AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

 Le soir de tous les vices PV Victoria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Coiffeuse, mais sans clientèle pour l'instant
|statut civil| : Certaines choses pourraient changer d'ici peu!
|âge du perso| : 28

Avec qui je poste? Avec eux!

Victoria Victoria + Rick Daniel Valhia
|célébrité| : Amanda Seyfried
|crédits| : Your Design Diary
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Un imposeur (Stephan/Alexis)
|nombre de messages| : 494


MessageSujet: Le soir de tous les vices PV Victoria   Mer 17 Juin - 2:27






Le soir de TOUT les vices

 109   


Jamais je n'aurai pensé que Bienne était une petite ville aussi divertissante et amicale. Je voulais faire le tour du monde avec ma soeur puisque cette dernière n'avait pas l'air d'être fâchée contre moi. Au contraire, elle avait l'air heureuse que je sois bien dans ma peau, pour la première fois. Mais ce qu'elle ne savait pas, c'est que tout était le contraire. Je ne me sentais pas bien. Depuis que j'avais croisé son regard, je lui mentais. J'avais commencé à lui mentir dès qu'elle avait décroché son téléphone, lui disant que j'avais une superbe nouvelle à lui annoncer. Mais cette nouvelle était fausse, comme mon sourire ou mon besoin de sortir et de ne pas rentrer à la maison tout de suite. J'avais envie de retourner me coucher, me cacher sous l’édredon et ne jamais en sortir. Je voulais vivre ma vie comme je le souhaitais, voir mes rêves se réaliser et vivre ma vie près de celui que mon coeur avait choisis. Mais rien était possible. Valentine faisait ce qui lui plaisait et ce, dans le dos de mère et père et Victoria faisait ce qu'elle voulait, mais directement devant eux. J'avais l'impression d'être le vilain petit canard de la famille et ce, depuis le commencement. Je me sentais laide et moche, tellement insignifiante, comme si personne au monde pourrait m'aimer. Mes deux soeurs faisaient vraiment ce qu'elles voulaient sans aucune peur de se faire prendre et réprimander. Mais pour ma part, c'était autre chose. J'étais amoureuse d'un homme qui ne pensait jamais avec sa tête mais plutôt avec ce qu'il avait dans le pantalon et, à vrai dire, ce dernier ne pensait pas vraiment. Il ne sortait jamais avec les filles, préférant les connaitre autrement au lieu de tomber amoureux de quelques unes. Il ne vivait que pour sa voiture, que pour sa personne et, si jamais il lui restait un peu d'amour à donner, il en redonnait une couche à sa personne. Et moi, j'étais derrière lui, attendant le bon moment pour me sauver et vivre ma vie près de lui. Bon nombre de fois Valentine m'a dit de ne pas lui faire confiance mais moi, encore aujourd'hui, je ment à mon autre soeur, mentionnant haut et fort le prénom d'Easton comme mon prochain mari. Comme si mon rêve pourrait devenir réalité, comme si je pouvais enfin arrêter de souhaiter des choses. Mais à la place, je me laisse entrainer par Victoria. Cette dernière a une idée pour terminer la soirée et surtout, pour m'emmener casser la croûte. À dire vrai, je n'ai pas faim. J'ai plutôt mal au coeur d'avoir déchirée cette jolie robe de mariée et surtout, de ne pas pouvoir la repayer. Je sais bien que je vais devoir parler de toute cette histoire à père et ceci m'attriste beaucoup. Déjà qu'il déteste Easton, j'ai bien l'impression qu'il ne sourira pas à cette petite blague venant de ma part. Je suis plutôt entrain d'encourager ses problèmes et j'en ai bien peur, il va me prendre pour une dingue. J'entends bien sa voix d'ici, me disant que ce garçon n'attire que des ennuis et qu'il est fait uniquement pour des filles de petites vertus. Pas comme moi.

Nous passons devant un joli restaurant où les gens sont attablés à l'extérieur, dégustant des mets raffinés et où la musique classique me fait sourire. J'ai envie de demander à ma soeur d'y aller. Mais cette dernière continue de marcher d'un tas décidé, sachant exactement où elle a l'intention de m'emmener. Je ne sais pas trop quoi faire mais puisque j'ai une confiance aveugle en Victoria, je décide de la suivre, même si je sais depuis bien longtemps que c'est une très mauvaise idée. Ma soeur prépare quelque chose mais je n'arrive pas à mettre le doigt sur ce quelque chose. Pourtant, je la suis, comme un petit chien en manque d'amour, comme un petit chien qui ment depuis des minutes entière. Nous passons devant certains restaurants, devant certains magasins sans jamais s'arrêter. Et soudainement, elle s'arrête et nous rentrons dans un restaurant que je n'ai jamais vu. Il y fait sombre, ça sent l'urine à l'entrée et surtout, la musique est dégoutante. Quelqu'un est debout sur un estrade, chantant une vieille chanson de Céline Dion. Quelque chose me dit qu'il s'agit d'une soirée Karaoké et cette petite pensée me fait soudainement peur. Je ne suis pas une bonne chanteuse, je connais à peine les paroles de la chanson de mon dessin animé préféré, Maya l'abeille. Tout ce que je connais, sur le bout de mes doigts, ce sont les paroles de certaines chansons de la chanteuse Ellie Goulding. Mais peu importe, puisque Victoria continue d'avancer, avant de se placer à une table, face à cette estrade improvisée. Je prend place à mon tour sur un banc près d'elle, ne sachant pas très bien ce que nous faisons à cet endroit. Peut-être a t-elle reçu un coup dans un oeil et elle avait besoin de se reposer à quelque part? Si c'est le cas, il y avait un joli petit restaurant pas très loin, où les gens avaient l'air heureux et où la musique classique m'aurait beaucoup plu. Mais à la place, une femme vulgaire, cheveux gras, jupe courte et décolleté plongeant, nous adresse la parole. « Hi mes jolies. Vous voulez quoi? » J'ai envie de crier que je souhaite m'en aller en courant et ne jamais revenir à cet endroit. Parmi les clients et le personnel présent ce soir, Victoria et moi, nous ressortons du lot. Mais surtout moi avec ma jupe longue et mon chandail rose fushia. J'ai l'air de la petite princesse sortie de nulle part qui découvre qu'il existe des gens en dehors de son château d'étoiles.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creationsbonbons.tumblr.com/

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Sans emploi, je me laisse vivre comme on dit
|statut civil| : Célibataire, tu veux m'inviter?
|âge du perso| : 24

VALÉRY - RICK
|célébrité| : Suki Waterhouse
|crédits| : moi, tumblr
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Sonya, Olivier et Matteo
|nombre de messages| : 380


MessageSujet: Re: Le soir de tous les vices PV Victoria   Dim 6 Sep - 5:04

J'ai l'impression de trainer un bébé et non ma soeur. Après tout, son caractère est aussi insupportable qu'un nouveau né. Elle pleure pour un tout et un rien et veut simplement faire plaisir aux parents en faisant tout ce qu'ils lui disent. Où est donc passé sa liberté, son besoin de s'évader et de faire les choses comme elle l'entend à la fin? Elle me tape vraiment sur les nerfs avec ses airs de saintenitouche. De toute manière, je sais très bien que tout ce qu'elle me dit depuis tout à l'heure n'est que mensonges. C'est pourquoi je suis plutôt fière qu'elle ai déchiré cette fichue robe de mariage, même si j'aurais préféré qu'elle parte en voleuse plutôt qu'elle ne fasse de la lèche à la vendeuse. À peine sorties qu'elle me balance qu'elle a faim. Incapable d'attendre deux secondes sans se plaindre celle-là... mais heureusement, j'ai une bonne idée derrière la tête. Une idée qui la fera sentir libre l'instant de quelques minutes, si elle est assez naïve pour faire tout ce que je lui dis. En fait, oui, je sais fort bien qu'elle l'est. C'est Valéry après tout et non cette espèce de petite hypocrite de Valentine. Bref, je profitais donc de cette petite révélation sur son appétit pour l'emmener dans un endroit qu'elle regretterait par la suite. Je m'attèle donc à la tâche, me rendant directement vers l'endroit auquel je pensais alors qu'elle me suit comme le petit chien chien qu'elle est. En fait, ça résume très bien son caractère. Elle suit comme un petit mouton tout ce qu'on lui dit de faire ou de dire. Bref, elle n'a aucune idée à elle. Malheureusement pour elle, ce n'est pas mon cas par contre. Une fois toutes les deux assises, la serveuse vint vers nous pour nous demander ce que nous voulions. Au lieu de commander de la nourriture comme Valéry le désirait, je fais signe à la serveuse de s'approcher de moi, pour que ma soeur n'attende rien de ma commande. Après avoir hoché la tête, elle part, tout en essayant de marcher avec ses talons hauts qui, disons-le, ne lui vont pas du tout. Elle ressemble à une prostituée... mais passons. Je croise donc les bras et tourne mon regard vers ma soeur, sourire aux lèvres. ''Alors, tu aimes la musique?'' Je suis certaine que ce n'est pas le cas, mais j'essaie de faire la conversation, qu'elle ne me questionne pas sur la commande que je viens de passer. Il faut dire que je compte sur le fait qu'elle ne sache pas ce qu'elle boira pour la suite des évènements et si jamais elle l'apprend, je sais qu'elle se sauvera sans demander son reste. Il n'est pas question que cela se produise. ''Est-ce que tu veux qu'on appelle Easton, qu'il vienne nous rejoindre? J'aimerais bien le féliciter lui aussi!''



Some saw the sun. Some saw the smoke. Some heard the gun. Some bent the bow. Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh. We're about to explode. Some far away. Some search for gold. Some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, lord because I am about to explode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Coiffeuse, mais sans clientèle pour l'instant
|statut civil| : Certaines choses pourraient changer d'ici peu!
|âge du perso| : 28

Avec qui je poste? Avec eux!

Victoria Victoria + Rick Daniel Valhia
|célébrité| : Amanda Seyfried
|crédits| : Your Design Diary
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Un imposeur (Stephan/Alexis)
|nombre de messages| : 494


MessageSujet: Re: Le soir de tous les vices PV Victoria   Mer 23 Sep - 3:53






Le soir de TOUT les vices

 109   


Si j'aimais la musique? Pouvais-je dire non à ma soeur? Elle avait eut la gentillesse de m'emmener ici, dans ce petit restaurant aux allures bizarres et moi, j'allais lui dire que non, je n'aimais pas la musique et l'ambiance? Pourtant, c'était bien le cas. Je n'avais aucune idée de ce que la chanteuse voulait donner comme aspect à sa musique. Elle répétait souvent les mêmes lettres, soit S & M... Et j'avais vaguement l'impression que c'était Rihanna, qui chantait. Je ne connaissais pas réellement cette artiste, mais j'en avais entendu parler, un jour, par mon père. Il m'avait fait la morale, m’interdisant d'en écouter. J'avais eut le malin plaisir d'aller écouter une petite chanson de sa part, sur youtube. J'avais immédiatement regretter mon geste, mes oreilles n'en pouvant plus. J'avais passé les 3 jours suivants à m'excuser à Dieu, de n'avoir rien écouter. Mais maintenant, j'avais réellement honte de me retrouver dans ce genre d'endroit. Je me sentais complètement perdue, même si Victoria, pour une raison inconnue, avait l'air dans son élément. Peut-être à cause de son petit air angélique parmi les personnes présentes autour de nous. Pour ma part, j'avais peur, je commençais tranquillement à me demander si j'allais vraiment avoir encore de l'appétit lorsque la gentille et étrange serveuse allait revenir avec ce que Victoria avait commandé. Au fond de moi, j'espérais vraiment qu'elle aille commandé autre chose qu'une simple salade. J'avais réellement faim, j'avais besoin de me perdre complètement dans un hamburger ou quelque chose y ressemblant, pour oublier mes problèmes de robes et de mariage bidon. Peut-être même avec des frites et un morceau de gâteau? Par contre, si jamais je mangeais tout ça, j'allais devoir faire promettre a Victoria de ne rien dire à père. J'étais privée de dessert pour un mois, à cause d'une grosse connerie que j'avais fait, la semaine passée. Une très, très grosse connerie. J'avais répondu au téléphone, c'était pour mon père et ce dernier était à la maison... Je n'avais pas pensé à mal, mais j'avais compris que j'aurais dût lui laisser le premier rôle, soit de répondre lui-même. J'avais donc demandé à père de me punir. Ce dernier, ne comprenant pas pourquoi, mais demandé de choisir ma punition, trouvant ce petit jeu assez comique. J'avais donc décidé de ne pas manger de dessert pendant un mois, sachant bien que durant les jours à venir, mère allait faire ses fameuses tartes aux cerises. J'allais donc être punie, à ma manière.

J'étais complètement perdue dans mes pensées, lorsque la voix de ma soeur me revient. Easton? Ha oui, je l'avais complètement oublié, celui-là! - Et bien, tu peux l'appeler, mais j'imagine qu'il a mieux à faire que de venir nous rejoindre. C'est un garçon très occupé depuis cet été, on le voit que très rarement. Rarement veux dire pas du tout, en fait. - Il était vrai qu'Easton se faisait distant, depuis la dernière fois que nous nous étions vus. Ceci n'avait pas durée longtemps, que quelques minutes échangées dans le sous-sol de l'église, mais assez pour que je puisse me poser des tonnes de questions sur mon avenir avec lui. - Mais je l'ai revu, la semaine passée et tout était correct pour le mariage, ne t'inquiètes pas avec ça! - Mensonge, encore une fois. Je me voyais mal lui dire que ceci faisait des lustres qu'il ne m'avait pas parlé, pas même laissé un message. Je me sentais seule et mal aimée. J'avais hâte que le repas puisse arriver, aussi.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creationsbonbons.tumblr.com/

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Sans emploi, je me laisse vivre comme on dit
|statut civil| : Célibataire, tu veux m'inviter?
|âge du perso| : 24

VALÉRY - RICK
|célébrité| : Suki Waterhouse
|crédits| : moi, tumblr
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Sonya, Olivier et Matteo
|nombre de messages| : 380


MessageSujet: Re: Le soir de tous les vices PV Victoria   Mer 6 Jan - 6:24

Mon plan ne tient qu'à un fil et je sais fort bien que si je l'aurais tenté avec n'importe qui d'autre, il n'aurait jamais fonctionné. Même si Valéry est contre toute sorte d'alcool, si je comble la conversation, je sais qu'elle n'osera pas me questionner sur la commande que je viens de passer. Les politesses d'usage avant la sécurité d'esprit. Voilà comment je la perçois. Elle n'est pas logique, elle veut juste plaire et être sage. Elle veut être ennuyeuse en somme. Alors que je comblait donc le silence, elle me répondit en me laissant sous entendre qu'Easton était chez les abonnés absents depuis un moment, ce qui détonnait plutôt avec la supposée nouvelle qu'elle m'avait apprise un peu plus tôt. Naturellement, elle se repris aussitôt en ajoutant l'avoir croisé dans la semaine et que le mariage aurait bien lieu. Balivernes. Stupides conneries. Mais je ne perdais pas mon faux sourire. Je n'allais pas lui donner la satisfaction de la déprendre de ce calvaire aussi rapidement, mais surtout aussi facilement. Ne me mentait pas qui voulait et surtout pas ceux qui ne partageait pas mon lit le temps d'une nuit. "Qui sait? Peut-être qu'on aura de la chance?" Sans attendre plus longtemps, je me suis emparée de mon téléphone pour y signaler le numéro d'Easton, qui figurait dans mes favoris. Pas que je lui téléphone régulièrement ou que je l'apprécie, mais simplement parce que j'attendais une occasion comme celle-ci. Une occasion de lui montrer que j'avais bien son numéro et qu'il était dans mes favoris. Rien de plus pour la faire paranoïer, si j'étais chanceuse. Dans le pire des scénarios, elle ne s'en rendrait par compte et ce ne serait pas plus mal. Ma vie était parsemée de petites attentions de ce genre, de petits détails mis en place pour faire paniquer mon entourage alors qu'il n'en était rien.

Cela étant dit, j'ai attendu une bonne minute avant de tomber sur le répondeur de monsieur. Je lui ai donc laissé un message de venir nous rejoindre, que je voulais le féliciter pour la merveilleuse nouvelle, lui donnant l'adresse de l'endroit où nous nous trouvions. "T'as raison, il déserte complètement. Mais bon avec un peu de chance, il entendra mon message et viendra nous rejoindre!" Le pire était que j'avais vraiment signalé son numéro et enregistré le message en question. J'ai donc posé mon téléphone sur la table, avant de croiser mes mains sous mon menton et de m'accoter sur la table devant nous. "Alors.... j'imagine que tu feras un mariage catholique... c'est l'évidence même..." Moins surprenant que ça, tu meurs. "Tu penses demander à papa pour t'aider à trouver un prêtre ou bien tu en as déjà trouvé un? Je peux toujours m'occuper de la musique tu sais!" J'essayais d'attirer son attention avec des questions stupides de ce genre, puisque je voyais la serveuse revenir avec la commande derrière son dos.



Some saw the sun. Some saw the smoke. Some heard the gun. Some bent the bow. Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh. We're about to explode. Some far away. Some search for gold. Some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, lord because I am about to explode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Coiffeuse, mais sans clientèle pour l'instant
|statut civil| : Certaines choses pourraient changer d'ici peu!
|âge du perso| : 28

Avec qui je poste? Avec eux!

Victoria Victoria + Rick Daniel Valhia
|célébrité| : Amanda Seyfried
|crédits| : Your Design Diary
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Un imposeur (Stephan/Alexis)
|nombre de messages| : 494


MessageSujet: Re: Le soir de tous les vices PV Victoria   Mar 15 Mar - 18:55






Le soir de TOUT les vices

 109   


Le regard dirigé vers le téléphone cellulaire de ma soeur, c'est tout ce que j'avais. Je ne voyais pas pourquoi elle avait le numéro d'Éric dans ses favoris, pourquoi se dernier comptait encore autant pour elle. Bon d'accord, je devais avouer que j'avais été jalouse un moment, lorsque j'avais su qu'elle avait eu une aventure avec lui, mais ça encore... ce n'était pas clair dans ma tête. Me l'avait-il avoué? Me l'avait-il dit? Non? Et bien, pourquoi croirais-je ma soeur qui veut toujours avoir le dessus sur tout le monde? Pas la peine de le redire, Victoria était une peste. Elle n'avait jamais compris ce qu'Éric avait de si précieux à mes yeux, pourquoi je voulais tant qu'il puisse m'aimer. Ce dernier était un ami fidèle, un homme qui me plaisait vraiment. Voilà pourquoi ma soeur se donnait toujours à coeur joie pour me trahir, pour me ramasser et surtout, pour imaginer des tonnes de choses à mon sujet. Comme pour l'histoire du mariage. Je devais l'avouer, encore une fois, tout était de ma faute. C'était moi qui avait commencé, moi qui lui avait donné le feu vert pour me faire humilier. Et moi, comme une vraie épaisse, je la suivais, allant jusqu'à la croire sur tout ce qu'elle mentionnait. Je voulais qu'elle puisse m'aimer, elle aussi. Au fond de moi, je voulais ressembler un peu à ma soeur. Pas avoir toutes ses aventures, mais bien avoir une partie de son caractère. Ne pas me laisser marcher sur les pieds, garder mon sang froid et réussir dans la vie. Tout ce que j'avais, était ma carrière de coiffeuse. Chose que j'allais probablement détester par la suite. Entendre la vie des gens, entendre tout ce qui se passe chez eux, devenir intime avec eux. Juste le simple fait de gagner ma vie, allait me rendre complètement folle. Devenir autonome, gagner ma propre argent. Devenir quelqu'un, avoir mon propre projet d'avenir. Avec ou sans Éric.

Le regard toujours dirigé vers le téléphone cellulaire de ma soeur, j'avais l'impression de mourir sur place. Pourquoi l'appeler? Pourquoi le texter? Pourquoi lui donner des nouvelles? Je ne voulais pas le voir ici, je ne voulais pas qu'il puisse me juger pour ce que je n'étais pas. Pour ce que je n'ai jamais été. Courir après les garçons, ce n'était pas fait pour les dames. Surtout celles qui savent se tenir en public. Si jamais Éric arrivait dans les parages, j'allais certainement mourir, blêmir, devenir complètement tarrée et vouloir me tirer. Partir, pas tirer une balle. Le suicide n'a jamais été une porte de secours. Dieu ne pourrait l'accepter. - Hummm, hummm. - Je ne savais pas quoi dire de plus, je voulais seulement lui arracher le téléphone et voir ce qu'elle faisait. Même si je ne voyais pas à qui ma soeur osait envoyer un message, je me doutait bien qu'il pouvait s'agir d'Éric. Son numéro bien en vue, quelque chose de subtile pour certaines personnes, mais pas pour Victoria. Elle l'avait probablement mis là pour que je puisse le voir en permanence, attendant le bon moment pour me le mettre sous le nez. Mais aussi, il pouvait s'agir d'autre chose. Un restaurant de livraison, un amant de dernière minute, une façon de changer de sujet avec moi. Tout était possible avec elle, mais j'avais les doigts croisés sous la table, espérant ne pas voir arriver Éric à notre rencontre. Une sonnerie, puis deux. Trois... Les secondes s'écoulèrent, j'espérais silencieusement ne pas entendre la voix de mon cher dans le combiné. Et puis, sa voix arriva. Douce, lente, comme une malédiction. Un peu plus, si j'aurais été seule et non dans un restaurant bas de gamme, j'aurais juré. Pas que je m'abandonne à ce genre de propos très souvent, mais assez pour en comprendre le sens, lorsque quelque chose ne va pas bien. De quel droit ma soeur téléphonait à cet homme? Ne savait-elle les malheurs qui pourraient lui tomber dessus ensuite? Lorsque ma soeur pris la parole, je compris que c'était le répondeur, qu'Éric ne pouvait pas prendre le temps de répondre à son appel. Bonheur total, j'avais le goût de chanter et de rire. Je me sentais bien, le coeur complètement léger. Mais les choses pouvaient changer en seulement quelques secondes, vu que ma soeur lui avait laissé un message. Et pas n'importe lequel. Un message qui allait détruire ma vie si Éric se pointait ici. Je m'entendis déglutir une seconde, avant de pousser un sourire et de me mettre à rire. Jaune. Je ne savais pas réellement comment agir, si je devais être impression par les idées de Victoria ou me mettre à pleurer. J'ai donc décidé de jouer la comédie, la regardant, tout sourire, espérant qu'elle puisse comprendre comment je me sentais intérieurement. Moche, mal et j'en passe.

- Oui, surement. - Lentement, je hochais la tête de bas en haut, ne voulant rien ajouter de plus. Pour ne pas me tromper, pour ne pas me mettre à pleurer sur mon sort trop con. Peut ont être conne et avoir un sort con aussi? Certainement, puisque c'était mon cas. J'étais désespérée, j'en avais mal au coeur. À toutes les secondes, un battement de coeur me manquait. Pouvait-on mourir d'humiliation? Victoria déposa son téléphone et continua la conversation, comme si tout allait bien, comme si elle n'avait rien remarqué. J'avais de ses chaleurs, je suffoquais. - Oui, c'est évident. - Il fallait l'admettre, je ne voulais rien d'autre. Question mariage, j'allais avoir besoin de quelqu'un pour m'aider à tout planifier. Enfin, si mariage avait lieu, vu que le principal concerné ne le savais même pas. Et Victoria qui en ajoutait une couche, espérant me faire plaisir. Parler de tout cela à père. Non merci. Moi qui voyait toujours Éric sans que ce dernier ne le sache, je ne voulais pas qu'il puisse prétendre que je lui avais menti pendant autant d'année. Père m'avait fait promettre d'oublier cet homme, ne voulant aucunement de sa présence dans les lieux de Dieu. Et moi, comme une fille gentille et sage, j'avais accepté. J'acceptais tout ce qu'il voulait, simplement pour avoir la paix. Et avoir un peu de liberté, malgré tout ce qui m'arrivait. - La musique? Écoute Victoria, je ne sais pas si c'est une très bonne idée. Je connais une fille fabuleuse qui peut faire des merveilles. Je pense que je vais faire affaire avec elle. - Non, je n'avais pas parlé de père et de prêtre. Pas question de continuer sur cette lancée et ouvrir la porte à ma soeur.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creationsbonbons.tumblr.com/

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Sans emploi, je me laisse vivre comme on dit
|statut civil| : Célibataire, tu veux m'inviter?
|âge du perso| : 24

VALÉRY - RICK
|célébrité| : Suki Waterhouse
|crédits| : moi, tumblr
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Sonya, Olivier et Matteo
|nombre de messages| : 380


MessageSujet: Re: Le soir de tous les vices PV Victoria   Lun 11 Avr - 5:28

Les yeux pleins d'espoir, j'avais espéré avoir une réponse de la part du meilleur ami de ma soeur, mais c'était peine perdue. Il ne répondait tout simplement pas, ce qui m'obligea à faire une moue avant de le mentionner à ma soeur. J'aurais bien aimé avoir la satisfaction de le voir débarquer dans la place tout en se demandant ce qui pouvait bien se passer. L'image me trotta en tête un instant, mais je me suis forcé à l'effacer puisque le tout n'allait jamais se produire. J'allais devoir me contenter de la faire boire, ce qui était mon plan initial de toute manière. Quoi qu'il en soit, le tout était plutôt satisfaisant, ne serait-ce que pour avoir vu la tête de ma soeur lorsque je m'étais mise à composer le dit numéro dans mes favoris, devant elle. Toute fois, j'avais bien une autre idée pour le faire blêmir encore plus et je souriais déjà intérieurement à cette idée. ''Ah d'accord je vois, ce n'est pas grave. Je choisirai les fleurs alors? Ou bien peut-être la robe des demoiselles d'honneur? Tu as déjà fait une liste d'invités?'' Non, ce n'était pas du tout mon plan machiavélique, patientiez un peu... ''Attends je vais appeler papa!'' J'ai repris mon téléphone cellulaire, composant le numéro de notre père en vitesse, question qu'elle ne m'en empêche pas. Malheureusement, il ne répondit pas non plus à l'appel, sûrement parce qu'il était entrain de lécher le cul à je ne sais qui et lui raconter à quel point nous étions tous parfaits, lui encore plus que les autres.

Je ne me suis toute fois pas privée de laisser un message sur le répondeur, le ton joyeux. ''Hey papa, c'est Victoria, rappelles moi. Je suis avec Valéry, on magasine sa robe de mariée.'' J'ai ensuite raccroché, fière de moi. Je venais, en quelques secondes, de laisser deux messages vocaux aux deux hommes partageant la vie de ma soeur et pour leur parler de son énorme mensonge. Elle avait devoir se flageller plusieurs fois une fois de retour à la maison. Mon sourire s'élargit une fois la serveuse de retour, commande en main. Il s'agissait tout simplement de deux verres contenant un liquide bleu. Je savais par habitude qu'il s'agissait d'un cocktail fort, dont le goût de l'alcool était dissimulé par une tonne de trucs. Résultat, ça ne goûtait rien en particulier. Une fois les verres sur la table, je me suis retournée pour apercevoir deux hommes qui nous regardaient étrangement. Pour ajouter une touche parfaite à la soirée de ma soeur, je leur ai fait signe de venir avant de me retourner vers Valéry. ''Plus on est de fous et plus on ri!''



Some saw the sun. Some saw the smoke. Some heard the gun. Some bent the bow. Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh. We're about to explode. Some far away. Some search for gold. Some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, lord because I am about to explode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Coiffeuse, mais sans clientèle pour l'instant
|statut civil| : Certaines choses pourraient changer d'ici peu!
|âge du perso| : 28

Avec qui je poste? Avec eux!

Victoria Victoria + Rick Daniel Valhia
|célébrité| : Amanda Seyfried
|crédits| : Your Design Diary
|pseudo/prénom| : Moomins
|dcs| : Un imposant/Un imposeur (Stephan/Alexis)
|nombre de messages| : 494


MessageSujet: Re: Le soir de tous les vices PV Victoria   Dim 24 Avr - 17:21






Le soir de TOUT les vices

 109   


Les fleurs, les robes de demoiselles d'honneur, la liste d'invité? C'est à peine croyable à tout ce qu'il faut penser lorsqu'on se marie et que ce n'est qu'un mensonge. Juste l'histoire de la robe de mariée m'a complétement tué tout à l'heure. Des essaies inutiles, des crises de larmes de ma part, n'étant aucunement capable d'enlever ce morceau de tissus. Les choses seraient plus simple si Éric décidait enfin de m'aimer comme tout homme sensible et gentil. Pas comme il agit depuis des années. Victoria sera peut-être furieuse, mais au moins, les mensonges seront terminés. ''Attends je vais appeler papa!'' Ha ça non, pas question! Voyant que ma soeur est entrain de composer le numéro de père, je me mets à bouder une petite minute, espérant finir par trouver une idée pour que ma soeur puisse abandonner la sienne. Ce n'est pas simple de voir Victoria se donner autant de mal pour rien du tout. Elle a L'air heureuse de pouvoir compter sur sa soeur pour être la première de la famille à se marier. Si elle savait, la pauvre. Je la vois hésiter un moment au téléphone, comprenant ainsi que père ne va jamais répondre. Il doit être à l'église ou, à la limite, avec mère entrain d'arranger le jardin familial. Ça me rassure beaucoup de le savoir loin du combiné du téléphone, et loin de Victoria, par la même occasion. Sourire aux lèvres, je finis par le perdre, comprenant que ma soeur a l'intention de lui laisser un message, voulant que ce dernier puisse la rappeler. Un grand frisson me parcours la nuque, je n'ai aucune envie de rester dans la parages lorsque père prendra l'appel. Les mots de Victoria son secs et remplis de sous-entendus. C'est triste à mourir.

Dieu va t-il me pardonner mes erreurs présentes et passées? Lors de mon retour à Quertal, tout près de l'église, je vais devoir y aller pour me faire pardonner mes erreurs. Passer des heures à me confesser pour le gros mensonge que je viens de faire à ma soeur, à Eric et à père. Maman le saura aussi, elle sera furieuse. Je vais encore devoir passer le restant de la soirée dans ma chambre, comme punition. Ce n'est pas si grave pour certaines personnes, mais uniquement le fait d'avoir désobéis est atroce pour moi. La serveuse revient avec nos breuvages, j'ai envie de m'en aller et d'aller à la maison pour m'excuser à père de ce problème. Ou bien, aller à la maison vite vite, débrancher le téléphone et espérer sagement que lors du retour de papa, tout soit en ordre. Passer du temps en famille, je n'ai jamais aimé. Le breuvage devant moi, je finis par sourire à Victoria, ayant peur de ce qui ce trouve dans ce verre. Un liquide bleu, probablement à la baie ou aux mûres. Mais avec Victoria, personne ne sait ce qui peut se passer. C'est peut-être du savon vaisselle aussi dans ce verre. Tout est possible avec elle. Tout en regrettant d'avoir insisté pour manger un morceau avant d'aller à la maison, je finis par goûter au breuvage. Un goût fade et qui ne goûte nullement les baies. C'est surement du savon vaisselle dans ce cas là. Posant mon verre sur la table, je vois clairement que Victoria fait des signes à quelqu'un derrière moi. De grands signes, sourire aux lèvres. Peut-être à notre serveuse du début? Peut-être qu'elle vient de comprendre qu'il y a eu une erreur dans les commandes et qu'elle veut changer la donne? ''Plus on est de fous et plus on ri!'' Me retournant, regardant vers l'arrière, je vois clairement où Victoria veut en venir. Mais déjà, il est trop tard pour me sauver, puisque les deux hommes sont maintenant assis à notre table, sourire aux lèvres et verres posées devant eux. Je me retrouve donc avec un charmant jeune homme d'environ mon âge, châtain, les dents parfaitement droites. Victoria se retrouve donc avec un homme de l'âge de père, d'un roux affreux, les dents croches et avec l'apparence corporel semblable à son hygiène. Soit aucune.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creationsbonbons.tumblr.com/

ADMIN À HARCELER SI BESOIN

avatar

|métier| : Sans emploi, je me laisse vivre comme on dit
|statut civil| : Célibataire, tu veux m'inviter?
|âge du perso| : 24

VALÉRY - RICK
|célébrité| : Suki Waterhouse
|crédits| : moi, tumblr
|pseudo/prénom| : .burn@light
|dcs| : Sonya, Olivier et Matteo
|nombre de messages| : 380


MessageSujet: Re: Le soir de tous les vices PV Victoria   Mar 3 Jan - 23:18

Voyant que Valéry ne touche presque pas à son verre, j'ai la soudaine envie de le lui faire caler d'une traite en lui enfonçant la main sous le verre, mais je me retient. Après tout, elle ne boit JAMAIS. Donc une fois deux ou trois verres terminés, elle va bien en ressentir les effets. Et pas question qu'elle ne reste sobre aujourd'hui. Elle a voulu se jouer de moi, elle va rapidement comprendre que je suis la plus douée dans ce domaine. Voyant deux hommes mater la scène plus loin, je leur fait machinalement signe, sans trop les regarder. Ça m'importe peu, enfin... c'est ce que je crois. Jusqu'à ce qu'un affreux bedonnant ne s'assoit à côté moi, alors que Valéry a la chance d'avoir un bel homme propre sur lui à ses côtés. La vie est injuste des fois. Mais bon, je ne m'appelle pas Victoria Deshusses pour rien! Sourire aux lèvres, je m'adresse aux deux hommes, faussement enjouée de les rencontrer. "Ma soeur va bientôt se marier, donc il faut fêter ça. Ça vous dit de passer un peu de temps avec nous pour célébrer?" Il n'en faut pas plus pour que le vieux crouton n'appelle la serveuse pour lui commander de nouveaux verres et des nachos. Ça, c'est le truc pour ne rien payer durant la soirée. Trouver deux imbéciles et les laisser dépenser leur argent en pensant avoir quelque chose en retour. Ce qui n'arrivera pas, bien sûr. Je déteste souvent ma soeur, mais pas au point de la laisser se faire peloter ou je ne sais quoi par l'un d'eux. C'est quand même ma soeur. Ma possession à martyriser.

"Alors, c'est plutôt une relation exclusive avec ton nouveau chéri ou bien vous êtes ouverts d'esprit?" Alors que je bois une gorgée de mon cocktail, je viens pour m'étouffer. Il ne va pas par quatre chemin celui qui a le plus de charme. Ça lui enlève un peu de charme justement. Il a juste l'air d'un gros pervers. Surtout que son ami, assis à mes côtés, me sourit avec ses dents croches. Mais bon, la réponse de Valéry risque d'être des plus divertissantes et c'est la raison pour laquelle je ne les remet pas à leur place. Je suis là pour l'embêter après tout, et ça fonctionne. Qu'est-ce que je pourrais bien demander de mieux? Rien, mis à part qu'elle se mette à fondre en larmes. Ouais je suis cruelle à ce point.



Some saw the sun. Some saw the smoke. Some heard the gun. Some bent the bow. Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh. We're about to explode. Some far away. Some search for gold. Some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, lord because I am about to explode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le soir de tous les vices PV Victoria   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le soir de tous les vices PV Victoria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» jam session blues tous les jeudis à Montreuil (93)
» Poème du soir, espoir
» Bon voyage à tous !!
» Victoria de Los Angeles
» On mange quoi ce soir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum