Los Angeles, comme c'était le cas encore cette fois. Il y est tellement régulièrement que c'est la seule autre ville du monde où il a acheté une maison, plus pratique et surtout cosy que l'hôtel. Quoi qu'il en soit, comme chaque qu'il revient, petit rituel oblige, la miss passe chez le voir et il essaie de mettre en ordre sa maison au mieux, même s'il n'a plus vraiment le besoin de faire tant de chichis avec elle depuis bien longtemps. Mais le fait est qu'ils sont à présent deux garçons à vivre sous ce toit, comme il héberge Dylan le temps de leur collaboration et qu'il faut bien avouer que le bouclé est encore plus bordélique que lui.

Quand Elijah revient après être allé s'habiller, il lui saute dans les bras pour l'étreindre et il n'y a rien de mieux comme sensation que celle de serrer contre soi une personne à laquelle on tient et qui nous a manqué. Et il ne se prive pas de le lui dire. Généralement, le musicien n'est pas très doué pour se dévoiler, c'est sa musique et les paroles qu'il écrit qui parlent pour lui, comme des lettres mortes, car le plus souvent, les gens à qui c'est destiné l'ignorent. Suffit de voir le nombre de chansons qui parle très discrètement de Dylan, que ce soit les siennes comme celle qu'il a pu écrire pour d'autres, le plus souvent il pensait au bouclé en les écrivant. Alors en vrai, c'est un carnage, il ne sait absolument pas y faire, hormis avec quelques personnes, avec lesquelles dire les choses sont assez naturelle, comme sa famille, enfin sa grand-mère, sa mère et un peu sa soeur, et puis il y a Cassandre. Avec elle tout est toujours simple, ça coule de source, il n'a pas à s'inquiéter d'être juste comme il est et c'est ce qui lui plait dans leur relation, car la miss peut tout autant être juste elle avec lui, jamais il ne la jugera, comme d'autres ont peu le faire auparavant. « La prochaine fois que j'y vais, tu prends congé, même si c'est sans solde, je te donnerai ce que tu auras perdu pour compenser s'il faut, mais tu viens, t'es obligé de dire oui. » Elijah prend une expression digne de Simba enfant dans le Roi Lion, quand il demande l'autorisation à sa mère pour aller se balader, alors qu'il compte se rendre au cimetière des éléphants. Oui, oui, ce sourire-là, pour la faire craquer, qu'elle ne puisse pas lui refuser. « J'ai plusieurs chambres, y'a même une piscine dans le jardin, c'est un truc de fou là-bas, on fera de méga fiesta, y'a ce qui faut à LA, ça sera juste géant avec toi à mes côtés. » Rien qu'à l'idée, rien que de s'imaginer sur sa terrasse au soleil là-bas avec elle, Eli est déjà complètement surexcité et serait presque limite pressé de repartir. Un vrai gamin, comme toujours.

Le châtain en a d'autant plus envie que de l'emmener avec lui quand elle lui annonce que pour elle ce n'est que la routine. Et il ne sait que trop ô combien la routine est ennuyeuse, il faut absolument qu'il lui change un peu les idées dès qu'il en aura l'occasion, même sans attendre d'aller à Los Angeles, déjà avant ça, juste histoire de couper le quotidien. Il trouvera bien idée en dehors de Quertal, il y a bien des choses à faire. C'est clair que ce n'est pas en restant enfermé dans ce bled, qu'il chérit pourtant beaucoup, qu'il y a de quoi se divertir. « Bon, alors raison de plus pour ne pas dire à ma proposition et d'ici là, on va trouver de quoi te changer un peu la routine. » Elijah affiche un énorme sourire en lui disant cela, car il compte bien mettre ses paroles à exécution, il ne sait juste pas encore comment. Peut-être qu'en l'emmenant skier quelques jours, il embarquera Dylan avec eux, la saison n'est pas encore terminée, ils pourront encore en profiter un peu. « Du ski, ça te dit ? » Le jeune trépigne déjà d'impatience et frappe dans ses mains comme un enfant, alors que Cassandre n'a encore dit oui à aucune de ses propositions. Il est vraiment incorrigible. Il essaie de se calmer un peu, parce que bon, c'est pas le tout de s'exciter de la sorte, mais sa meilleure amie lui avait retourné la question et du coup, il n'y a pas encore répondu. « Oui, vraiment très content d'être de retour. J'ai beau adorer la vie à LA, ce ne sera jamais mieux qu'ici. » Et comme toujours, ses yeux se mettent à briller quand il dit cela, car il le pense sincèrement. Quertal c'est vraiment sa bouée, son ancre, son oxygène, c'est sa meilleure source d'inspiration et c'est pour cette raison qu'il a demandé au chanteur écossais de venir ici pour leur collaboration, au lieu d'aller lui à Londres ou de le faire venir aux États-Unis. Il s'est dit aussi que ça aiderait si Dylan pouvait un peu mieux le comprendre en découvrant son univers. « Et sinon, je n'ai pas encore vraiment eu le temps de souffler depuis que je suis arrivé. Ma grand-mère a fait un AVC j'ai dû passer la nuit aux urgences, du coup j'ai voulu dormir un peu avant d'aller chercher Dylan, je suppose que tu as eu vent que Dylan Roseburry venait chez moi, je vais bosser avec lui sur son prochain album, bref, j'ai raté le réveil, j'ai donc loupé son arrivée, ça été tendu du coup pour commencer, surtout qu'on est déjà plus ou moins en froid de base. OK, OK, je plaide coupable, c'est surtout de ma faute. Mais voilà, en gros, j'ai pas encore pu vraiment profiter d'être de retour à la maison. » Un vrai moulin à paroles quand il s'y met. Et avec le débit qu'il a, parfois il se demande lui-même comment les autres font pour le comprendre. Il a conscience qu'il parle trop vite, et qu'il n'articule pas toujours assez, mais y'a rien à faire, il n'arrive pas à se corriger, c'est sa façon naturelle à lui de parler.

Elijah regarde Cassandre en souriant. « Bon et si on poursuivait cette conversation tranquillement posés dans le canapé. Vas-y prends place, j'arrive. » Le musicien file à la cuisine qui n'est pas loin puisque c'est la pièce qui jouxte le salon et qu'il y a une ouverture qui peut faire penser à une fenêtre, mais sans vitre et en forme d'arche qui permet de communiquer entre les deux pièces. « Tu préfères quoi, café, thé, jus de fruits ? J'ai du multivitamines. Et j'espère que tu as petit creux, je suis allé chercher un gâteau chez Julliard. » Eli revient toujours tout sourire avec son plateau rempli de tous les choix possibles qu'il a mentionné plus tôt, ainsi que le gâteau, qui est en faite une tarte au sucre, simple, mais excellente. « Je sais, tu vas me dire que j'aurais pu le faire moi-même, vu que j'ai bossé là-bas et que c'est mon métier à la base, mais j'avoue qu'avec Dylan à la maison j'ai pas trop eu le temps. » Dit-il d'un air désolé en s'asseyant à côté d'elle, quand ses deux boules de poils préférées débarquent en se frottant à leurs jambes, ayant déjà reniflé l'odeur du gâteau, prêtent à réceptionner les miettes qui tomberont ou les bouts qu'on voudra bien leur donner. Elijah se met à rire en caressant Nyx et Gaia chacune leur tour. « Il va falloir patienter les miss, Cassandre d'abord, elle est notre invitée. »



HS:
 
Revenir en haut Aller en bas

MEMBRE SUPER CLASSE

avatar

|métier| : Secrétaire médicale à Bienne.
|statut civil| : Célibataire, mais ...
|âge du perso| : 25

NOBODY SAID IT WAS EASY

|célébrité| : Emma Watson, la parfaite.
|crédits| : timeless (avatar), imaginarium (signature).
|pseudo/prénom| : Schizophrenic (Emilie).
|dcs| : No oooone.
|nombre de messages| : 6491


MessageSujet: Re: ELIJAH | standing in a hall of fame   Dim 1 Mai - 12:52


Standing in a hall of fame


Revoir Elijah, pouvoir le serrer contre elle et discuter avec lui comme s'ils n'avaient pas été séparés des semaines durant, procure à Cassandre un plaisir incommensurable. Elle est contente, vraiment contente. Et elle n'essaie pas de cacher sa joie parce que, avec lui, elle sait qu'elle peut être elle-même, qu'elle peut se montrer tel qu'elle est réellement. Il ne la jugera jamais, ne pressera jamais aucune charge contre elle. Depuis qu'ils se connaissent, il est un soutien infaillible pour la jeune femme et il sait que l'inverse est également réel. S'il a besoin d'elle, il peut venir la voir, ou tout simplement l'appeler quand il est à l'autre bout du monde, ou que c'est elle qui l'est. Ils sont amis, de très très bons amis. Cassandre se plaît d'ailleurs très souvent à le présenter, ou à parler de lui, comme son meilleur ami. Oui, définitivement, Elijah l'est. Et elle ose espérer qu'il le sera encore pour de longues années. Parce que tout lui semble tellement plus simple en sa présence, c'en est presque désarmant. Mais elle plonge dedans tête baissée parce qu'elle lui fait pleinement confiance pour ne pas trahir sa confiance. Jamais. « Arrête un peu, tu me donnes envie de vacances maintenant. » Hors de question, bien sûr, qu'elle le laisse lui donner de l'argent ; elle saura se débrouiller. Elle ne roule pas sur l'or, c'est certain, mais elle a de quoi vivre. Et elle a réussi, malgré son indépendance trop vite arrivée, à mettre un peu d'argent de côté. Et puis, elle est trop indépendante justement, l'idée de devoir se reposer totalement sur quelqu'un la rebute. Quand bien même ce quelqu'un est Elijah, chanteur sur la pente ascendante et qui a pas mal d'argent maintenant. Ce n'est pas une raison, quand il est question de ce genre de sujet, Cassandre refuse d'accepter qu'il lui en donne. Ce n'est pas comme cela que ça marche. Sur d'autres points, en tout cas, elle veut bien se reposer sur lui. Mais pas l'argent. Elle n'a rien d'une personne cupide et avide de sous comme beaucoup doivent le penser ici, à Quertal. « Des méga fiesta tu dis ? Mais c'est un palace ta maison ou quoi ? » Elle n'a pas vu de photos et c'est bien dommage. Mais pouvoir y passer des vacances avec Elijah serait bien plus intéressant que de visualiser de simples photographies sans doute pas très représentatives de la réalité. En fait, où qu'elle soit, elle apprécie de passer du temps avec Elijah. Et oui, même ici, dans cet appartement qu'il n'a pas eu le temps de finir de ranger. Pas totalement en tout cas, elle n'arrive pas à croire que ce bordel soit tout ce qu'il avait causé. Elle le connaît, Elijah.

« Du ski ? ... avec plaisir ! J'espère juste que tu n'auras pas peur de me voir te ralentir. » Parce qu'elle n'en a jamais fait, exactement. Ici, ce n'était pas avec ses parents qu'elle ait partir pour de telles vacances. Et à Sydney, ce n'est pas le ski qui est l'activité favorite des habitants. Oh non, pas du tout. En fait, elle sait très bien se débrouiller dans l'eau maintenant ; en plongée comme sur un surf. Mais alors le ski .. C'est un véritable mystère pour elle. Enfin, Elijah a l'air si excité qu'elle ne se voit pas lui refuser cela. Il tape dans ses mains. Il pourrait se mettre à sautiller au beau milieu de son salon qu'elle n'en serait pas étonnée ... Parce qu'il lui en semble tout à fait capable. Soudain, son ami se lance dans une tirade qui lui paraît sans fin, mais qu'elle écoute avec attention. Bordel ... il lui est arrivé tellement de choses en si peu de temps qu'elle ne sait pas par où commencer et qu'elle ne sait pas quoi lui dire, ni même quelle expression afficher. Elle passe de l'horreur à l'incrédulité avant de s'arrêter sur l'amusement. Sa grand-mère, un album, Dylan Roseburry, des tensions, ... Ouais, définitivement il y a beaucoup de choses à propos desquelles ils vont devoir discuter. Mais Cassandre n'a pas le temps de relever un seul de ces points, Elijah lui a déjà proposé de s'installer sur le canapé, avant de s'éclipser dans la cuisine, pièce voisine et dont l'ouverture leur permet de continuer à communiquer malgré tout. Un sourire aux lèvres car amusée par la rapidité avec laquelle Elijah a débité tout ce qu'il avait à lui dire avant d'aller leur chercher de quoi grignoter, Cassandre retire sa veste qu'elle abandonne sur le dossier du canapé. Puis elle s'y assoit, tout en regardant toujours en direction d'Elijah. « Du jus de fruits, ce sera parfait, merci. » Elle adore le jus de fruits - surtout quand il est bien frais mais elle n'est pas aussi exigeante -. Et ce gâteau, bien qu'elle ne l'ait pas encore vu, lui donne très envie. De toute façon, c'est avec plaisir qu'elle le dégustera tant que cela se fasse avec Elijah. Ce dernier, de retour, surenchérit sur le gâteau. Cassandre ne peut pas s'empêcher de le taquiner ... « T'exagères mais je ne t'en veux pas ; je suis sûre que le gâteau sera meilleur que si tu l'avais fait toi-même. » Bien sûr, ce n'est là qu'une plaisanterie qu'elle ne se permettrait avec Elijah. Parce qu'il sait autant qu'elle qu'elle rigole, et qu'il ne le prendra pas mal. Après tout, ses talents culinaires ne sont plus à prouver ; plus d'une fois, Cassandre a eu l'occasion d'en profiter.

L'espace de quelques secondes, le regard de Cass' s'égare sur les chats qui viennent se frotter contre leurs jambes, soit en quête d'affection, soit en quête de nourriture. Quoi qu'elle penche plutôt pour la seconde option ... puis elle se tourne de nouveau vers Elijah, déterminée à obtenir plus d'informations sur chacun des points qu'il a abordés un peu plus tôt. Et elle n'a rien oublié alors il n'y échappera pas ... « Bon alors dis-moi comment va ta grand-mère ? Mieux j'espère ? » Evidemment, c'est là le sujet principal. Ce qu'il a abordé en premier et ce qui lui semble, là, comme ça, le plus important. C'aurait été cruel de sa part de ne pas en parler alors qu'un AVC n'est pas anodin. Jamais. Et puis ce n'est pas parce qu'elle-même n'a pas/plus de contact avec sa famille qu'il en va de même pour tous ses proches. Elijah en tête de liste. Et si elle ne connaît pas la grand-mère de son meilleur ami plus que ça, c'est pour lui qu'elle se fait du souci. Elle ne veut pas lui laisser imaginer qu'elle n'en a rien à faire de lui ou de sa grand-mère, ou de qui que ce soit d'autre de sa famille. Une fois la réponse de Dylan obtenue, elle décide de passer à la suite. Et plutôt que "d'attaquer" en frontal, elle passera par des chemins détournés. « Et Dylan ... il n'est pas là ? » Ce sujet a l'air d'être le plus épineux. Parce que, si elle a bien suivi tout cela, ce fameux Dylan devrait être là, dans l'appartement. Parce qu'ils vont bosser ensemble sur un album ... alors que c'est tendu entre eux. Cassandre ne veut pas s'immiscer au milieu d'une dispute, et elle ne veut pas avoir à assister à cela non plus. Autant dire qu'elle a tout intérêt à savoir si ce Dylan est là ou pas. Et puis, pourquoi est-ce tendu entre eux d'abord ? Sa curiosité en ce qui concerne son ami n'est pas nouvelle, et il va falloir qu'elle la refrène un peu si elle ne veut pas le secouer jusqu'à ce qu'il lui dise tout, absolument tout !



Spoiler:
 


    3 words, 8 letters ; say it, and I'm yours
    Remember those walls I built? Well, Baby they're tumbling down and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. I found a way to let you in but I never really had a doubt. It's like I've been awakened, every rule I had you breaking. It's the risk that I'm taking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ELIJAH | standing in a hall of fame   

Revenir en haut Aller en bas
 

ELIJAH | standing in a hall of fame

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alice Cooper au Rock N Roll Hall of Fame
» Nicko - Hall of fame des batteurs
» Le ESB au Hall of Fame : cérémonie du 10 avril
» Drummers' Hall of Fame
» Vote de Libera au "Classic FM Hall of Fame 2012"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum